La version du forum est actuellement en test, veuillez signaler les éventuels problèmes à Richard Buchanan.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:56

   


FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
____________________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Anastasia Dmitriev.
Ex-responsable du département des opérations sous couverture.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________

AGENCE: Agence de Los Santos.
NUMERO D'ENTREE: 59-4045XXXXX
SERIE D'ENTREE: Calif. District Mail.
NUMERO DU DOSSIER DE L'AGENCE: CANZANO-INVESTIGATION-57XXXXXX-175
ENQUÊTEUR(S) : PARKS Kyle, OLDENBURG Roberto.

____________________________________________________________________________________________

SOMMAIRE

I : Introduction

1 : La Canzano Mob Investigation, prélude.
2 : Préparation et infiltration.
3 : Succès & Arrestations.

II : L'organisation

1 : Les différents lieux recensés.
2 : Hiérarchie.

III : Informations complémentaires

1 : L'équipe.
2 : Les fichages.
____________________________________________________________________________________________

I : INTRODUCTION

1. La Canzano Mob Investigation, prélude.

Ce rapport s'intéresse à la criminalité organisée italienne, principalement située sur Delfino et Yiddish Street. Cette organisation appelée communément la mafia se caractérise par sa violence et son habilitée à cacher ses délits.

Durant de longs mois, une dizaine d'agent du Bureau Fédéral d'Investigation ont enquêté sur la pègre italo-américaine afin de pouvoir cerner leur fonctionnement, leurs méthodes et les différents acteurs œuvrant au bon fonctionnement de l'organisation. Nous sommes rapidement tombés d'accord sur un constat alarmant : la pègre avait une telle dextérité à cacher ses délits qu'il était pour nous impossible de prouver quoi que ce soit devant la justice en enquêtant depuis l'extérieur. Grâce aux informations que nous avions réunies jusque là, nous avons jugé propice d'infiltrer plusieurs de nos agents au sein de l'organisation afin de pouvoir faire avancer nos travaux. Ce ne fut pas un tâche simple, nous devions trouver des agents avec un profil qui collait à l'organisation : ethnie caucasienne, italo-américain, sexe masculin, etc...

Avant de lancer nos agents dans cette nébuleuse, nous étions déjà capable de répondre à une question assez complexe: comment fonctionne la pègre ? La pègre se compose d'un ensemble de petits groupes régnant chacun sur une rue. Chaque groupe est dirigé par un ou plusieurs membres de l'organisation qui gère ses hommes; l'objectif est simple : se faire un maximum d'argent. Chaque semaine, le chef procède à ce que l'on pourrait comparer à un racket auprès de ses hommes. Il demande à chacun de ses membre de lui remettre une "enveloppe", contenant une partie des bénéfices qu'il a réalisé durant la semaine. Ce chef ira ensuite lui-même remettre une enveloppe à la personne qui lui est hiérarchiquement supérieure.

Il est très simple de mettre en lumière le fait que le fonctionnement de la pègre repose sur un système hiérarchique qui est tout au moins aussi développé que celui de la police locale. Chaque groupe est composé de membres appelés "associés" que l'on peut comparer aux officiers de police. Ces derniers travaillent sous la supervision d'un "affranchi" qui peut être mis en parallèle avec un "Sergent de police" dans le système judiciaire local. Celui-ci travaille lui même pour son supérieur, et cetera. Nous reviendrons sur les détails de ce système hiérarchique un peu plus tard.

La mafia oeuvre dans différents domaines. La plus part de leurs actions sont dissimulés sous des activités légales, mais il y a aussi une part d'illégal qui n'est pas négligeable. Par exemple, des rackets, des extorsions, des passages à tabac et parfois même, des assassinats.


2. Préparation et infiltration

Une fausse mutation en tant qu'instructeur au quartier général du FBI à Quantico fut premièrement effectué en faveur des agents Parks et Oldenburg, leurs collègues ne devant se douter de rien. Dans la réalité, ils vécurent tous deux pendant plusieurs semaines dans aux abords de Palomino Creek, dans un petit chalet loué pour l'occasion aux frais du bureau fédéral.

Dans un second temps, une nouvelle identité fut montée de toutes pièces pour chacun des deux agents, ces derniers devaient se fondre entièrement dans la peau de leurs nouveaux personnages:

- L'agent Parks, alias Lucio Padovano est un jeune Italo-Américain de seconde génération, un peu plus de la vingtaine, qui a hérité du restaurant de son père, mort subitement d'un cancer. Il a pris beaucoup de temps à reprendre la petite affaire à cause de la brutalité de la mort de son père mais, rattrapé par des soucis financiers, il n'a pas eu d'autre choix que de reprendre la gestion de l'établissement et de faire quelques petits jobs plus ou moins légaux en parallèle.

- L'agent Oldenburg, alias Ippolito Mazzi est lui aussi un citoyen américain d'origine Italienne. Il travaille au restaurant avec Lucio qui lui a vendu une partie de l'établissement pour échapper aux dettes. Il est lui aussi rapidement rattrapé par des soucis financiers, notamment à cause de cet investissement qui n'était pas des plus réfléchis.

Nouvelles cartes d'identité, extraits de naissance, comptes bancaire, abonnements téléphonique furent créés pour l'occasion.

Côté matériel, la méthode ayant déjà fait ses preuves par le passé pendant de nombreuses infiltrations : la célèbre ceinture espion Lanvin fit son grand retour, (Playboys 13 & White Car & The Delaware Connection) cette dernière permet en effet de filmer et de capturer des séquences de bonne qualité continuellement et en toute discrétion.

Les enregistrements furent chaque soir uploadé sur l'intranet sécurisé de l'agence depuis le restaurant : le Little One. Grâce à cette méthode même si l'agent venait à périr pendant l'infiltration, les enregistrements audio et vidéo étaient déjà en possession du bureau fédéral.

Concernant la partie "renseignement" de l’infiltration, les identités des différents membres ont, elles, été découvertes grâce à leur casier judiciaire, à leurs abonnements téléphonique, leurs adresses, les plaques d'immatriculation de leur véhicule, et dans le pire des cas suite à leurs arrestations. (la photographie étant alors uniquement transmise aux agents en charge, en absence du nom de l’individu)

Les agents étaient en contact permanent avec leur agent de liaison via une petite application de jeu : "Mario". Le jeu était totalement exploitable, toutefois un menu ou il fallait entrer un "code" pour accéder à certains niveau existait et en entrant un code connu uniquement par les agents en question, l'application permettait de rentrer en contact avec l'agent de liaison via une messagerie instantanée sécurisée.

En cas d'urgence, les agents avait mémorisé par cœur le numéro de téléphone portable de leur agent de liaison, et de plusieurs autres agents de confiance, que cela soit au FBI ou dans la police locale.

La procédure prévue était tout simplement une géolocalisation immédiate du signal téléphonique (numéro) de l'agent infiltré, simultanée avec un appel d'urgence en canal radio départemental à toutes les patrouilles disponibles tous services confondus une fois la position de l'agent obtenue.


3. Succès et arrestations

Dans la soirée du 18 novembre 2016, la branche étatique de San Andreas du Bureau Fédéral d'Investigation a rassemblé plus d'une trentaine d'agents en coopération avec le département du Shériff pour mettre fin à de longs mois d'investigation : c'est le point d'orgue du dossier "Canzano Mob Investigation".

A cette occasion, des dizaines d'arrestations ont été menées à bien par des agents entraînes spécialement pour l'occasion et le FBI a saisi plus de 600'000$ de substances subreptice.

Suite à ce dossier d'une envergure peu banale, de nombreuses personnalités ont tenues à s'exprimer sur cette massive vague d'arrestation dont Saul TERRENSON, directeur de l'agence de Los Santos :


"Aujourd'hui est un jour particulier, l'antenne fédérale de Los Santos est fière d'annoncer qu'elle vient tout juste de démanteler un réseau du crime organisé sévissant depuis des années au cœur de notre ville. Ceci est le fruit de longues de travail, d'un travail de coopération, mais avant tout il est le fruit du courage de deux hommes ayant infiltré la pègre Italo-Américaine. Apres la famille Ruggiero, c'est le clan Canzano qui s'effondre. Los Santos est véritablement soulagé d'un poids, d'une peur quotidienne. Je suis particulièrement fier de pouvoir assurer la réussite de ce travail. Le FBI, et moi-même, portons souvent des promesses et j'apprécie pouvoir vous apporter des preuves irréfutables quant à la véracité de nos dires.
Notre travail ne s'arrêtera aucunement ici, la route est encore longue mais le chemin parcouru est déjà bien conséquent.
Messieurs, dames, chers concitoyens, vous pouvez croire en mes agents, vous pouvez leur faire confiance et je vous prie : voyez leur courage et tout le respect qu'ils méritent.

Mes félicitations. "


II : L'ORGANISATION

1. Les différents lieux recensée.




Le Little One:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


LE LITTLE ONE:


Localisation: Main Street Avenue.
Individu(s) concerné(s): Anthony Machiavelli, Lucio Padovano, Ippolito Mazzi, Rodrigo Nardini, Ralph Spinelli.
Description: Le Little One est un restaurant/bar situé sur Main Street. L'établissement est tenu par Lucio Padovano et a été racheté par le FBI au nom de Ippolito Mazzi pour les besoins de l’infiltration. Les membres de la pègre locale se réunissent régulièrement dans ce lieu pour discuter, boire et manger.

La boucherie de Yiddish Street:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


LA BOUCHERIE DE YIDDISH STREET:


Localisation: Yiddish Street.
Individu(s) concerné(s): Marco Spezza et Dominic Lombardozzi.
Description: La boucherie de Yiddish Street est tenue par Dominic Lombardozzi. Toutefois, les murs de celles-ci appartiennent à Marco Spezza qui en a délégué la gestion. Les membres de la pègre locale se retrouvent régulièrement dans l'arrière boutique du bâtiment afin de boire un verre autour d'une partie de poker. Des combats illégaux sont également organisés dans l'arrière boutique de la boucherie.

Delfino Pork Shop:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


DELFINO PORK SHOP:


Localisation: Delfino Street.
Individu(s) concerné(s): Donnie Galione et Lucas Bertone.
Description: Delfino Pork Shop est boucherie spécialisée dans la revente de porc à Los Santos. Elle est tenue par Donnie Galione et son employé, Lucas Bertone qui ont tous deux d'étroits liens avec l'organisation.

Delfino Night Club:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


LE DELFINO NIGHT CLUB:


Localisation: Delfino Street.
Individu(s) concerné(s): Johnny Carcano
Description: Le Delfino Night Club est une boite de nuit très réputée à Los Santos malgré le fait qu'elle n'ouvre que très rarement. La gestion est faite par Johnny Carcano qui fait appel selon ses besoins aux membres de la pègre et notamment aux associés pour assurer le bon déroulement de la soirée.

DeSalvo X Production:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


DESALVO X PRODUCTION:


Localisation: Temple
Individu(s) concerné(s): Franck DeSalvo
Description: DeSalvo X Productions est une plateforme pornographique connectée qui propose ses services pour des shootings photos, des vidéos et des films pornographiques. Elle a vu le jour peu avant la fin de l'infiltration, nous n'avons en conséquence que très peu d'informations sur ce lieu mais nous sommes certains que Franck DeSalvo a des contacts très étroits avec les membres de la pègre.

Le Gnocchi:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


LE GNOCCHI:


Localisation: Marina Street.
Individu(s) concerné(s): /
Description: Le Gnocchi est un restaurant situé sur Marina dans lequel les membres de la pègre se réunissent régulièrement. Il n'est pas rare de les voir remettre leurs "enveloppes" à un capo dans cet établissement.

Le Show World:

             

Federal Bureau Of Investigation
CANZANO MOB INVESTIGATION


LE SHOW WORLD:


Localisation: Rue étoilée.
Individu(s) concerné(s): Tobey Zaffarano et Dominic Lombardozzi
Description: C'est un Night Club polyvalent officiant également comme un salle de spectacle, une salle de concert, etc... Elle a également vu le jour peu avant la fin de l'infiltration, nous n'avons donc que très peu d'information à son propos. Elle est toutefois tenue par Tobey Zaffarano qui travaille en collaboration avec Dominic Lombardozzi.

2. Hiérarchie

Il est aisé de constater que l'organisation criminelle est basée sur un système hiérarchique très important au yeux des membres qui la composent. L'objectif de cette section est de mettre en lumière aux yeux de tous la hiérarchie de l'organisation pour ensuite pouvoir vous proposer un organigramme de la filière œuvrant sur Los Santos; voici un petit aperçu accompagné d'une description de chacun des rangs hiérarchique :

Le parrain : C'est sûrement un des hommes les plus puissants des Etats-Unis et/ou d'Italie. Véritable homme de l'ombre, il s'assure de la coordination et du bon fonctionnement des différentes filières de son organisation localisées un peu partout aux Etats-Unis et en Italie.

Le parrain local : C'est la liaison concrète entre la branche internationale et la branche locale de l'organisation. Il supervise l'ensemble des activités de la pègre à un niveau local et a des comptes à rendre au parrain qui opère à un niveau international. C'est un homme très puissant en ville, au point qu'il est connu et craint par l'ensemble des organisations criminelles œuvrant à Los Santos, aussi diverses qu'elles soient.

Le consiglière : Homme agissant dans l'ombre, il assure des fonctions qui nous sont encore inconnues. Il reste toutefois très important au sein de l'organisation et travaille au côté du parrain local.

Le capo : C'est un membre important à une échelle locale. Il a su faire ses preuves au sein de la pègre et il inspire maintenant le respect et l'admiration de ses membres. Il dispose d'une grande notoriété dans l'organisation, c'est lui qui prend les décisions au niveau local pour son groupe, il s'occupe aussi de la collecte hebdomadaire des "taxes" auprès des associés.

Le caïd : C'est le second échelon dans la mafia, il se situe juste au dessus de l'affranchi. Il commence à disposer d'un réel pouvoir au sein de l'organisation. Il est assigné comme l'affranchi à l'extorsion hebdomadaire. Il a symboliquement reçu une médaille.

L'affranchi : C'est le premier échelon dans la mafia, il se situe juste au dessus de l'associé mais ne dispose pas d'un réel pouvoir au sein de l'organisation. Il doit tout comme l'associé essayer de se faire connaitre de plus en plus. La "promotion informelle" est souvent concrétisée par une rencontre entre l'associé et le parrain local qui lui remet une petite tape symbolique sur l'épaule. Les méthodes restant les mêmes. Il est assigné à l'extorsion hebdomadaire.

Associé : C'est un nouveau, souvent jeune, c'est un petite frappe n'appartenant pas encore à l'organisation. Il essaye de faire son trou dans la mafia, de se faire connaitre par ses délits. Ils sont généralement totalement indépendants et livrés à eux-mêmes, leur position est par ailleurs très précaire ceux-ci risquant littéralement se faire tabasser voire tuer pour une simple insulte.









III : Informations complémentaires

1. L'équipe.



Anastasia Dmitriev
Agent de supervision/liaison.

Native de Los Santos, d'une famille d'origine russe (ses grands-parents ayant jadis fui l'Union Soviétique) Anastasia Dmitriev a directement été plongée dans le milieu de l'agence fédérale, son père officiant à l'agence de Los Santos en tant qu'Agent Spécial en charge.

Suite à l'obtention de son High School Diploma elle intégra la prestigieuse université de Riverside en Californie obtenant un Bachelor of Criminology and Criminal Justice à la fin de son cursus, jeune diplômée, elle prit la décision de suivre les pas de son père en postulant au Bureau fédéral et rejoignant l'académie de Quantico.

Major de la promotion Patton, elle choisit naturellement d’être affectée à Los Santos, d’abord cantonnée à quelques taches banales elle se fit rapidement remarquer suite à son dossier d'infiltration et d'investigation sur l'un des gangs de rue les plus dangereux de la ville. Gravissant rapidement les échelons suite à ce dossier, et forte de son expérience elle fut nommée Agent Spécial en charge du département des opérations sous couverture nouvellement créé par le directeur Terrenson, voyant les difficultés qu'éprouvaient les agents à enquêter sur la pègre, elle mit en place un plan d'infiltration et dépêcha deux agents spéciaux pour la tâche, donnant ainsi naissance à ce dossier.



Kyle Parks
Agent Spécial.
Infiltré au nom de "Lucio Padovano".

Kyle Parks, originaire d'Atlanta est le fils unique d'un père et d'une mère ayant tous deux servi au sein des rangs du FBI pendant de longues années. Il a grandi dans une famille bourgeoise et ses parents le destinaient initialement à une carrière politique. Il a rapidement quitté le logement familial pour intégrer une grande école située dans l'état de Washington et à l'issue de cinq années d'études, Kyle décrocha un Master en Sciences Politiques.

Le jeune homme se rendit vite compte que ce n'était pas le domaine pour lequel il était destiné. Très attaché à son pays et ses valeurs, il prit la décision de déposer sa candidature pour intégrer les rangs du prestigieux Bureau Fédéral d'Investigation. C'est plein d'ambitions qu'il rejoignit Quantico quelques mois plus tard pour participer au cursus initial de la formation. Il se démarqua rapidement des autres stagiaires, de par sa niaque d'arriver à ses fins et ses habilités aussi bien physiques que mentales. Aujourd'hui, il est affecté à l'antenne locale de Los Santos et a su se faire remarquer pour ses états de service irréprochables



Roberto Oldenburg
Agent Spécial.
Infiltré au nom de "Ippolito Mazzi".

Roberto Oldenburg, originaire de Los Santos,  est le troisième enfant d'une famille paysanne. Il a grandi dans une famille américaine de souche : le père est un agriculteur à la retraite, et la mère était femme au foyer. Bien qu'il soit né à Los Santos, le candidat a continué ses études à San Fierro après avoir obtenu son High School Diploma dans un établissement local. Il a obtenu à l'issue de cinq années d'études un Master of Laws qui lui a permis de devenir greffier.

Mais avant de pouvoir prétendre à ce poste, le candidat a travaillé en tant que manutentionnaire pendant les vacances scolaires afin de payer ses études. Roberto a toujours voulu bien faire, et a toujours tenu à terminer tout ce qu’il entreprend. Il a ensuite exercé en tant que greffier pendant deux années avant de se voir devenir greffier en chef. Roberto est quelqu'un de très attaché à ses valeurs, et très dévoué à son travail. Malgré qu’il ait vécu pendant plusieurs années avec Amanda Botters, il est aujourd'hui seul. Après de longues années en tant que greffier.

Il décide soudainement de changer de vie, de servir son pays autrement. Il décide alors de postuler au bureau d'investigation. Aujourd'hui, celui-ci est affecté à l'antenne de Los Santos. Roberto s'investit également au sein du Parti Républicain de Los Santos, sans que cela n'altère son travail.

Federal Bureau Of Investigation - Canzano Mob Investigation - Los Santos - Septembre-Octobre 2016


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 27 Nov - 15:00, édité 8 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:57

   


FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
____________________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________

III : Informations complémentaire

2. Les fichages

Fichage - Adalrico "Adal" Endrizzi.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Adalrico
Nom : ENDRIZZI
Téléphone : (555) 776-261
Date de naissance : ../../1991
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : /
Emploi : /
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : /
Couleur du(des) véhicule(s) : /
Immatriculation du véhicule : /
Casier judiciaire : Possssion de stupéfiants
Autres remarques : Ancien propriétaire du TRIOMPHE CASINO / Se fait surnommer : Adal
Autres clichés : Voir partie "clichés divers"

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Rôle moindre, il obéissait aux dires de personnes lui étant supérieurs et semblerait être convié à effectuer des tâches plutôt ingrates du milieu selon nos observations.
Complice(s) : L'ensemble de l'organisation ET SURTOUT son frère Luciano

Motifs du fichage:

Charges : /
Preuves : /
Statut du suspect : En liberté
En lien avec le dossier : En lien avec le folder B

Empreintes & ADN :

Empreintes : Non
Prélèvement salivaire : Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Knox "Noxy" Battaglia.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Knox
Nom : BATAGLIA
Téléphone : /
Date de naissance : /
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : /
Emploi : /
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : /
Couleur du(des) véhicule(s) : /
Immatriculation du véhicule : /
Casier judiciaire : /
Autres remarques : Individu connu sous le nom de "Noxy".
Autres clichés : Voir partie "clichés divers"

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Un rôle prépondérant. Rien que son âge le prédispose fortement à un haut poste, mais cela se confirme par son caractère, sa prestance naturelle, son expression et ses petites manies envers les autres membres.
Complice(s) : L'ensemble de l'organisation

Motifs du fichage:

Charges : /
Preuves : /
Statut du suspect : En liberté
En lien avec le dossier : En lien avec le folder B

Empreintes & ADN :

Empreintes : Non
Prélèvement salivaire : Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Anthony "Tony le coureur" Machiavelli.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Anthony
Nom : MACHIAVELLI
Téléphone : /
Date de naissance : 09 Janvier 1992
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : /
Emploi : /
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : Aperçu une fois dans une mérite noire
Couleur du(des) véhicule(s) : Noire
Immatriculation du véhicule : /
Casier judiciaire : /
Autres remarques : /
Autres clichés : Voir partie "clichés divers"

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Rôle modeste mais pas des moindres, il traîne essentiellement avec BATAGLIA. Les deux individus sont très proches, ils semblent lancer dans les affaires, j'ai pu ouïr que CARCANO lui donnait des ordres.
Complice(s) : L'ensemble de l'organisation criminelle

Motifs du fichage:

Charges : /
Preuves : /
Statut du suspect : En liberté
En lien avec le dossier : En lien avec le folder B.

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui
Prélèvement salivaire : Oui


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Johnny "La Frippe" Carcano.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Johnny
Nom : CARCANO
Téléphone : (555) 978-043
Date de naissance : ../../1989
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : /
Emploi : Propriétaire du DELFINO NIGHT CLUB
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : /
Couleur du(des) véhicule(s) : /
Immatriculation du véhicule : /
Casier judiciaire : Séquestration aggravée + Petites infractions
Autres remarques : Johnny Carcano, ou la FRIPPE, bien placé dans l'organisation, a été blessé dernièrement par-balle, ce qui lui a causé quelques troubles mentaux et physiques, tel que l'addiction à la drogue, aux médicaments, et quelques douleurs considérables. Cet homme est à ne pas jouer avec, mauvais caractère, nerveux, il frappe, tue, facilement.
Autres clichés : Voir partie "clichés divers"

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Il semblerait que Johnny joue un rôle important dans l'organisation, d'une part par sa situation professionnelle, et d'autre part car les quelques fois où je l'ai aperçu il donnait de nombreux ordres/conseils à ses camarades/amis, il avait une prestance et un charisme naturellement remarquables.
Complice(s) : L'ensemble de l'organisation

Motifs du fichage:

Charges :
Preuves :
Statut du suspect : En liberté
En lien avec le dossier : En lien avec le folder B

Empreintes & ADN :

Empreintes : Non
Prélèvement salivaire : Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Carl Cappechi.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Carl
Nom : Cappechi
Téléphone : 483 249
Date de naissance : .../.../1992
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : Market
Emploi : Chef mécanicien à ADG
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) :
Couleur du(des) véhicule(s) :
Immatriculation du véhicule :
Casier judiciaire : n/a
Autres remarques :
Autres clichés : (sous spoiler)

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : (si oui lequel) Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Rôle mineur à modéré au sein de l'organisation, il semble avoir des liens d'amitiés assez important avec Alfiedro REVUELA
Complice(s) : Vu avec Revuela et Carcano (le 18/09/16)

Motifs du fichage:

Charges :
Preuves :
Statut du suspect : (arrêté, détention provisoire, libre...) Liberté
En lien avec le dossier : (mentionnez confidentiel si le dossier l'est) CONFIDENTIEL

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui - Non
Prélèvement salivaire : Oui - Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Marvin Pedrotti.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Marvin
Nom : Pedrotti
Téléphone : 918 490
Date de naissance : ../.../1991
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : Delfino Street
Emploi : Garagiste
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) :
Couleur du(des) véhicule(s) :
Immatriculation du véhicule :
Casier judiciaire : n/a
Autres remarques : Connu sous le nom de "Marvin le Spadassin".
Autres clichés : (sous spoiler)

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : (si oui lequel) Canzano Mob.
Rôle dans celui ci : Rôle moindre au sein de l'organisation, il est toutefois en bon contact avec Aldarico (Ald') et Anthony Machiavelli.
Complice(s) :

Motifs du fichage:

Charges :
Preuves :
Statut du suspect : (arrêté, détention provisoire, libre...) Libre
En lien avec le dossier : (mentionnez confidentiel si le dossier l'est) CONFIDENTIEL

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui - Non
Prélèvement salivaire : Oui - Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Roy Scorsese.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Roy
Nom : SCORSESE
Téléphone : /
Date de naissance : /
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : /
Emploi : Los Santos Import Export + Propriétaire du FAFMEISTER CASINO
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : Esperanto
Couleur du(des) véhicule(s) : Beige clair
Immatriculation du véhicule : 4JDG012
Casier judiciaire : /
Autres remarques :  se fait surnommer SACKS
Autres clichés :
Véhicule + Casino:









Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Rôle inconnu, je l'ai aperçu hier aux côtés de CARCANO. Il ne s'est pas montré leader lors des différents moments où j'ai pu l'apercevoir ou l'entendre.
Complice(s) : L'ensemble de l'organisation et notamment Joey BARZIGLIA

Motifs du fichage:

Charges : /
Preuves : /
Statut du suspect : En liberté
En lien avec le dossier : En lien avec le folder B

Empreintes & ADN :

Empreintes : Non
Prélèvement salivaire : Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Tobey Zaffarano.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Tobey
Nom : Zaffarano
Téléphone : 247-763
Date de naissance : ../.../1996
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : Marina
Emploi : /
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : /
Couleur du(des) véhicule(s) : /
Immatriculation du véhicule : /
Casier judiciaire : /
Autres remarques : Connu sous le nom de "Tobby", il est trempé dans les affaires illégales de l'organisation. Il ne s'est pas montré autoritaire ce soir et a laissé la parole pendant la totalité de l'entretien à "Sacks". Il se situe probablement dans le basse ou moyenne sphère de l’organisation.
EDIT 27/09/16: Tobby est le neveu de Sacks.
Autres clichés : (sous spoiler)

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : (si oui lequel) Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Basse ou moyenne sphère
Complice(s) : Sacks.

Motifs du fichage:

Charges :
Preuves :
Statut du suspect : (arrêté, détention provisoire, libre...) Libre
En lien avec le dossier : (mentionnez confidentiel si le dossier l'est) CONFIDENTIEL

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui - Non
Prélèvement salivaire : Oui - Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Dominic Lombardozzi.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Dominic
Nom : LOMBARDOZZI
Téléphone : 332-187
Date de naissance :
Lieu de naissance  :
Dernière adresse connue : Yiddish Street
Emploi :
Nom de l'avocat :

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : Stratum
Couleur du(des) véhicule(s) : Grise
Immatriculation du véhicule : 547-GR-98
Casier judiciaire :
Autres remarques :
Autres clichés : (sous spoiler)

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : (si oui lequel) Canzano Mob
Rôle dans celui ci : A déterminer
Complice(s) :

Motifs du fichage:

Charges : Collusion criminelle, non assistance à personne en danger
Preuves : Voir dossier
Statut du suspect : (arrêté, détention provisoire, libre...)Libre
En lien avec le dossier : (mentionnez confidentiel si le dossier l'est)Canzano Mob

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui - Non
Prélèvement salivaire : Oui - Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Luciano Endrizzi.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Luciano
Nom : ENDRIZZI
Téléphone : /
Date de naissance : /
Lieu de naissance  : /
Dernière adresse connue : /
Emploi : /
Nom de l'avocat : /

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : /
Couleur du(des) véhicule(s) : /
Immatriculation du véhicule : /
Casier judiciaire : /
Autres remarques : Frère de Adalrico ENDRIZZI / Personne encore très jeune / Se fait surnommer : Petit lu
Luciano donne un coup de main à ses acolytes au night club: sécurité, etcétéra et semble empocher un bon revenu.
Autres clichés : Voir partie "clichés divers"

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Rôle moindre, il obéissait aux dires de personnes lui étant supérieurs et semblerait être convié à effectuer des tâches plutôt ingrates du milieu selon nos observations.
Complice(s) : L'ensemble de l'organisation ET SURTOUT son frère Adalrico

Motifs du fichage:

Charges : /
Preuves : /
Statut du suspect : En liberté
En lien avec le dossier : En lien avec le folder B

Empreintes & ADN :

Empreintes : Non
Prélèvement salivaire : Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Marco Spezza.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Marco
Nom : Spezza
Téléphone : 450514
Date de naissance :
Lieu de naissance  :
Dernière adresse connue :
Emploi : Directeur d'une entreprise de vente immobilière.
Nom de l'avocat :

Informations complémentaires:

Véhicule(s) :
Couleur du(des) véhicule(s) :
Immatriculation du véhicule :
Casier judiciaire :
Autres remarques :
Autres clichés : (sous spoiler)

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : (si oui lequel) Canzano Mob
Rôle dans celui ci : Consigliere du parrain local, alias La Taupe.
Complice(s) :

Motifs du fichage:

Charges :
Preuves :
Statut du suspect : (arrêté, détention provisoire, libre...)
En lien avec le dossier : (mentionnez confidentiel si le dossier l'est) CONFIDENTIEL

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui - Non
Prélèvement salivaire : Oui - Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.




Fichage - Jovany "La Taupe" Canzano.:



Federal Bureau of Investigation
Fichage DLGC



Informations générales:

Prénom : Jovany
Nom : Canzano
Téléphone : 915954
Date de naissance :
Lieu de naissance  :
Dernière adresse connue :
Emploi :
Nom de l'avocat :

Informations complémentaires:

Véhicule(s) : Buffalo
Couleur du(des) véhicule(s) : Jaune
Immatriculation du véhicule :
Casier judiciaire :
Autres remarques :
Autres clichés : (sous spoiler)

Information groupe criminel

Appartenance à un groupe criminel : (si oui lequel) CANZANO MOB
Rôle dans celui ci : Parrain local.
Complice(s) :

Motifs du fichage:

Charges :
Preuves :
Statut du suspect : (arrêté, détention provisoire, libre...)
En lien avec le dossier : (mentionnez confidentiel si le dossier l'est) CONFIDENTIEL

Empreintes & ADN :

Empreintes : Oui - Non
Prélèvement salivaire : Oui - Non


Fichage classifié au second dégrée, le fait d'attenter à une donnée classifiée au second degré comme défini dans l'article 1 du §1 de la troisième section du Code Pénal, est un délit puni de 7 années de détention et 15.000 $ d'amende.





Federal Bureau Of Investigation - Canzano Mob Investigation - Los Santos - Septembre-Octobre 2016

.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 27 Nov - 16:02, édité 5 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:58



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
 
DOSSIER 1 - ADALRICO ENDRIZZI

LES FAITS

Extorsion et collusion criminelle du 18/09/2016:
Dans la soirée du 18/09/2016, Aldarico Endrizzi, client régulier du restaurant Little One demande à rencontrer le patron de l'établissement dans son bureau. Il lui demande alors de lui verser $5.000 par semaine pour la "protection" de l'établissement qui sera assurée par lui et ses amis, sans quoi, "l'établissement ne pourra pas tourné seul".

Extorsion et collusion criminelle le 19/09/16:
Dans la soirée du 19/09/16, Adal' s'en prend physiquement à Anthony Machiavelli car celui-ci lui doit une enveloppe qu'il refuse de lui donner.

Violence majeure le 19/09/16 :
Avec Marvin, l'individu a passé à tabac "Le coureur" avec une batte.

Trafic de stupéfiants aggravé le 03/10/16 :
Dans la soirée du 30/09/16, Adal' vend 18 grammes de cocaine à Lucio pour 3'960$.

LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 18/09/16 (extorsion):
**Sur la vidéo on pourra voir que Adalrico discute avec Lucio dans un simple bureau**

[21:29:59] Adalrico Endrizzi dit: Est-ce qu'on est déjà venus vous voir ?
[21:30:14] Lucio Padovano secoue négativement la tête de droite à gauche.
[21:30:16] Adalrico Endrizzi dit: Enfin, je m'explique.
[21:30:40] Adalrico Endrizzi dit: Pour une entre guillemets, enveloppe ?
[21:31:02] Lucio Padovano ferme les yeux l'histoire d'une demie-seconde inspirant profondément.
[21:31:10] Lucio Padovano dit: Non.
[21:31:31] Adalrico Endrizzi pose les coudes sur la table, il s'approche de Lucio, l'air de vouloir lui parler plus bas.
[21:31:34] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Alors voilà.
[21:31:49] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Dans cette ville, c'est impossible de marcher seuls, vous n'êtes pas d'accord ,
[21:31:52] Adalrico Endrizzi dit: ?*
[21:32:21] Lucio Padovano dit: [voix basse] Oui ? (dit-il l'air intrigué)
[21:32:45] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Moi et mes amis, on aime bien c'resto, ils sont sûrement déjà venus.
[21:32:53] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Alors voilà, j'vais y aller franco.
[21:33:22] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] On s'propose pour, entre guillemets.. une protection, pour votre resto.
[21:33:23] Lucio Padovano dépose son menton sur ses deux mains écoutant attentivement Adalrico sans le lacher du regard.
[21:34:02] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Faut dire que la ville n'est pas très sûre, regardez donc, vous vous êtes déjà faits braq
[21:34:06] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] braquer..
[21:34:11] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Avec nous ça n'arrivera pas.
[21:34:14] Lucio Padovano dit: [voix basse] Je sais comment ça marche, on m'en a parlé quand j'ai repris le business mais... (dit-il sec
[21:34:52] Lucio Padovano dit: [voix basse] Le restaurant est en redressement judiciaire, je n'ai pas un rond.. (dit-il l'air tendu)
[21:35:21] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Vous n'avez même pas entendu le prix qu'on demande.
[21:35:45] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] On demande cinq plaques par semaine, et avec ça, vous êtes protégé, et tout ce qui va ave
[21:35:48] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] avec.
[21:36:04] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] C'que je suis en train de vous dire.
[21:36:20] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] C'est qu'vous n'avez qu'à pas être le seul à payer.
[21:36:26] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Vous avez des gars qui bossent pour vous, non ?
[21:36:41] Lucio Padovano marque un temps de pause, fixant le bureau.
[21:37:02] Lucio Padovano dit: [voix basse] Ce sont mes employés, c'est à moi de les payer, pas à eux de me payer u'h...
[21:37:38] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Je vois. Bon, réfléchissez à cela.
[21:37:45] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Revenez me voir si vous vous êtes décidé.
[21:37:52] Lucio Padovano dit: [voix basse] Il n'y a pas une autre solution ?
[21:37:58] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] Dites toujours.
[21:38:41] Lucio Padovano dit: [voix basse] Je ne sais pas (dit-il remuant la tête). Il doit y avoir une alternative pour vous payer cet
[21:38:57] Lucio Padovano dit: [voix basse] cette "dette" (dit-il insistant sur ce dernier mot) autrement ?
[21:39:36] Adalrico Endrizzi dit: [voix basse] C'est l'argent qui nous intéresse, malheureusement.

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Extorsion):
[22:47:28] Adalrico Endrizzi dit: Ramène moi l'enveloppe et ferme la, Tony.
[22:47:41] Adalrico Endrizzi dit: J'vous attend ici-même, dans cinq minutes les gars.

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Violence majeure):
Dans la soirée du 19/09/16, les hommes sont sont devant le Little One. Adalrico Endrizzi tabasse violemment Anthony Machiavelli à l'aide d'une batte, accompagné de Marvin Pedrotti.  


Enregistrement audio & vidéo - 30/09/16 (trafic de stups aggravé):
[22:45:14] Adalrico Endrizzi dit: Lucio, ça fait 3960$, t'as ?
[22:45:26] Lucio Padovano dit: Ouais, je t'ai tout préparé là haut.
[22:45:43] Adalrico Endrizzi récupère le sac plastique, il en observe le contenu.
[22:45:49] Vous avez donné à la personne, $3960
[22:46:04] Adalrico Endrizzi dit: Parfait. (il lui file un petit paquet par la suite.)
[22:46:12] Vous avez reçu 18 grammes de drogues

LES CHARGES

Extorsion:
Article 1 - Extorsion
A. (Définition) Le fait pour toute personne d'user de menaces, d'atteintes aux biens ou aux personnes, ou de quelque malice que ce soit en vu d'obtenir d'elle un bien ou un service régulièrement délivré est un délit "d'extorsion".
B. (Répression) L'extorsion est punie de 7 années (( 75 minutes )) de détention et 15.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Violence majeure:
Article 2 : Violence majeure
A. (Définition) Le fait pour toute personne, par quelque moyen que ce soit, même sans contact physique, d'exercer une violence entraînant sur une autre une blessure ou un traumatisme psychologique fort persistant sur plus de 15 jours est un délit qualifié de "violence majeure".
B. (Répression) La violence majeure est punie de 5 années de détention (( 45 minutes )) et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "violence majeure aggravées".
La peine est alors portée à : 15 années de détention (( 90 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Trafic de stupéfiants:
Article 2 : Trafic de stupéfiants
A. (Définition) Le fait malicieusement,
- de distribuer ou vendre des stupéfiants sans être pharmacien,
- pour un pharmacien, de distribuer ou vendre hors des modalités prévues par les ordonnances, des substances stupéfiantes,
- pour un médecin, de fournir une ordonnance pour une raison autre que la seule nécessité médicale,
- de produire des stupéfiants sans être pharmacien, ou bien de posséder les éléments ou produits spécifiquement déterminés à leur production (notamment des graines pour des pousses de cannabis),
est un délit qualifié de "trafic de stupéfiants".
B. (Répression) Le trafic de stupéfiants est puni de 7 années (( 90 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstance aggravante) Lorsque le trafic concerne une quantité de substance illicite supérieure ou égale à 15 grammes, il est dit "aggravé".
Il est également aggravé si l'acquéreur des stupéfiants est un mineur ou si la délivrance d'une ordonnance malhonnête est liée au trafic.
La peine est alors portée à 15 années (( 130 minutes )) de détention et 15.000 $.
D. (Acquérieur) L'acquéreur ou le demandeur des stupéfiants est, dans les cas prévu au A. et au même titre que le cessionnaire, coupable du délit de trafic de stupéfiants.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial Kyle PARKS.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:33, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:58



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________

DOSSIER 2 - JOHNNY CARCANO

LES FAITS

Violence mineur, collusion criminelle du 03/09/2016.:
Dans la soirée du 03/09/2016 l'agent Dmitriev surpris une énorme rixe sur l'avenue des étoiles pour des raisons non connue, elle récolta un maximum de preuves, les individus impliqués sont :

-Ernest Ponticelli.
-Albert Rodgers.
-Franklin Owens.
-Johny Carcano.
-Carl Capecchi.
-Alfiedro Revuala.
-Lucianno Endrizzi.

Délit d'exercice illégal d'une activité sous contrôle et collusion criminelle du 18/09/16:
Dans la soirée du 18/09/16, Johny Carcano invite Lucio Padovano à se rendre sur Yiddish Street dans l'arrière boutique d'une boucherie pour se faire de l'argent en compagnie de Ippolito Mazzi, Rodrigo Nardini et Carl Cappechi.

Violence majeure le 25/09/16:
Roy et Johnny passent à tabac deux russes suite à une discussion.

Non assistance à personne en danger le 25/09/16:
Après avoir passé à tabac les deux russes, Johnny et Roy ne contactent pas les secours et ne les aident pas.

Collusion criminelle le 25/09/16:
Entente entre les deux hommes pour passer les russes à tabac.

Extorsion et collusion criminelle le 27/09/16:
Dans la soirée du 27/09/16, Johnny demande à chacun de ses associés de lui remettre son "envelope" de la semaine précédente. Il regroupe l'argent et cache le tout dans des paquets de cigarettes vides.

Violence majeure le 27/09/16:
Dans la soirée du 27/09/16, Johnny explose une bouteille d'alcool sur le crane de Lucio, vide l'alcool sur ce dernier et menace de l’immoler.

LES PREUVES

Photographie & Dashcam. (03/09/2016):

Photographies.:

Dashcam de la banalisé.:
Anastasia c'est pendant toute la durée de l'affrontement placée de t'elle sorte à pouvoir filmer les combattants à l'aide de sa dashcam, on pourra donc reconnaitre dans la rixe,

Violence mineur :

-Ernest Ponticelli.
-Albert Rodgers.
-Franklin Owens.
-Johny Carcano.

Violence majeur : (on peut les voir frappés à trois une victime déjà au sol)
-Carl Capecchi.
-Alfiedro Revuala.
-Lucianno Endrizzi.


Enregistrement audio et vidéo - 18/09/16 (Exercice illégal d'une activité sous contrôle):
Dans la soirée du 18/09/16, Johny Carcano invite Lucio Padovano à se rendre sur Yiddish Street pour se faire de l'argent en compagnie de Ippolito Mazzi et Carl Cappechi. Rodrigo Nardini les rejoins sur place, ils entrent dans une boucherie et se dirige dans l'arrière boutique là ou une table de poker est disposée. Les quatre compatriotes disputent donc quelques parties de poker à l'As en misant chacun 1.000$ en cash.

[22:34:56] Johnny Carcano dit: Lucio, Adal' m'a dit qu't'avais des soucis judiciaire ?
[22:35:16] Lucio Padovano dit: Uhm.. on a des soucis avec la banque, oui.
[22:35:29] Johnny Carcano dit: Tu sais jouer au poker ou au Black-Jack ?
[22:35:45] Lucio Padovano dit: Oui, je sais jouer.
[22:35:55] Johnny Carcano dit: Y'a une table de jeu à Yiddish street, tu situe l'endroit ?
[22:36:16] Lucio Padovano dit: Nah, je vois pas.
[22:36:36] Johnny Carcano dit: La rue en d'ssous d'la banque.
[22:36:55] Johnny Carcano dit: La première à droite quand tu prend l'intersection de la banque direction Downtown.
[22:37:19] Ippolito Mazzi dit: Je te montrerai à l'occasion.
[22:37:29] Lucio Padovano dit: J'situe un peut près.
[22:37:32] Johnny Carcano dit: La table est ouverte à cette heure si tu veux te faire un peu de thûne.
[22:37:55] Lucio Padovano dit: Ok c'est cool, merci je vais essayer. (dit-il souriant)
[22:37:57] Ippolito Mazzi dit: Putin, c'est bon à savoir.
[22:38:01] Johnny Carcano dit: Les joueurs paris cash, en espèce uniquement.
[22:38:11] Johnny Carcano dit: Vous m'suivez ?

Enregistrement audio et vidéo - 25/09/16 (Violence majeure, non assitance à personne en danger et collusion criminelle):









Enregistrement audio & vidéo - 27/09/16 (Extorsion & collusion criminelle):
[21:40:25] Johnny Carcano dit: C'est l'moment de régler les comptes. Posez le pognon sur la table.
[21:40:56] Johnny Carcano dit: Ferme ta gueule, et posez l'pognon sur cette table.
[21:41:47] Adalrico Endrizzi dépose tout ça sur la table.
[21:41:52] Johnny Carcano dit: J'attend le fric, sur cette table.
[21:41:54] Adalrico Endrizzi dit: Il y a onze plaques là.
[21:42:14] Johnny Carcano compte les billets.
[21:44:53] Johnny Carcano dit: Bon, c'est sympa tout ça mais j'vois que l'argent d'Adal et de Snack ici.
[21:45:41] Roy Scorsese dit: Celle de mon n'veu derrière moi est regroupé dans l'chèque de bon escient.
[21:46:27] Johnny Carcano dit: L'argent du Litlle One est où ?
[21:46:38] Lucio Padovano dit: Je l'ai.
[21:54:40] Johnny Carcano récupère dans ses poches des paquets de clopes vide.
[21:54:55] Johnny Carcano fait la part entre les petites coupures et les grosses coupures.
[21:55:05] Johnny Carcano planque l'argent-sale dans les paquets de cigarettes vides.

Enregistrement audio & vidéo - 27/09/16 (Violence majeure):
[22:46:53] Johnny Carcano dit: J'veux juste rectifier un dernier p'tit truc.
[22:47:08] Anthony Machiavelli sent le coup tordu.
[22:47:12] Johnny Carcano éclate la bouteille d'alcool sur la tronche de Lucio.
[22:47:28] Lucio Padovano tombe au sol inerte, du sang coule de sa tête.
[22:47:33] Johnny Carcano laisse l'alcool coulé sur le copr de Lucio.
[22:47:41] Knox Bataglia matte la scène avec une grande attention.
[22:47:45] Johnny Carcano sort de sa poche un briquet et l'allume.
[22:47:47] Anthony Machiavelli dit: Eh merde...
[22:47:48] Anthony Machiavelli crie: NON NON!!
[22:47:49] Ca le fait presque bander ce qu'il se passe. ((Knox Bataglia))
[22:47:51] Anthony Machiavelli crie: ARRETE PUTAIN!!
[22:47:56] Knox Bataglia vient chopper Tony.
[22:47:57] Johnny Carcano le positionne au dessus de Lucio.
[22:48:05] Knox Bataglia dit: Tony retourne à ta place.
[22:48:05] Anthony Machiavelli se fait retenir.
[22:48:13] Johnny Carcano dit: Degagé Tony, tu t'en fou d'sa gueule, t'as voulu l'tuer j'te rappelle.
[22:48:16] Knox Bataglia le tire par ses bras, le tirant en arrière.
[22:48:22] Anthony Machiavelli crie: NON ARRETE JOHNNY MERDE IL A RIEN FAIT OK ?!!
[22:48:26] Knox Bataglia ne le lâche pas, le maintenant.
[22:48:43] Anthony Machiavelli dit: Putain...putain...
[22:48:48] Johnny Carcano garde  le briquet en main, allumé.
[22:48:53] Anthony Machiavelli dit: C'bon laisse le tranquille Johnny merde...
[22:48:57] Knox Bataglia reste silencieux, il se contente de maintenir Tony de toute ses forces, l'empêchant de bouger.
[22:48:58] Anthony Machiavelli dit: Tu veux quoi, dit moi.
[22:49:11] Johnny Carcano dit: Si demain j'ai pas l'pognon pour blanchir l'Courir, j'te fais brûler vif p'tit con.
[22:49:12] Avec ses blessures, c'est assez facile pour Knox de le maintenir. ((Knox Bataglia))
[22:49:17] Johnny Carcano range son briquet.
[22:49:24] Lucio est inerte au sol, il semble avoir perdu connaisance, du sang s'écoule de son crane. ((Lucio Padovano))
[22:49:26] Knox Bataglia relâche Tony.
[22:49:48] Johnny Carcano crie: CIAO LES GARS!!

LES CHARGES

Violence mineure:
Article 3 : Violence mineure
A. (Définition) Le fait pour toute personne, par quelque moyen que ce soit, même sans contact physique, d'exercer une violence entrainant sur une autre une blessure ou un traumatisme psychologique fort persistant sur une durée strictement inférieure à 15 jours est un délit qualifié de "violence mineur".
B. (Répression) La violence mineure est punie de 2 années de détention (( 30 minutes )) et 5.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "violences mineur aggravées".
La peine est alors portée à : 10 années de détention (( 60 minutes )) et 10.000 $ d'amende.

Code des affaires:
§1 : Dispositions

Article 1 : La Mairie liste, par arrêté municipal ou décret-loi, les activités contrôlées.
Article 2 : Est une activité contrôlée une production, un service, ou la mise en vente d'un bien spécifique, soumis à des régulations spéciales de la Mairie au nom de l'intérêt général.
Article 3 : La Mairie peut autoriser une activité contrôlée à certains acteurs, notamment en leur délivrant une licence professionnelle, dont le prix est fixé préalablement par arrêté municipal ou décret-loi.
Article 4 : L'attribution d'une licence se fait discrétionnairement par la Mairie.
Article 5 : La licence n'est délivrée qu'à des personnes morales.
Article 6 : La licence est à la fois aliénée à la personne physique ou morale propriétaire de la personne morale licenciée et à la personne morale qui se voit licenciée. Ainsi, une même licence ne peut servir pour deux entreprises, et une licence doit être rachetée auprès de la Mairie à chaque changement de propriétaire.
Article 7 : Les modalités de ces licences sont soumises à arrêté municipal ou décret-loi ; elles peuvent donc notamment être temporaires, indéterminées ou définitives.

§2 : Répression

Article 1 : Le fait, pour une personne morale, d'exercer une activité contrôlée sans la licence correspondant à cette activité, est un délit d'exercice illégal d'une activité sous contrôle, puni de deux à trois fois le prix de la licence.
Article 2 : Si une personne morale ou une personne physique disposant d'une licence est condamnée par une Cour de Justice pour toute infraction au présent code ou au Code Pénal, la révocation de ses licences est immédiate dès la prononciation du verdict de culpabilité, que le Juge précise la révocation des licences ou non.
1. Cet article n'est effectif que sur réquisition du Bureau du Procureur du Comté lors du procès.
2. Cet artcicle ne peut être invoqué pour les infractions relatives au §3 de la Section 4 du présent Titre.

§3 : Responsabilité

Article 1 : Lorsqu'une personne morale voit sa responsabilité civile ou pénale engagée, l'action est orientée contre le patrimoine de l'entreprise. A défaut : le dirigeant (personne physique) de la personne morale condamnée en est responsable. A défaut : le juge recherchera (dans l'ordre hiérarchique de l'entreprise) les responsabilités.
Article 2 : En cas de condamnation à une peine de détention: le Juge peut prononcer la dissolution de la personne morale. Si l'infraction a été commise par la malice d'une ou plusieurs personnes physiques, la peine de détention peut resurgir sur eux.
Article 3 : Le fait, pour tout dirigeant de personne morale, d'organiser l'insolvabilité de sa personne morale, notamment afin d'éviter les condamnations à son encontre, est un délit d'organisation d'insolvabilité puni de 50,000$ d'amende et 5 ans ((45 minutes)) de détention.

§4 : Fiscalité

Article 1 ]A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes ]Article 2 : Violence majeure
A. (Définition) Le fait pour toute personne, par quelque moyen que ce soit, même sans contact physique, d'exercer une violence entraînant sur une autre une blessure ou un traumatisme psychologique fort persistant sur plus de 15 jours est un délit qualifié de "violence majeure".
B. (Répression) La violence majeure est punie de 5 années de détention (( 45 minutes )) et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "violence majeure aggravées".
La peine est alors portée à : 15 années de détention (( 90 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Non assistance à personne en danger:

Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Extorsion:
Article 1 - Extorsion
A. (Définition) Le fait pour toute personne d'user de menaces, d'atteintes aux biens ou aux personnes, ou de quelque malice que ce soit en vu d'obtenir d'elle un bien ou un service régulièrement délivré est un délit "d'extorsion".
B. (Répression) L'extorsion est punie de 7 années (( 75 minutes )) de détention et 15.000 $ d'amende.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial de Coordination Anastasia Dmitriev.
Agent Spécial Kyle Parks.
Agent Spécial Roberto Oldenburg.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:34, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:58



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 3 - ANTHONY  MACHIAVELLI

LES FAITS

Tentative de corruption et collusion criminelle le 19/09/16:
Dans la soirée du 19/09/16, Anthony et plusieurs de ses associés se rendent au Little One et demandent à parler à Lucio afin d'en savoir plus sur les problèmes financiers qui touchent le restaurant. Il propose alors de faire pression sur le banquier pour qu'il oublie le restaurant.

Menace de mort le 19/09/16:
Dans la soirée du 16/09/16, Anthony menace de mort Aldarico suite à un accrochage entre ces deux personnes.

Collusion criminelle le 27/09/16:
Dans la soirée du 27/09/16, Tony et ses associés se réunissent pour discuter des affaires. Ils admettent clairement faire parti d'une organisation criminelle organisée hiérarchiquement.

Menace aggravée & séquestration le 13/10/16:
Dans la soirée du 13/09/16, Knox et Anthony donnent rendez-vous à Dominic Lombardozzi à la boucherie de Yiddish Street. Une fois sur place, ils demandent à ce dernier d’assassiner un individu pour eux sous la menace d'une arme, sans quoi, c'est lui qu'ils tueront.

Complicité assassinat aggravé le 13/10/16:
Après avoir menacé Dominic Lombardozzi pour qu'il commette ce meurtre, Knox et Anthony lui fournissent une arme et l'amènent dans une maison de campagne pour tuer l'homme ayant dénoncé un membre de la famille il y'a plusieurs année à New York. Dominic abbatiat cet homme et sa compagne sur le toit de leur maison, ce, sous les ordres de Anthony et Knox.

LES PREUVES

Bande audio et vidéo - 19/09/16 (tentative de corruption):
[22:27:36] Anthony Machiavelli dit: Alors dites moi, qui est le proprio de ce resto' ? Lucio ?

[22:27:51] Anthony Machiavelli dit: Il parrait que c'est la crise sous la caisse.
[22:27:53] Lucio Padovano acquiesse d'un léger mouvement de tête et fait un pas en avant.
[22:28:03] Lucio Padovano dit: Ouais, c'est pas simple.
[22:29:14] Anthony Machiavelli dit: Ouais alors 'coutez, c'quoi qu'il vous manque ?
[22:29:18] Anthony Machiavelli dit: La réputation ?
[22:29:22] Anthony Machiavelli dit: Les étoiles ?
[22:29:43] Rodrigo Nardini observe Lucio, attendant sa réponse, silencieux.
[22:29:45] Ippolito Mazzi porte son regard sur les protagonistes un à un.
[22:29:47] Lucio Padovano dit: On commence à s'faire connaitre mais la banque me met la pression.
[22:30:04] Anthony Machiavelli dit: Ecoute, on peut déjà régler un d'tes gros soucis.
[22:30:15] Anthony Machiavelli s'avance pour se mettre pile face à Lucio.
[22:30:23] Anthony Machiavelli dit: Ecoute mec, c'simple.
[22:30:35] Anthony Machiavelli dit: On peut, disons...t'aider.
[22:30:51] Anthony Machiavelli dit: On s'associe avec toi et croit moi, la banque te lâchera la grappe quelques temps.
[22:31:10] Lucio Padovano fronce les sourcils l'histoire de quelques secondes puis acquiesce d'un léger mouvement de tête.
[22:31:20] Lucio Padovano dit: Ca serai l'top.
[22:31:31] Anthony Machiavelli dit: Et on te trouvera des solutions pour que le fric passe sous ton nez et sous not'...enfin tu t'imagin
[22:31:44] Anthony Machiavelli dit: ...t'imagines bien qu'on sera associés alors il faut que le fric passe sous not' nez aussi.
[22:32:00] Lucio Padovano dit: Ouais, j'vois le truc.
[22:32:15] Anthony Machiavelli dit: C'un resto italien non ?
[22:32:29] Lucio Padovano dit: Ouais, on est spécialisé là dedans.
[22:32:32] Anthony Machiavelli dit: Johnny.
[22:32:36] Johnny Carcano dit: Ouais.
[22:32:37] Anthony Machiavelli dit: Qui dit italien, dit porc aussi non ?
[22:32:46] Johnny Carcano dit: Quoi ?
[22:32:57] Anthony Machiavelli dit: Tu sais, les saucisses, la viande de porc...
[22:33:06] Johnny Carcano dit: Et alors ?
[22:33:07] Anthony Machiavelli dit: C'la base du bon resto.
[22:33:12] Anthony Machiavelli dit: Rien va dormir.
[22:33:19] Anthony Machiavelli dit: Et qui dit viande de porc, dit boucherie.
[22:33:22] Johnny Carcano dit: J'm'en tappe des tes histoires.
[22:33:27] Donnie Galione dit: Charcuterie, ouais.
[22:33:34] Lucio Padovano dit: Uhm, ouais.
[22:33:48] Johnny Carcano dit: Il a cru qu'il était dans une bouch'rie ce gogole ou quoi.
[22:33:53] Donnie Galione dit: Ah je comprend mieux pourquoi je suis... bref.
[22:33:56] Anthony Machiavelli dit: Ouais et on peut dire que not' ami Donnie, gère à la place du proprio' du Delfino Pork Shop machin.
[22:35:08] Anthony Machiavelli lève les bras, agacé de Johnny.
[22:35:23] Anthony Machiavelli dit: Alors ça vous dit les mecs ?
[22:35:37] Donnie Galione dit: Ouais- C'est cool.
[22:35:42] Anthony Machiavelli dit: Tant que vos magasins sont associés à nos, il y a pas de quoi avoir peur v'voyez ?
[22:35:57] Donnie Galione dit: Mais il faut que les sous rentre.
[22:35:57] Anthony Machiavelli dit: Donnie tu fournis la viande pour le resto de Lucio et ses associés.
[22:35:57] Lucio Padovano dit: Ouais, c'est l'top..
[22:36:20] Anthony Machiavelli dit: Par contre je veux le fric sur cette table à la fin de la semaine.
[22:36:26] Anthony Machiavelli dit: J'vais voir si j'peux causer à ton banquier.
[22:36:34] Anthony Machiavelli dit: Laisse moi juste son adresse ou son nom.
[22:36:35] Donnie Galione dit: Euh..
[22:36:46] Donnie Galione dit: Ouais-.. Mais si je gagne pas assez à cause d'eux ?
[22:37:01] Knox Bataglia matte Adal brievement.
[22:37:01] Donnie Galione dit: Enfin j'ai des parts à donner au dirigeant.
[22:37:02] Anthony Machiavelli dit: Tu gagneras, fait leurs des petits prix sur la viande et tu leurs vends en masse.
[22:37:03] Lucio Padovano dit: Ouais, j'te donne tout ça après.
[22:37:18] Anthony Machiavelli dit: Et croit moi l'argent rentrera.
[22:37:25] Donnie Galione dit: J'dois combien en fin de semaine ?
[22:37:29] Lucio Padovano dit: Pas d'soucis, on consomme pas mal de porc ici, c'est pas un plan foireux.
[22:37:50] Donnie Galione regarde Lucio, trop sur de lui, il abrège.
[22:37:57] Donnie Galione dit: Notre porc est chère h'mm.
[22:38:06] Anthony Machiavelli dit: Mec on t'impose pas une somme fixe.
[22:38:12] Anthony Machiavelli dit: Juste, une part.
[22:38:14] Donnie Galione dit: Puis il y a Lucas avec moi.
[22:38:18] Anthony Machiavelli dit: Tu donnes une part tu vois le truc ?
[22:38:38] Donnie Galione dit: Ouais, j'vais discuter avec euh.. lui la, puis on en reparle ?
[22:38:50] Donnie Galione désigne Lucio dans sa conversation.
[22:39:13] Anthony Machiavelli dit: Parfait, donne moi les infos sur ton banquier Lucio.
[22:39:52] Lucio Padovano dit: M'sieur Clinton, il bosse à la banque fédérale.
[22:40:06] Anthony Machiavelli dit: Clinton okay, et son prénom ?
[22:40:14] Lucio Padovano dit: Euh..
[22:40:28] Lucio Padovano se gratte le front quelques secondes puis rétorque:
[22:40:32] Lucio Padovano dit: Jason, Jason Clinton.
[22:40:42] Anthony Machiavelli dit: Ca marche.
[22:41:01] Lucio Padovano dit: C'est cool, merci beaucoup.
[22:41:07] Anthony Machiavelli dit: Bon écoutez, j'vous retiens pas plus longtemps.

Bande audio et vidéo - 19/09/16 (menace de mort):
[22:47:21] Anthony Machiavelli dit: Putain parole Adal que je vais t'descendre enculé...
[22:47:56] Anthony Machiavelli crie: Je vais te descendre tu m'entends!!
[22:47:59] Anthony Machiavelli crie: Enculé!!


Enregistrement audio & vidéo - 27/09/16 (Collusion criminelle):
[21:35:36] Anthony Machiavelli dit: Je t'ai dis plusieurs fois de m'aider, ce n'est pas rien de se pointer chez ces singes pour causer d
[21:35:38] Anthony Machiavelli dit: ...de ça.
[21:35:40] Anthony Machiavelli dit: Je risque une balle.
[21:35:49] Anthony Machiavelli dit: On part à dix pour ce genre de truc normalement.
[21:35:49] Roy Scorsese se dénigre de ses paluches sur sa bedaine apparente à travers son marcel beige.
[21:35:54] Johnny Carcano dit: Et moi, j'en risque pas une tu crois ? J'me frotte plus à cette foutu racaille.
[21:35:57] Anthony Machiavelli dit: Mais non j'y vais qu'avec Noxy et sans mon CAPO.
[21:36:16] Anthony Machiavelli dit: Non non, je suis étonné qu'ils acceptent de me causer.
[21:36:24] Johnny Carcano dit: J'me suis pas dépétré d'la rue pour y rev'nir.
[21:36:25] Anthony Machiavelli dit: C'est des grosses têtes, ils veulent parler à un gradé.
[21:36:36] Anthony Machiavelli dit: Et t'en es un Johnny, pas moi.
[21:36:49] Johnny Carcano dit: Tu crois que j'vais aller leur parler, dans la rue comme ça ?
[21:36:51] Anthony Machiavelli dit: Je suis même pas Caïd alors que j'ai mis tous ceux ici sur le terrain.
[21:36:57] Anthony Machiavelli dit: A part toi.

Enregistrement audio & vidéo - 13/10/16 (Menace aggravée & séquestration):
[22:27:24] Anthony Machiavelli choppe le flingue de derrière son joggin et le pointe à moitié sur Dominic.
[22:27:44] Dominic Lombardozzi lève instinctivement les mains en l'air, pétrifié sur place.
[22:27:47] Knox Bataglia se pose sans plus attendre contre le mur, il montre clairement qu'il se fait chier.
[22:27:49] Lucio Padovano fronce les sourcils, regardant le coureur faire.
[22:28:06] Anthony Machiavelli matte Dominic de haut en bas, il fait pareil avec l'arme.
[22:28:22] Dominic Lombardozzi dégluti, il reste silencieux tout en fixant l'arme pointée sur lui.
[22:28:22] Anthony Machiavelli dit: T'aimerais pas que je te tire dessus pas vrai ?
[22:28:25] Knox Bataglia observe la réaction de Dominic ainsi que celle de Lucio, histoire de voir si ils ont peur ou non.
[22:28:40] Dominic Lombardozzi dit: Euh.. euh.. non... (bégaillant)
[22:28:42] Anthony Machiavelli dit: T'as fais l'armée ?
[22:28:52] Dominic Lombardozzi secoue négativement la tête.
[22:29:01] Anthony Machiavelli dit: Tu sais qu'à la guerre les soldats tuent pas vrai ?
[22:29:12] Dominic Lombardozzi dit: Ouais..
[22:29:14] Lucio Padovano semble surpris de la réaction de Anthony, il le regarde faire en restant en retrait.
[22:29:23] Dominic Lombardozzi dit: Où tu veux en v'nir?..
[22:29:25] Anthony Machiavelli dit: Alors tu vas te faire pousser des couilles ce soir.
[22:29:31] Anthony Machiavelli dit: Tu vas descendre un gars pour moi.
[22:29:35] Anthony Machiavelli dit: Ou c'moi qui t'descend.
[22:29:50] Knox Bataglia dit: T'as l'choix quoi vieux.
[22:29:53] Knox Bataglia ricanne légèrement.
[22:29:57] Dominic Lombardozzi regarde chacuns des hommes de la salle, inquiet.
[22:30:15] Dominic Lombardozzi dit: T'es pas sérieux là?
[22:30:23] Anthony Machiavelli dit: J'sais que ça te parraît irréaliste mais tu vas devoir le faire.
[22:30:28] Dominic Lombardozzi dit: Je..je.. j'peux pas...
[22:30:35] Anthony Machiavelli dit: Comment ça tu peux pas ?
[22:30:37] Knox Bataglia dit: Oy si on te dit de faire un truc te pose pas de questions et t'y vas.
[22:30:47] Dominic Lombardozzi se recule de quelques pas.
[22:30:50] Lucio Padovano fait quelques pas en arrière, se laissant tomber contre le mur, les yeux grands ouverts et portés sur Anthony.
[22:30:51] Knox Bataglia arque son sourcil tout en fixant Dominic.
[22:31:07] Anthony Machiavelli dit: Non mais je t'écoute, comment ça tu peux pas putain ?
[22:31:12] Knox Bataglia dit: Tu ''peux pas'' ou tu ''veux pas'' ?
[22:31:14] Dominic Lombardozzi dit: Et pourquoi moi?!
[22:31:27] Dominic Lombardozzi dit: Les deux, merde!
[22:31:32] Knox Bataglia dit: Et pourquoi la vie est aussi cruelle avec moi blabla, porte tes couilles merde.
[22:31:35] Anthony Machiavelli dit: Parce que t'as assez foutu la merde comme ça et t'as une dette envers moi.
[22:31:37] Dom parait affolé. ((Dominic Lombardozzi))
[22:31:38] Anthony Machiavelli dit: Bon tant pis.
[22:31:40] Knox Bataglia dit: Arrête de faire la gonzesse.
[22:31:53] Dominic Lombardozzi dit: Quelle dette, quelle merde?!
[22:31:54] Anthony Machiavelli dit: Allez, j'dirais à ta famille que t'avais pas les couilles pour.
[22:32:00] Anthony Machiavelli pointe Dominic de près.
[22:32:13] Anthony Machiavelli tire sur la culasse.
[22:32:17] Lucio Padovano dit: Domie, fait pas l'con.
[22:32:21] Dominic Lombardozzi reste silencieux, ne pouvant articuler une parole.
[22:32:22] Knox Bataglia dit: Owh bordel, la fête commence.
[22:32:28] Knox Bataglia sourit légèrement.
[22:32:35] Knox Bataglia dit: T'en as ou t'en as pas ?
[22:32:38] Knox Bataglia dit: C'quoi ta réponse ?
[22:32:49] Knox Bataglia dit: Choisis bien ça désignera si il y aura une fête ou non.
[22:32:50] Anthony Machiavelli dit: Adieu Domie.
[22:32:59] Anthony Machiavelli laisse les trois secondes légendaire à Dominic.
[22:32:59] Knox Bataglia se tappe une barre.
[22:33:06] légendaires* ((Anthony Machiavelli))
[22:33:23] Lucio Padovano dit: Hep, réagis Dommie, merde!
[22:33:36] Dominic Lombardozzi crie: OK, OK, MAIS ENLEVE.. ÇA!!
[22:33:45] Anthony Machiavelli dit: Voilà qui est mieux.
[22:33:48] Anthony Machiavelli dit: Tu vas le faire alors ?
[22:33:54] Anthony Machiavelli dit: Vraiment bien le faire ?
[22:33:57] Dominic Lombardozzi regarde l'arme de poing, dégoûté.
[22:33:58] Knox Bataglia dit: Tu VAS faire quoi dis le nous.
[22:34:07] Lucio Padovano se redresse, s'avançant lentement en voyant l'absence de réaction de Dommie puis se stoppe net lorsque celui-ci se met à cri
[22:34:09] - crier. ((Lucio Padovano))
[22:34:14] Knox Bataglia croise ses bras tout en se craquant le cou, il se redresse légèrement.
[22:34:31] Dominic Lombardozzi dit: Je vais le faire..
[22:34:40] Knox Bataglia dit: Naah, naah, tu vas faire quoi ?
[22:34:41] Anthony Machiavelli dit: Tu vas buter ce connard pour moi ?
[22:34:44] Les dires de Dominic paraissent hésitants, incertaints. ((Dominic Lombardozzi))
[22:34:47] Knox Bataglia dit: J'veux te l'entendre dire.
[22:35:23] Dominic Lombardozzi dit: Je le ferai.
[22:35:26] Knox Bataglia affiche un large sourire, il s'approche de Dominic venant déposer sa main sur son épaule droite.
[22:35:31] Anthony Machiavelli retourne l'arme dans son sens et lui tend.

Bande audio & vidéo - 13/10/16 (Complicité d’assassinat aggravé):
[22:46:05] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Bon 'coutez.
[22:46:52] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Un gars de New York a été bouclé pour trafic d'héro' il y a trois ans.
[22:47:10] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Le type tout le monde le connaissait, j'sais pas si vous en avez entendu parler.
[22:47:34] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Humm'...
[22:48:00] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: On l'appelait Vito deux fois.
[22:48:19] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Il avait pris son surnom des affranchis ce malheureux.
[22:48:59] Lucio Padovano dépose ses mains sur le siège de Anthony, approchant sa tête entre les deux sièges pour mieux entendre.
[22:49:03] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Et il a malheureusement eu une fin triste, il a pas voulu dénoncer ses potes du cou
[22:49:12] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...coup il en a pris pour trente ans.
[22:49:38] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Et merde..
[22:49:52] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Quelques temps après on a entendu parler d'un certain Franky la sauterelle.
[22:49:54] Dominic Lombardozzi écoute l'histoire contée par Anthony, le regard bas et l'esprit vide.
[22:50:19] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: C'était le type qui était à la même table de billiard que Vito deux fois, le jour o
[22:50:25] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...où il s'est fait chopper.
[22:50:49] [Fenêtre fermée] Dominic Lombardozzi dit: Et c'est une balance?..
[22:51:09] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Il a témoigné devant le juge alors ouais.
[22:51:26] [Fenêtre fermée] Dominic Lombardozzi dit: Et il habite ici? (montrant la maison du doigt)
[22:51:46] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Et ce connard ils lui ont filés une baraque, celle là à vrai dire et par dessus tou
[22:51:50] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...tout un aut' nom.
[22:52:00] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Mais il a gardé le même prénom à la con, Frank.
[22:52:18] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Je l'ai croisé l'aut' fois quand j'emmenais ma mère chez le médecin.

[22:58:17] Dominic Lombardozzi dit: Alors, alors?
[22:58:38] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Cet enculé est en haut, une nana lui taille une pipe putain.
[22:58:53] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] On dirait que c'est son père tellement qu'il a pris l'âge c'lui là.
[22:58:59] Knox Bataglia dit: [voix basse] Sérieux ?
[22:59:00] Dominic Lombardozzi dit: [voix basse] Merde.. et la nana, on en fait quoi, hein?
[22:59:08] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Rien, on en fait rien.
[22:59:09] Knox Bataglia dit: [voix basse] Ses dernières heures auront été belle.
[22:59:21] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] J'tue pas les nanas Noxy.
[22:59:32] Knox Bataglia dit: [voix basse] Putain quelle tafiole tu fais.
[22:59:41] Knox Bataglia dit: [voix basse] Les salopes méritent que ça.
[22:59:59] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Bon v'nez, Dommie tu n'hésites pas hein.
[23:00:03] Knox Bataglia dit: [voix basse] Je tuerais ma fiancée si elle me fait un coup foireux.
[23:00:03] Dominic Lombardozzi dit: [voix basse] Bon, alors on fait quoi p'tain?!
[23:00:08] Anthony Machiavelli dit: Allez.
[23:00:09] Knox Bataglia dit: [voix basse] Tu butes les deux.

[23:01:31] Anthony Machiavelli dit: DESCEND CET ENCULE PUTAIN ! L'ENCULE !
[23:01:42] Knox Bataglia admire le spectacle.
[23:01:52] Frankie tombe sur la nana, le coeur en sang. ((Anthony Machiavelli))
[23:02:01] Dominic Lombardozzi tire donc quatre balles, il a touché le mec, qui est tombé raide mort mais la femme agonise.
[23:02:09] Anthony Machiavelli se précipite sur la gonzesse.
[23:02:11] Ils n'auront pas eu le temps de dire quoi que ce soit, même pas de savourer leurs petit moment. ((Knox Bataglia))
[23:02:17] Anthony Machiavelli dit: FERME LA ! PUTAIN FERME LA !
[23:02:25] Knox Bataglia dit: Fini là/
[23:02:30] Dominic Lombardozzi dit: Je la finis?..
[23:02:35] Knox Bataglia dit: Bordel, j'suis trop vieux pour ces conneries.
[23:02:38] Lucio Padovano s'approche d'un pas hésitant, admirant la scène avec dégout.
[23:02:44] La femme se met à crier en menacant les hommes de les balancer. ((Anthony Machiavelli))
[23:02:48] Knox Bataglia dit: J'devrais baiser ma gonzesse merde.
[23:02:53] Screenshot Taken - sa-mp-385.png
[23:02:59] Dominic Lombardozzi termine la femme, la pression à son comble.
[23:02:59] Anthony Machiavelli dit: TU VAS RIEN DIRE MERDE !
[23:03:05] Anthony Machiavelli dit: MAI..MAIS !
[23:03:06] Elle n'aura finalement pas eu le temps de menacer tant que ça. ((Knox Bataglia))
[23:03:13] Anthony Machiavelli crie: MAIS QU'EST-CE QUI T'AS PRIS ?!!
[23:03:17] Anthony Machiavelli dit: J'AI DIS PAS LA NANA !
[23:03:20] Dominic Lombardozzi se recule, réalisant ce qu'il vient de faire, il s'éloigne d'Anthony.
[23:03:21] Anthony Machiavelli dit: Eh merde.
[23:03:22] Knox Bataglia affiche un large sourire de diable, semblant adorer la scène.

LES CHARGES

Corruption:
A. (Définition) Le fait pour toute personne de proposer ou de solliciter, en l'échange de l'usage indû ou l'absence d'usage d'une prérogative liée à une fonction publique, un bien, un service, ou quelconque autre contrepartie est un délit de "corruption".
Sont assimilés à des agents publics : les experts auprès de la Cour, les conseillers municipaux, les personnes remplissant une mission de service public.
B. (Répression) La corruption est punie de 10 années de détention et 20.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Menace de mort:
Article 1 : Menace
A. (Définition) Le fait d'affirmer, sous entendre ou expliciter de quelque manière que ce soit, qu'une personne encourt un risque quelconque (physique ou non), de manière malicieuse et illégitime, est un délit de menace.
B. (Répression) Le délit de menace est puni d'une année (( 30 minutes )) de détention et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commetre ce délit dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes est qualifié de "menace aggravée".
- Le fait que la menace soit motivée par la race, la religion, l'orientation sexuelle, politique, philosophique, religieuse, l'origine, le handicap, le sexe ou la situation sociale, vraie ou supposée, de la victime
- Le fait que la menace ait une teneur, un objectif ou une nature sexuelle
- Le fait que la menace soit commise par une personne ayant autorité sur la victime, notamment son employeur, un parent ou un agent de l'Etat
- Le fait que la menace soit une menace sérieuse de mort ou de mutilation
- Le fait que la menace soit précédée, accompagnée ou suivi de gestes ou de comportements de nature a intimider très sérieusement la victime
- Le fait que la menace soit faite avec usage d'une arme, blanche ou à feu
- Le fait que la menace soit réitérée dans le temps
La peine est alors portée à:
- 3 années de détention (( 45 minutes )) et 12.500 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 7 années de détention (( 70 minutes )) et 30.000 $, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes
D. (Exemption) Ne peut pas constituer une menace, le fait d'indiquer à un individu son intention de faire usage d'un recours légal.

Menace :
Article 1 : Menace
A. (Définition) Le fait d'affirmer, sous entendre ou expliciter de quelque manière que ce soit, qu'une personne encourt un risque quelconque (physique ou non), de manière malicieuse et illégitime, est un délit de menace.
B. (Répression) Le délit de menace est puni d'une année (( 30 minutes )) de détention et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commetre ce délit dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes est qualifié de "menace aggravée".
- Le fait que la menace soit motivée par la race, la religion, l'orientation sexuelle, politique, philosophique, religieuse, l'origine, le handicap, le sexe ou la situation sociale, vraie ou supposée, de la victime
- Le fait que la menace ait une teneur, un objectif ou une nature sexuelle
- Le fait que la menace soit commise par une personne ayant autorité sur la victime, notamment son employeur, un parent ou un agent de l'Etat
- Le fait que la menace soit une menace sérieuse de mort ou de mutilation
- Le fait que la menace soit précédée, accompagnée ou suivi de gestes ou de comportements de nature a intimider très sérieusement la victime
- Le fait que la menace soit faite avec usage d'une arme, blanche ou à feu
- Le fait que la menace soit réitérée dans le temps
La peine est alors portée à:
- 3 années de détention (( 45 minutes )) et 12.500 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 7 années de détention (( 70 minutes )) et 30.000 $, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes
D. (Exemption) Ne peut pas constituer une menace, le fait d'indiquer à un individu son intention de faire usage d'un recours légal.

Séquestration:
Article 4 : Séquestration
A. (Définition) L'entrave à la liberté de déplacement contre la loi et le plein gré d'un individu, soit par la menace, la force, la contrainte, l'entrave, ou l'intimidation est un crime qualifié "de séquestration".
B. (Répression) La séquestration est punie de 10 années de détention (( 60 minutes )) et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "séquestration aggravées".
Est également qualifié de "séquestration aggravée", la séquestration commise dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes:
- La séquestration dure plus de cinq jours complets
- La séquestration est accompagnée d'un enlèvement (défini comme l'acheminement illégal et non consenti de la victime)
- La séquestration est accompagnée d'une prise d'otage (définie comme le fait d'utiliser un individu comme une denrée utile a la commission d'un délit, la protection -bouclier humain- ou l'obtention d'une rançon (de quelque forme que ce soit)
La peine est alors portée à :
- 20 années de détention (( 90 minutes )) et 20.000 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 30 années de détention (( 150 minutes )) et 30.000 $, la peine de mort est également encourue de ce chef, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes

Assassinat:
Article 2 : Assassinat
A. (Définition) Le fait d'ôter volontairement la vie à autrui en organisant, préparant, préméditant l'acte meurtrier à l'avance est qualifié "d'assassinat".
B. (Répression) L'assassinat est puni de 50 années de détention (( 150 minutes )) et 20.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre un assassinat dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif au meurtre est qualifié "d'assassinat aggravé".
La peine est alors portée à 60 années de détention (( 180 minutes )) et 30.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial Kyle PARKS.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:34, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:58



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 4 - MARVIN PEDROTTI

LES FAITS

Intention de vendre des stupéfiants et Intention de vendre des armes le 19/09/16:
Dans la soirée du 19/09/16, Marvin propose à Lucio Padovano de lui vendre des stupéfiants et des armes pour qu'il puisse les revendre et ainsi se faire de l'argent.

Violence majeure le 19/09/16:
Avec Adalrico, l'individu a passé à tabac "Le coureur" avec une batte.

Trafic de stupéfiants aggravé le 27/09/16:
Dans la soirée du 27/09/16, Marvin remet à Lucio un paquet de 15 grammes de drogue en échange de 3300$.

LES PREUVES

Bande vidéo et audio - 19/08/16 (Intention de vendre des stupéfiants & armes):
[23:02:50] [Fenêtre ouverte] Marvin Pedrotti dit: J'peux aussi te revendre deux-trois trucs si tu veux.
[23:03:12] [Fenêtre ouverte] Lucio Padovano dit: Uhm ? (dit-il semblant intéressé)
[23:03:14] [Fenêtre ouverte] Marvin Pedrotti dit: Je sais pas si tu connais des gens à qui revendre ça... Tu te fera un bénéfice dessus.
[23:03:39] [Fenêtre ouverte] Marvin Pedrotti dit: Héroïne... Cocaïne... Meth...  Je connais des chimistes.
[23:03:59] [Fenêtre ouverte] Lucio Padovano dit: Ah... j'ai pas vraiment de contact pour ça mais si tu m'aides un peut.
[23:04:10] Marvin Pedrotti dit: Je sais pas écoute.
[23:04:29] Marvin Pedrotti dit: Le mieux c'est de trouver un petit groupe à fournir.
[23:04:55] Marvin Pedrotti dit: Une fois que c'est fait et que tu as leur confiance, tu pourras faire marcher ce business sans trop te d
[23:04:58] Marvin Pedrotti dit: dépenser.
[23:05:08] Marvin Pedrotti dit: Je connais beaucoup de monde en ville.
[23:05:25] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] J'peux aussi te brancher sur un réseau d'arme.
[23:05:34] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] C'est tout autant dangereux.
[23:05:40] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Mais y'a du bénéfice à ce faire.
[23:06:01] Lucio Padovano dit: [voix basse] J'ai pas trop l'choix pour faire remonter les comptes, c'est pas trop dangereux ?
[23:06:12] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Ca dépend... De qui tu as en face de toi.
[23:06:22] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Mais si tu payes l'enveloppe, tu es protégé.
[23:06:43] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Tu te fera pas flinguer lors de ta première transaction.
[23:07:00] Lucio Padovano dit: [voix basse] Ouais, bon... ça va alors, ça va. (dit-il sans avoir l'air trop convaincu)
[23:07:11] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Contre-bande, clope, alcool, drogue, arme... Y'a de tout, il suffit que tu me demande.
[23:07:23] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] A moi ou a Adal' ou au Coureur ou n'importe qui.
[23:07:51] Lucio Padovano dit: [voix basse] Ecoute, c'est cool merci. Je vais commencer à y réfléchir.
[23:08:03] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Pars sur une petit base et tu m'dis ce qu'il te faut.
[23:08:13] Marvin Pedrotti dit: [voix basse] Vise pas trop haut dès le début, y'a de la concurrence en ville.

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Violence majeure):
Dans la soirée du 19/09/16, les hommes sont sont devant le Little One. Adalrico Endrizzi tabasse violemment Anthony Machiavelli à l'aide d'une batte, accompagné de Marvin Pedrotti.  


Enregistrement audio & vidéo - 27/09/16 (Trafic de stupéfiants aggravé):
[21:12:20] Marvin Pedrotti observe les environs un bref instant.

[21:12:25] [Fenêtre fermée] Marvin Pedrotti dit: T'as l'argent ?
[21:12:44] Lucio est passé au resto, il a récupéré de l'argent dans son coffre fort. ((Lucio Padovano))
[21:12:58] Marvin Pedrotti entre-ouvre sa tenue de travail zippé et trempe sa patte dans une poche intérieure.
[21:13:16] Lucio Padovano passe sa main dans la poche de son pantalon et extirpe une grosse envellope qu'il tend à Marvin le regardant dans les yeux.
[21:13:29] Vous avez donné à la personne, $3300
[21:13:30] Marvin Pedrotti s'assure que les environs soient calmes avant d'attraper l'enveloppe.
[21:13:38] Marvin Pedrotti la pose sur ses genoux et l'ouvre.
[21:13:44] Marvin Pedrotti compte les billets.
[21:13:47] [Fenêtre fermée] Marvin Pedrotti dit: Y'a le compte.
[21:13:59] Marvin Pedrotti regarde une dernière fois les environs avant de sortir de sa poche intérieure le paquet.
[21:14:01] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Ouais, y'a le compte.
[21:14:13] Marvin Pedrotti fait passer sous le volant le paquet et le pose sur les genoux de Lucio
[21:14:28] Lucio Padovano regarde brièvement les allentours puis attrape le paquet qu'il glisse dans la poche intérieure de sa veste.
[21:14:31] Vous avez reçu $3300
[21:14:40] Le trafiquant de drogue veut vous vendre 15 grammes pour $3300, (tape /accepter drugs) pour acheter
[21:14:45] Vous avez acheté 15 grammes pour $3300 provenant du dealer
[21:14:45] Le dealer prend de la drogue et en vend à son client

LES CHARGES

Intention de vendre des stupéfiants:
Article 3 : Intention de vendre des stupéfiants
A. (Définition) Le fait de stationner ou d'errer sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, et par son attitude, ses actes, ses paroles ou son comportement, de laisser malicieusement croire à son désir d'entreprendre un trafic de stupéfiants est un délit "d'intention de vendre des stupéfiants".
Sont notamment caractéristiques de ce délit: le stationnement à un angle de rue fréquenté en vue d’appeler par la voix ou par les gestes les véhicules afin de leur proposer cette vente.
B. (Répression) L'intention de vendre de la drogue est punie de 5 années (( 80 minutes )) de détention et 7.500 $ d'amende.

Intention de vendre des armes:
Article 3 : Intention de vendre des armes
A. (Définition) Le fait de stationner ou d'errer sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, et par son attitude, ses actes, ses paroles ou son comportement, de laisser malicieusement croire à son désir d'entreprendre un trafic d'armes est un délit "d'intention de vendre des armes".
Sont notamment caractéristiques de ce délit: le stationnement à un angle de rue fréquenté en vue d’appeler par la voix ou par les gestes les véhicules afin de leur proposer cette vente.
B. (Répression) L'intention de vendre des armes est punie de 7 années (( 100 minutes )) de détention et 7.500 $ d'amende.

Violence majeure:
Article 2 : Violence majeure
A. (Définition) Le fait pour toute personne, par quelque moyen que ce soit, même sans contact physique, d'exercer une violence entraînant sur une autre une blessure ou un traumatisme psychologique fort persistant sur plus de 15 jours est un délit qualifié de "violence majeure".
B. (Répression) La violence majeure est punie de 5 années de détention (( 45 minutes )) et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "violence majeure aggravées".
La peine est alors portée à : 15 années de détention (( 90 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Trafic de stupéfiants:
Article 2 : Trafic de stupéfiants
A. (Définition) Le fait malicieusement,
- de distribuer ou vendre des stupéfiants sans être pharmacien,
- pour un pharmacien, de distribuer ou vendre hors des modalités prévues par les ordonnances, des substances stupéfiantes,
- pour un médecin, de fournir une ordonnance pour une raison autre que la seule nécessité médicale,
- de produire des stupéfiants sans être pharmacien, ou bien de posséder les éléments ou produits spécifiquement déterminés à leur production (notamment des graines pour des pousses de cannabis),
est un délit qualifié de "trafic de stupéfiants".
B. (Répression) Le trafic de stupéfiants est puni de 7 années (( 90 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstance aggravante) Lorsque le trafic concerne une quantité de substance illicite supérieure ou égale à 15 grammes, il est dit "aggravé".
Il est également aggravé si l'acquéreur des stupéfiants est un mineur ou si la délivrance d'une ordonnance malhonnête est liée au trafic.
La peine est alors portée à 15 années (( 130 minutes )) de détention et 15.000 $.
D. (Acquérieur) L'acquéreur ou le demandeur des stupéfiants est, dans les cas prévu au A. et au même titre que le cessionnaire, coupable du délit de trafic de stupéfiants.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial Kyle Parks


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:35, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:59

   


FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
       
DOSSIER 5 - LUCAS BERTONE

LES FAITS

Non assistance à personne en danger le 19/09/16:
Alors que Adalrico et Marvin passent à tabac "Tony le coureur", Donnie, Lucas et Knox observent la scène sans apporter d'aide à l'individu blessé.

LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Non assistance à personne en danger):

LES CHARGES

Non assistance à personne en danger:
Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent spécial Roberto Oldenburg


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:35, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:59

   


FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
       
DOSSIER 6 - DONNIE GALIONE

LES FAITS

Non assistance à personne en danger le 19/09/16:
Alors que Adalrico et Marvin passent à tabac "Tony le coureur", Donnie, Lucas et Knox observent la scène sans apporter d'aide à l'individu blessé.

   
LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Non assistance à personne en danger):

   
LES CHARGES

Non assistance à personne en danger:
Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent spécial Roberto Oldenburg


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:35, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:59

   


FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
       
DOSSIER 7 - KNOX BATAGLIA

LES FAITS

Non assistance à personne en danger le 19/09/16:
Alors que Adalrico et Marvin passent à tabac "Tony le coureur", Donnie, Lucas et Knox observent la scène sans apporter d'aide à l'individu blessé.

Collusion criminelle le 27/09/16:
Dans la soirée du 27/09/16, Knox est réuni avec ses associés pour parler affaire. Il affirme clairement faire part d'une organisation criminelle structurée hiérarchiquement.

Menace aggravée & séquestration le 13/10/16:
Dans la soirée du 13/09/16, Knox et Anthony donnent rendez-vous à Dominic Lombardozzi à la boucherie de Yiddish Street. Une fois sur place, ils demandent à ce dernier d’assassiner un individu pour eux sous la menace d'une arme, sans quoi, c'est lui qu'ils tueront.

Complicité assassinat aggravé le 13/10/16:
Après avoir menacé Dominic Lombardozzi pour qu'il commette ce meurtre, Knox et Anthony lui fournissent une arme et l'amènent dans une maison de campagne pour tuer l'homme ayant dénoncé un membre de la famille il y'a plusieurs année à New York. Dominic abbatiat cet homme et sa compagne sur le toit de leur maison, ce, sous les ordres de Anthony et Knox.

LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Non assistance à personne en danger):
On peut voir Knox fouiller dans les poches d'Anthony sans lui porter assistance.

Enregistrement audio & vidéo - 27/09/16 (Collusion criminelle):
[21:36:24] Johnny Carcano dit: J'me suis pas dépétré d'la rue pour y rev'nir.
[21:36:25] Anthony Machiavelli dit: C'est des grosses têtes, ils veulent parler à un gradé.
[21:36:36] Anthony Machiavelli dit: Et t'en es un Johnny, pas moi.
[21:36:49] Johnny Carcano dit: Tu crois que j'vais aller leur parler, dans la rue comme ça ?
[21:36:51] Anthony Machiavelli dit: Je suis même pas Caïd alors que j'ai mis tous ceux ici sur le terrain.
[21:36:57] Anthony Machiavelli dit: A part toi.
[...]
[22:01:34] Roy Scorsese dit: Touche moi un seul ch'veux Noxy!
[22:01:36] Roy Scorsese dit: UN SEUL.
[22:01:39] Knox Bataglia rapproche la table basse sur sa tête.
[22:01:46] Roy Scorsese menace ouvertement Bataglia.
[22:01:49] Johnny Carcano crie de l'intérieur: C'EST OUVERT DUCON!!
[22:02:00] Adalrico Endrizzi est le cul entre deux chaises.
[22:02:01] Knox Bataglia dit: C'est moi qui fais les menaces Roy, pas toi.
[22:02:02] Johnny Carcano le fait entrer et ferme derrière lui.
[22:02:05] Adalrico Endrizzi dit: Déconne pas, Noxy.
[22:02:07] Knox Bataglia dit: J'suis Caïd et pas toi.
[...]
[22:04:14] Anthony Machiavelli dit: C'est un Caïd, il s'en tappe de moi et toi merde...

Enregistrement audio & vidéo - 13/10/16 (Menace aggravée & séquestration):
[22:27:24] Anthony Machiavelli choppe le flingue de derrière son joggin et le pointe à moitié sur Dominic.
[22:27:44] Dominic Lombardozzi lève instinctivement les mains en l'air, pétrifié sur place.
[22:27:47] Knox Bataglia se pose sans plus attendre contre le mur, il montre clairement qu'il se fait chier.
[22:27:49] Lucio Padovano fronce les sourcils, regardant le coureur faire.
[22:28:06] Anthony Machiavelli matte Dominic de haut en bas, il fait pareil avec l'arme.
[22:28:22] Dominic Lombardozzi dégluti, il reste silencieux tout en fixant l'arme pointée sur lui.
[22:28:22] Anthony Machiavelli dit: T'aimerais pas que je te tire dessus pas vrai ?
[22:28:25] Knox Bataglia observe la réaction de Dominic ainsi que celle de Lucio, histoire de voir si ils ont peur ou non.
[22:28:40] Dominic Lombardozzi dit: Euh.. euh.. non... (bégaillant)
[22:28:42] Anthony Machiavelli dit: T'as fais l'armée ?
[22:28:52] Dominic Lombardozzi secoue négativement la tête.
[22:29:01] Anthony Machiavelli dit: Tu sais qu'à la guerre les soldats tuent pas vrai ?
[22:29:12] Dominic Lombardozzi dit: Ouais..
[22:29:14] Lucio Padovano semble surpris de la réaction de Anthony, il le regarde faire en restant en retrait.
[22:29:23] Dominic Lombardozzi dit: Où tu veux en v'nir?..
[22:29:25] Anthony Machiavelli dit: Alors tu vas te faire pousser des couilles ce soir.
[22:29:31] Anthony Machiavelli dit: Tu vas descendre un gars pour moi.
[22:29:35] Anthony Machiavelli dit: Ou c'moi qui t'descend.
[22:29:50] Knox Bataglia dit: T'as l'choix quoi vieux.
[22:29:53] Knox Bataglia ricanne légèrement.
[22:29:57] Dominic Lombardozzi regarde chacuns des hommes de la salle, inquiet.
[22:30:15] Dominic Lombardozzi dit: T'es pas sérieux là?
[22:30:23] Anthony Machiavelli dit: J'sais que ça te parraît irréaliste mais tu vas devoir le faire.
[22:30:28] Dominic Lombardozzi dit: Je..je.. j'peux pas...
[22:30:35] Anthony Machiavelli dit: Comment ça tu peux pas ?
[22:30:37] Knox Bataglia dit: Oy si on te dit de faire un truc te pose pas de questions et t'y vas.
[22:30:47] Dominic Lombardozzi se recule de quelques pas.
[22:30:50] Lucio Padovano fait quelques pas en arrière, se laissant tomber contre le mur, les yeux grands ouverts et portés sur Anthony.
[22:30:51] Knox Bataglia arque son sourcil tout en fixant Dominic.
[22:31:07] Anthony Machiavelli dit: Non mais je t'écoute, comment ça tu peux pas putain ?
[22:31:12] Knox Bataglia dit: Tu ''peux pas'' ou tu ''veux pas'' ?
[22:31:14] Dominic Lombardozzi dit: Et pourquoi moi?!
[22:31:27] Dominic Lombardozzi dit: Les deux, merde!
[22:31:32] Knox Bataglia dit: Et pourquoi la vie est aussi cruelle avec moi blabla, porte tes couilles merde.
[22:31:35] Anthony Machiavelli dit: Parce que t'as assez foutu la merde comme ça et t'as une dette envers moi.
[22:31:37] Dom parait affolé. ((Dominic Lombardozzi))
[22:31:38] Anthony Machiavelli dit: Bon tant pis.
[22:31:40] Knox Bataglia dit: Arrête de faire la gonzesse.
[22:31:53] Dominic Lombardozzi dit: Quelle dette, quelle merde?!
[22:31:54] Anthony Machiavelli dit: Allez, j'dirais à ta famille que t'avais pas les couilles pour.
[22:32:00] Anthony Machiavelli pointe Dominic de près.
[22:32:13] Anthony Machiavelli tire sur la culasse.
[22:32:17] Lucio Padovano dit: Domie, fait pas l'con.
[22:32:21] Dominic Lombardozzi reste silencieux, ne pouvant articuler une parole.
[22:32:22] Knox Bataglia dit: Owh bordel, la fête commence.
[22:32:28] Knox Bataglia sourit légèrement.
[22:32:35] Knox Bataglia dit: T'en as ou t'en as pas ?
[22:32:38] Knox Bataglia dit: C'quoi ta réponse ?
[22:32:49] Knox Bataglia dit: Choisis bien ça désignera si il y aura une fête ou non.
[22:32:50] Anthony Machiavelli dit: Adieu Domie.
[22:32:59] Anthony Machiavelli laisse les trois secondes légendaire à Dominic.
[22:32:59] Knox Bataglia se tappe une barre.
[22:33:06] légendaires* ((Anthony Machiavelli))
[22:33:23] Lucio Padovano dit: Hep, réagis Dommie, merde!
[22:33:36] Dominic Lombardozzi crie: OK, OK, MAIS ENLEVE.. ÇA!!
[22:33:45] Anthony Machiavelli dit: Voilà qui est mieux.
[22:33:48] Anthony Machiavelli dit: Tu vas le faire alors ?
[22:33:54] Anthony Machiavelli dit: Vraiment bien le faire ?
[22:33:57] Dominic Lombardozzi regarde l'arme de poing, dégoûté.
[22:33:58] Knox Bataglia dit: Tu VAS faire quoi dis le nous.
[22:34:07] Lucio Padovano se redresse, s'avançant lentement en voyant l'absence de réaction de Dommie puis se stoppe net lorsque celui-ci se met à cri
[22:34:09] - crier. ((Lucio Padovano))
[22:34:14] Knox Bataglia croise ses bras tout en se craquant le cou, il se redresse légèrement.
[22:34:31] Dominic Lombardozzi dit: Je vais le faire..
[22:34:40] Knox Bataglia dit: Naah, naah, tu vas faire quoi ?
[22:34:41] Anthony Machiavelli dit: Tu vas buter ce connard pour moi ?
[22:34:44] Les dires de Dominic paraissent hésitants, incertaints. ((Dominic Lombardozzi))
[22:34:47] Knox Bataglia dit: J'veux te l'entendre dire.
[22:35:23] Dominic Lombardozzi dit: Je le ferai.
[22:35:26] Knox Bataglia affiche un large sourire, il s'approche de Dominic venant déposer sa main sur son épaule droite.
[22:35:31] Anthony Machiavelli retourne l'arme dans son sens et lui tend.

Bande audio & vidéo - 13/10/16 (Complicité d’assassinat aggravé):
[22:46:05] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Bon 'coutez.
[22:46:52] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Un gars de New York a été bouclé pour trafic d'héro' il y a trois ans.
[22:47:10] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Le type tout le monde le connaissait, j'sais pas si vous en avez entendu parler.
[22:47:34] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Humm'...
[22:48:00] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: On l'appelait Vito deux fois.
[22:48:19] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Il avait pris son surnom des affranchis ce malheureux.
[22:48:59] Lucio Padovano dépose ses mains sur le siège de Anthony, approchant sa tête entre les deux sièges pour mieux entendre.
[22:49:03] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Et il a malheureusement eu une fin triste, il a pas voulu dénoncer ses potes du cou
[22:49:12] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...coup il en a pris pour trente ans.
[22:49:38] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Et merde..
[22:49:52] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Quelques temps après on a entendu parler d'un certain Franky la sauterelle.
[22:49:54] Dominic Lombardozzi écoute l'histoire contée par Anthony, le regard bas et l'esprit vide.
[22:50:19] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: C'était le type qui était à la même table de billiard que Vito deux fois, le jour o
[22:50:25] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...où il s'est fait chopper.
[22:50:49] [Fenêtre fermée] Dominic Lombardozzi dit: Et c'est une balance?..
[22:51:09] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Il a témoigné devant le juge alors ouais.
[22:51:26] [Fenêtre fermée] Dominic Lombardozzi dit: Et il habite ici? (montrant la maison du doigt)
[22:51:46] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Et ce connard ils lui ont filés une baraque, celle là à vrai dire et par dessus tou
[22:51:50] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...tout un aut' nom.
[22:52:00] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Mais il a gardé le même prénom à la con, Frank.
[22:52:18] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Je l'ai croisé l'aut' fois quand j'emmenais ma mère chez le médecin.

[22:58:17] Dominic Lombardozzi dit: Alors, alors?
[22:58:38] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Cet enculé est en haut, une nana lui taille une pipe putain.
[22:58:53] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] On dirait que c'est son père tellement qu'il a pris l'âge c'lui là.
[22:58:59] Knox Bataglia dit: [voix basse] Sérieux ?
[22:59:00] Dominic Lombardozzi dit: [voix basse] Merde.. et la nana, on en fait quoi, hein?
[22:59:08] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Rien, on en fait rien.
[22:59:09] Knox Bataglia dit: [voix basse] Ses dernières heures auront été belle.
[22:59:21] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] J'tue pas les nanas Noxy.
[22:59:32] Knox Bataglia dit: [voix basse] Putain quelle tafiole tu fais.
[22:59:41] Knox Bataglia dit: [voix basse] Les salopes méritent que ça.
[22:59:59] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Bon v'nez, Dommie tu n'hésites pas hein.
[23:00:03] Knox Bataglia dit: [voix basse] Je tuerais ma fiancée si elle me fait un coup foireux.
[23:00:03] Dominic Lombardozzi dit: [voix basse] Bon, alors on fait quoi p'tain?!
[23:00:08] Anthony Machiavelli dit: Allez.
[23:00:09] Knox Bataglia dit: [voix basse] Tu butes les deux.

[23:01:31] Anthony Machiavelli dit: DESCEND CET ENCULE PUTAIN ! L'ENCULE !
[23:01:42] Knox Bataglia admire le spectacle.
[23:01:52] Frankie tombe sur la nana, le coeur en sang. ((Anthony Machiavelli))
[23:02:01] Dominic Lombardozzi tire donc quatre balles, il a touché le mec, qui est tombé raide mort mais la femme agonise.
[23:02:09] Anthony Machiavelli se précipite sur la gonzesse.
[23:02:11] Ils n'auront pas eu le temps de dire quoi que ce soit, même pas de savourer leurs petit moment. ((Knox Bataglia))
[23:02:17] Anthony Machiavelli dit: FERME LA ! PUTAIN FERME LA !
[23:02:25] Knox Bataglia dit: Fini là/
[23:02:30] Dominic Lombardozzi dit: Je la finis?..
[23:02:35] Knox Bataglia dit: Bordel, j'suis trop vieux pour ces conneries.
[23:02:38] Lucio Padovano s'approche d'un pas hésitant, admirant la scène avec dégout.
[23:02:44] La femme se met à crier en menacant les hommes de les balancer. ((Anthony Machiavelli))
[23:02:48] Knox Bataglia dit: J'devrais baiser ma gonzesse merde.
[23:02:53] Screenshot Taken - sa-mp-385.png
[23:02:59] Dominic Lombardozzi termine la femme, la pression à son comble.
[23:02:59] Anthony Machiavelli dit: TU VAS RIEN DIRE MERDE !
[23:03:05] Anthony Machiavelli dit: MAI..MAIS !
[23:03:06] Elle n'aura finalement pas eu le temps de menacer tant que ça. ((Knox Bataglia))
[23:03:13] Anthony Machiavelli crie: MAIS QU'EST-CE QUI T'AS PRIS ?!!
[23:03:17] Anthony Machiavelli dit: J'AI DIS PAS LA NANA !
[23:03:20] Dominic Lombardozzi se recule, réalisant ce qu'il vient de faire, il s'éloigne d'Anthony.
[23:03:21] Anthony Machiavelli dit: Eh merde.
[23:03:22] Knox Bataglia affiche un large sourire de diable, semblant adorer la scène.

LES CHARGES

Non assistance à personne à danger:
Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Menace :
Article 1 : Menace
A. (Définition) Le fait d'affirmer, sous entendre ou expliciter de quelque manière que ce soit, qu'une personne encourt un risque quelconque (physique ou non), de manière malicieuse et illégitime, est un délit de menace.
B. (Répression) Le délit de menace est puni d'une année (( 30 minutes )) de détention et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commetre ce délit dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes est qualifié de "menace aggravée".
- Le fait que la menace soit motivée par la race, la religion, l'orientation sexuelle, politique, philosophique, religieuse, l'origine, le handicap, le sexe ou la situation sociale, vraie ou supposée, de la victime
- Le fait que la menace ait une teneur, un objectif ou une nature sexuelle
- Le fait que la menace soit commise par une personne ayant autorité sur la victime, notamment son employeur, un parent ou un agent de l'Etat
- Le fait que la menace soit une menace sérieuse de mort ou de mutilation
- Le fait que la menace soit précédée, accompagnée ou suivi de gestes ou de comportements de nature a intimider très sérieusement la victime
- Le fait que la menace soit faite avec usage d'une arme, blanche ou à feu
- Le fait que la menace soit réitérée dans le temps
La peine est alors portée à:
- 3 années de détention (( 45 minutes )) et 12.500 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 7 années de détention (( 70 minutes )) et 30.000 $, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes
D. (Exemption) Ne peut pas constituer une menace, le fait d'indiquer à un individu son intention de faire usage d'un recours légal.

Séquestration:
Article 4 : Séquestration
A. (Définition) L'entrave à la liberté de déplacement contre la loi et le plein gré d'un individu, soit par la menace, la force, la contrainte, l'entrave, ou l'intimidation est un crime qualifié "de séquestration".
B. (Répression) La séquestration est punie de 10 années de détention (( 60 minutes )) et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "séquestration aggravées".
Est également qualifié de "séquestration aggravée", la séquestration commise dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes:
- La séquestration dure plus de cinq jours complets
- La séquestration est accompagnée d'un enlèvement (défini comme l'acheminement illégal et non consenti de la victime)
- La séquestration est accompagnée d'une prise d'otage (définie comme le fait d'utiliser un individu comme une denrée utile a la commission d'un délit, la protection -bouclier humain- ou l'obtention d'une rançon (de quelque forme que ce soit)
La peine est alors portée à :
- 20 années de détention (( 90 minutes )) et 20.000 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 30 années de détention (( 150 minutes )) et 30.000 $, la peine de mort est également encourue de ce chef, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes

Assassinat:
Article 2 : Assassinat
A. (Définition) Le fait d'ôter volontairement la vie à autrui en organisant, préparant, préméditant l'acte meurtrier à l'avance est qualifié "d'assassinat".
B. (Répression) L'assassinat est puni de 50 années de détention (( 150 minutes )) et 20.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre un assassinat dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif au meurtre est qualifié "d'assassinat aggravé".
La peine est alors portée à 60 années de détention (( 180 minutes )) et 30.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial Roberto Oldenburg.
Agent Spécial Kyle Parks.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:35, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 16:59



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 8 - SERGIO FERETTI

LES FAITS

Possession de stupéfiants le 24/09/16:
Sergio extirpe un pochon de cannabis qu'il a en possession et le montre.

Trafic de stupéfiants le 24/09/16:
Sergio me donne ensuite la drogue en échange de $100.

LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 19/09/16 (Possession et trafic de stupéfiants):




LES CHARGES

Possession de stupéfiants:
Article 4 : Possession de stupéfiants
A. (Définition) Le fait, sans droit, de posséder sur soi, dans son véhicule, dans sa propriété (immobilière ou non) ou à quelque autre endroit, même sans titre de propriété, des stupéfiants de quelques nature que ce soit, est un délit de "possession de stupéfiants".
Le délit est également constitué lorsque la personne a, volontairement et sans droit, consommée des stupéfiants.
B. (Répression) La possession de stupéfiants est punie de 5 années (( 45 minutes )) de détention et 5.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Si la possession de stupéfiants est commise dans les circonstances aggravantes citées dans le C. de l'article 2 (Trafic de stupéfiants) de ce paragraphe, la possession de stupéfiants est dite "aggravée".
La peine est alors portée à 10 années (( 90 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende.

Trafic de stupéfiants:
Article 2 : Trafic de stupéfiants
A. (Définition) Le fait malicieusement,
- de distribuer ou vendre des stupéfiants sans être pharmacien,
- pour un pharmacien, de distribuer ou vendre hors des modalités prévues par les ordonnances, des substances stupéfiantes,
- pour un médecin, de fournir une ordonnance pour une raison autre que la seule nécessité médicale,
- de produire des stupéfiants sans être pharmacien, ou bien de posséder les éléments ou produits spécifiquement déterminés à leur production (notamment des graines pour des pousses de cannabis),
est un délit qualifié de "trafic de stupéfiants".
B. (Répression) Le trafic de stupéfiants est puni de 7 années (( 90 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstance aggravante) Lorsque le trafic concerne une quantité de substance illicite supérieure ou égale à 15 grammes, il est dit "aggravé".
Il est également aggravé si l'acquéreur des stupéfiants est un mineur ou si la délivrance d'une ordonnance malhonnête est liée au trafic.
La peine est alors portée à 15 années (( 130 minutes )) de détention et 15.000 $.
D. (Acquérieur) L'acquéreur ou le demandeur des stupéfiants est, dans les cas prévu au A. et au même titre que le cessionnaire, coupable du délit de trafic de stupéfiants.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent spécial Roberto Oldenburg.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:36, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 17:00



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
 
DOSSIER 9 - ROY SCORSESE

LES FAITS

Violence majeure le 25/09/16:
Roy et Johnny passent à tabac deux russes suite à une discussion.

Non assistance à personne en danger le 25/09/16:
Après avoir passé à tabac les deux russes, Johnny et Roy ne contactent pas les secours et ne les aident pas.

Collusion criminelle le 25/09/16:
Entente entre les deux hommes pour passer les russes à tabac.

Extorsion & Collusion criminelle le 26/09/16:
Dans la soirée du 26/09/16, Roy accompagné de Tobey demande à rencontrer Lucio au restaurant. Une fois sur place, il lui demande de verrouiller toutes les portes et lui annonce que c'est avec lui qu'il faudra maintenant traiter et plus avec "Tony". Il demande à Lucio de lui verser 25% de la recette par semaine pour "la sécurité de l'établissement".

LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 25/09/16 (Violence majeure, non assitance à personne en danger et collusion criminelle):









Enregistrement audio et vidéo - 26/09/16 (Extorsion & collusion criminelle) :
[20:38:23] Roy Scorsese dit: Ferme à clef, histoire qu'on n'soit pas déranger pendant que l'on discute.
[20:38:34] Lucio Padovano dit: Ouais, d'accord.
[20:38:41] Roy Scorsese répond à son téléphone.
[20:38:51] Roy Scorsese dit: Prépare nous ce qu'il faut on te rejoint à l'étage.
[20:38:57] La personne dit (Téléphone): J'suis occupé connard.
[20:39:02] Lucio Padovano s'approche de la porte puis se retourne brièvement, jetant un coup d'oeil sur les deux hommes l'air appeuré.
[20:39:32] Lucio Padovano insère la cléf dans la porte de manière à vérouiller celle-ci puis se retourne vers les deux hommes, avant sa salive.
[20:39:45] Lucio Padovano dit: J'vous en prie, montons. Je récupère quelques verres.
[20:39:59] Roy Scorsese dit: Fumier.
[20:40:11] Lucio Padovano aggripe trois verres dans lesquels ils ajoute quelques glaçons.
[20:40:14] Roy Scorsese rejoint donc le première étage par le biais des escaliers.
[20:40:52] Lucio Padovano saisit une bouteille de Jack sur le bar puis dépose le tout au millieu de la table.
[20:40:56] Tobey Zaffarano pose son derrière imposant sur la chaise, il jette un coup d'oeil sur Lucio.
[20:41:27] Lucio Padovano inspire longuement jonglant toujours du regard entre les deux hommes.
[20:41:31] Lucio Padovano dit: Ca vous ira ?
[20:41:37] Roy Scorsese dit: Tu dois sûrement connaître Tony le Coureur n'est-ce pas?
[20:41:43] Roy Scorsese dit: C'est très bien merci.
[20:41:57] Tobey Zaffarano dit: Moi c'est c'qu'il me faut, j'te remercie.
[20:42:10] Lucio Padovano acquiesse d'un léger mouvement de tête alors qu'il commence à servir trois verres de Jack qu'il dispatch ensuite sur la tabl
[20:42:13] - table. ((Lucio Padovano))
[20:42:26] Lucio Padovano dit: Oui, en effet je le connais.
[20:42:46] Roy Scorsese dit: Et qu'est-ce qu'il est venu te dire?
[20:42:50] Tobey Zaffarano rapproche son verre de lui-même, il tapote ses doigts contre la table en regardant Scorsese puis Lucio.
[20:42:57] Lucio Padovano s'assied lentement sur la chaise semblant mal à l'aise puis rapproche celle-ci de la table.
[20:43:03] Roy Scorsese est venu causer pûrement business ce soir avec Lucio.
[20:43:21] Lucio Padovano dit: Que j'lui devait "cinq plaques" par semaines ?
[20:43:49] Roy Scorsese dit: Hé ben maint'nant tu ne lui devras plus rien à lui mais bien à moi compris?
[20:44:15] Roy Scorsese dit: Et ce ne sera pas cinq petites plaques mais plutôt vingt cinq pourcent de la recette à la semaine.
[20:44:25] Roy Scorsese dit: Et j'vais te dire quelque chose mon p'tit Lucio.
[20:44:37] Lucio Padovano dit: Ok mais... (il marque un court temps de pause) Ouais, d'accord, d'accord.
[20:44:38] Roy Scorsese dit: Ce gars là, vous a foutu dans une merde à n'en plus finir je sais pas si tu es au courant.
[20:45:00] Lucio Padovano fronce les sourcils, approchant sa main de sa bouche.
[20:45:03] Lucio Padovano dit: Ah ?
[20:45:04] Roy Scorsese dit: Vous allez devoir raquer à cause de lui parce qu'il a merder sur une affaire vous concernant toi et ta peti
[20:45:07] Roy Scorsese dit: ..petite bande.
[20:45:09] Cameron_Parker a été kicked par l'Admin Vince_Haynes, raison: La prochaine fois tu me joues l'accident hein.
[20:45:26] Lucio Padovano dit: Comment ça ? Je ne comprend pas.
[20:45:52] Roy Scorsese dit: Il a foutu la merde dans un sens et ça a contre-dis certaines de nos affaires et cela vous a foutu dans la
[20:45:55] Roy Scorsese dit: ..merde c'est totu.
[20:46:12] Roy Scorsese dit: La seule chose à faire c'est de vous réferez à moi maintenant et d'agir sous ma gouverne.
[20:46:23] Roy Scorsese dit: Pas plus simple que ça.
[20:46:37] Lucio Padovano prend une grosse inspiration puis acquiesse, regardant Roy droit dans les yeux.
[20:46:50] Lucio Padovano dit: D'accord, ça marche.
[20:46:53] Roy Scorsese dit: Dans l'coin on m'surnomme Sacks.
[20:47:13] Lucio Padovano dit: Sacks. Enchanté moi c'est Lucio.
[20:47:23] Tobey Zaffarano dit: Et moi c'est Tobby, j'suis content d'te connaitre Lucio.
[20:47:46] Roy Scorsese dit: Tu mets tes petits copains l'actualité du jour, histoire qu'on marche sur les mêmes plats de bandes.
[20:47:47] Tobey Zaffarano porte un regard plus abordable sur Lucio, il l'inspecte facialement parlant.
[20:47:51] Roy Scorsese dit: Vu?
[20:47:51] Lucio Padovano dit: Enchanté de même Tobby. (dit-il détournant son regard sur ce dernier)
[20:48:00] Lucio Padovano dit: Entendu, oui.
[20:48:04] Tobey Zaffarano garde une pointe de sérieux dans son regard, il acquiesse.
[20:48:05] Roy Scorsese dit: Très bien.
[20:48:10] Roy Scorsese dit: C'est donc ici qu'on va se laisser.
[20:48:24] Roy Scorsese fini son verre d'un traite en lâchant une expiration longue et durable.
[20:48:35] Roy Scorsese se redresse comme un piquet.
[20:48:38] Tobey Zaffarano dit: Allez, faîtes d'bons p'tits plats aux clients. Donnez l'meilleur d'vous même, et ça s'passera bien.
[20:48:48] Tobey Zaffarano finis par son discours, il se léve pour rejoindre Sacks.
[20:48:52] Roy Scorsese dit: En échange vous aurez not' couverture sur vos commerces et tout ce qui s'en suis.
[20:48:59] Roy Scorsese dit: Compris?
[20:49:01] Lucio Padovano dit: Ouais.. merci.
[20:49:06] Roy Scorsese fait biper le téléphone de Padovano.
[20:49:14] SMS: Sacks., Expéditeur: 205870
[20:49:18] Roy Scorsese dit: Maintenant tu as mon numéro.
[20:49:26] Tobey Zaffarano dit: J't'en prie, c'est normal. (dit-il, un bref sourire au coin des lèvres)
[20:49:30] Roy Scorsese dit: Sonne-moi si tu as besoin de quelque chose ou si c'est vraiment urgent.
[20:49:31] Lucio Padovano s'appuie sur la table puis se redresse lentement jetant un rapide coup d'oeil sur son téléphone.
[20:49:42] Lucio Padovano dit: Merci beaucoup.
[20:49:44] Roy Scorsese lui offre sa pince brièvement.
[20:49:54] Lucio Padovano saisit cette dernière, laissant s'échaper un léger sourire.
[20:49:55] Roy_Scorsese vous propose une poignée de main synchronisée (tapez /accepter saluer pour accepter)
[20:49:58] Roy_Scorsese et Lucio_Padovano se serrent la main
[20:50:02] Roy Scorsese dit: Bonne soirée mec.
[20:50:06] Roy Scorsese dit: Porte-toi bien.
[20:50:09] Lucio Padovano dit: Merci, à vous aussi.
[20:50:11] Tobey Zaffarano dit: Allez Lucio. Bonne soirée, p'tite tête.
[20:50:19] Tobey Zaffarano offre sa main à Lucio.

LES CHARGES

Violence majeure:
Article 2 : Violence majeure
A. (Définition) Le fait pour toute personne, par quelque moyen que ce soit, même sans contact physique, d'exercer une violence entraînant sur une autre une blessure ou un traumatisme psychologique fort persistant sur plus de 15 jours est un délit qualifié de "violence majeure".
B. (Répression) La violence majeure est punie de 5 années de détention (( 45 minutes )) et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "violence majeure aggravées".
La peine est alors portée à : 15 années de détention (( 90 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Non assistance à personne en danger:

Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Extorsion:
Article 1 - Extorsion
A. (Définition) Le fait pour toute personne d'user de menaces, d'atteintes aux biens ou aux personnes, ou de quelque malice que ce soit en vu d'obtenir d'elle un bien ou un service régulièrement délivré est un délit "d'extorsion".
B. (Répression) L'extorsion est punie de 7 années (( 75 minutes )) de détention et 15.000 $ d'amende.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial Roberto Oldenburg.
Agent Spécial Kyle Parks.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:36, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 17:00

   


FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
       
DOSSIER 10 - TOBEY ZAFFARANO

LES FAITS

Violence majeure le 04/10/16:
Alors que nous sommes dans la boucherie de Dominic, Lucio et Tobey arrivent. Tobey passe à tabac Rodrigo après avoir proféré des injures et des menaces à l'encontre de Rodrigo et moi-même.

Non assistance à personne en danger le 04/10/16:
Aucune aide n'est donné à Rodrigo par la suite.

Injures le 04/10/16:
Divers injures sont préférées.

Harcèlement le 04/10/16:
Les propos qu'il a tenu bouleversent notre qualité de vie..

Menace le 04/10/16:
Menaces si l'on arrête pas nos conneries avec les fantômes.

Embuscade le 04/10/16:
Lucio, Dominic et Tobey nous attendent dans le Little One avec des battes dans l'intention de nous passer à tabac. Le code pénal traduit cette attitude par une embuscade.

Collusion criminelle le 04/10/16:
Entente entre les trois individus.

Violence majeure le 04/10/16:
Tobey passe à tabac Rodrigo avant de faire de même avec Ippolito.

Non assistance à personne en danger le 04/10/16:
Aucune aide aux individus blessés.

Séquestration le 04/10/16:
Tobey nous menace si l'on sort du restaurant, ce qui entrave notre liberté.

   
LES PREUVES


Enregistrement audio et vidéo - 10/04/16 (Violence majeure, non assistance à personne en danger,  injures, harcèlement, menace, embuscade):
On peut voir Dominic, Rodrigo et Ippolito en train de parler quand soudain, Lucio et Tobey arrivent. On l'entend proféré des menaces et injures à Rodrigo et Ippolito de façon à les harceler. Il frappe ensuite Rodrigo avec une chaise. Les menaces continuent puis on voit Tobey étrangler Rodrigo et le rouer de coups de poings. Celui-ci tombe dans les pommes.

Audio:
[21:42:41] Tobey Zaffarano dit: Et l'rat à la casquette, t'as intérêt d'te taire avant que j'te fasse taire.
[21:43:23] Tobey Zaffarano dit: Les p'tits trucs de fillette, là, vos histoires d'fantômes à la con. C'est terminé.
[21:44:28] Tobey Zaffarano dit: J'TE CAUSE BON SANG. Il y a un type qu'a pris des chaises dans la gueule la dernière fois qu'il m'a manq
[21:44:36] Tobey Zaffarano dit: -.. manqué d'respect comme t'es en train de l'faire.
[21:44:56] Tobey Zaffarano dit: VOUS FERMEZ VOS GUEULES. Les histoires d'fantomes, c'est terminé.
[21:45:33] Tobey Zaffarano dit: Que tu m'connaisses ou que tu m'connaisses pas. J'en ai rien à branler, clairement.
[21:45:46] Tobey Zaffarano dit: Par contre c'que j'sais, c'est qu'toi tu vas devoir t'taire avant que j'te l'fasse faire avec mes moyens
[21:45:52] Tobey Zaffarano dit: -.. et j'suis pas un tendre.
[21:46:22] Tobey Zaffarano dit: Alors maint'nant, tu t'tais. Tu vas écouter c'que j'ai à t'dire, et tu parleras quand j't'autoriserais à
[21:46:36] Tobey Zaffarano dit: -.. parler. Et tu m'enléves c'sourire à la con d'ton visage, j'suis pas en train d'rire.
[21:47:31] Tobey Zaffarano dit: C'qui va pas? T'es en train d'te foutre de ma gueule, c'est ça?
[21:48:11] Tobey Zaffarano dit: Réponds. T'es en train d'te foutre de ma tronche, oui ou non ?
[21:49:00] Tobey Zaffarano attrape la chaise posée près de Lucio, il la lève en l'air et la fourre au dessus du crâne de Rodrigo.
[21:49:11] Tobey Zaffarano dit: Qu'est-ce que j'fais? J't'en met une, j'fais quoi concrét'ment ?
[21:49:24] Tobey Zaffarano dit: T'as envie d'prendre un coup d'chaise, ou tu vas fermer ta grande bouche?
[21:49:48] Tobey Zaffarano abat une première fois la chaise contre le crâne de Rodrigo, il rougit de colère.
[21:50:35] Tobey Zaffarano balance la chaise sur Rodrigo, il y met pas mal de force due à la rage.
[21:51:02] Tobey Zaffarano dit: NOM D'UN CHIEN. Vous allez m'écouter maint'nant, ou j'dois vraiment continuer ?
[21:51:27] Tobey Zaffarano dit: Little Dommie, j't'ai pas invité à l'ouvrir. C'est une affaire entre moi, et ces deux p'tites merdes.
[21:52:46] Tobey Zaffarano dit: Qu'est-ce que j'fais d'vous, hein? Vous m'arrêtez ces conn'ries, ou j'dois l'faire moi-même?
[21:53:06] Tobey Zaffarano dit: HEIN? Qu'est-ce que j'fais d'vos gueules de con, à tous les deux ?
[21:53:34] Tobey Zaffarano pousse Ippolito de sa chaise, il regarde dans le même temps Rodrigo, rouge de colère.
[21:54:03] Tobey Zaffarano dit: J'veut vous entendre l'dire vous même. C'terminé ces activités, ces conn'ries à deux balles.
[21:54:26] Tobey Zaffarano dit: Allez, dîtes le. Tu commences. (dit-il, en pointant avec le bout de son doigt Rodrigo)
[21:55:31] Tobey Zaffarano s'approche de Rodrigo, il l'attrape par le cou pour finir par le plaquer contre le mur.
[21:55:49] Tobey Zaffarano dit: Qu'est-ce que t'as dit? J'ai pas bien entendu, dit moi.
[21:56:33] Tobey Zaffarano flanque plusieurs coups de poings dans le visage de Rodrigo, il déchaine sa colère.
[21:56:50] Tobey Zaffarano dit: C'EST TER-MI-NE.
[21:57:33] Tobey Zaffarano met son pied sur le dos de Rodrigo dans un premier temps, il lui met un coup de pied dans les côtes par la suite.
[21:57:51] Tobey Zaffarano dit: C'EST FI-NIS. J'veut plus entendre parler d'votre merde, C'EST CLAIR ?
[21:58:07] Tobey Zaffarano se tourne vers Ippolito, il récupére la chaise devant lui et la brandit devant celui-ci.
[21:58:19] Tobey Zaffarano dit: C'EST COMPRIS? T'as p'têtre besoin d'précisions ?
[21:59:14] Tobey Zaffarano fait mine de balancer la chaise sur Mazzi, il retient au dernier moment son mouvement.
[22:00:08] Tobey Zaffarano se tourne vers le corps de Rodrigo laissé pour mort sur le sol de la boucherie.

Enregistrement audio et vidéo - 10/04/16 (Collusion criminelle, violence majeure, non assistance à personne en danger, séquestration):
On peut voir Ippolito et Rodrigo entrer dans le Little One. Tobey demande ensuite aux deux individus de monter à l'étage en les menaçant s'ils ne s’exécutent pas. Une fois en haut, Dominic, Lucio et Tobey attrapent chacun une batte de baseball. Une discussion a lieu puis on voit clairement Tobey passer à tabac Rodtigo avant de faire de même avec Ippolito.

Audio:
[22:18:03] La personne dit (Téléphone): L'hôpital. Vous m'retrouvez dans le Little One, pigé ?
[22:18:23] La personne dit (Téléphone): D'ici trois minutes, vous y êtes. Si j'vous vois pas, j'viens vous cherchez moi-même.
[22:18:52] La personne dit (Téléphone): Tu vas t'débrouiller pour v'nir alors, sinon tu vas finir comme ton p'tit copain.
[22:18:58] La personne dit (Téléphone): Et dans la chambre d'à côté en plus.
[22:23:29] Tobey Zaffarano dit: Montez, attendez prêt du comptoir. Et sans bouger, sinon ça va barder.
[22:23:48] Tobey Zaffarano dit: ALLEZ. Dépêchez vous, magnez vos fesses.
[22:24:14] Tobey Zaffarano dit: Tu r'montes, allez.
[22:24:32] Tobey Zaffarano dit: J'ai dit, vers l'comptoir. C'était pas assez clair?
[22:24:47] Tobey Zaffarano dit: LE COMPTOIR. Vous vous collez à c'putain de comptoir.
[22:25:04] Tobey Zaffarano se dirige vers la table, il récupére sa propre batte.
[22:25:43] Tobey Zaffarano dit: Dommie? J'commence par l'quel, le borgne ou celui qui n'a rien eu tout à l'heure?
[22:26:38] Tobey Zaffarano abat sa batte en plein dans la tronche de Rodrigo, il ne lui fait pas de cadeaux.
[22:26:53] Tobey Zaffarano dit: Tu seras là demain? Dit moi qu'tu seras là, j'veut l'entendre.
[22:27:23] Tobey Zaffarano dit: NAN?! Tu seras pas là demain, tu s'ras pas là?! J'préfère.
[22:28:27] Tobey Zaffarano s'approche par la suite de Mazzi, brandissant sa batte et le téléphone.
[22:29:10] Tobey Zaffarano élance une première fois le bout de sa batte contre le nez d'Ippolito.
[22:29:31] Tobey Zaffarano dit: OUI! Le problème de d'main soir, c'est ça. Tu s'ras là, hein?! Dit moi qu'tu s'ras là!
[22:29:42] Tobey Zaffarano donne à nouveau un coup de batte dans le ventre d'Ippolito.
[22:32:45] Tobey Zaffarano jette sa propre batte de baseball sur la table, il descend les escaliers, les mains ensanglantées.

   
LES CHARGES

Non assistance à personne en danger:
Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Violence majeure:
Article 2 : Violence majeure
A. (Définition) Le fait pour toute personne, par quelque moyen que ce soit, même sans contact physique, d'exercer une violence entraînant sur une autre une blessure ou un traumatisme psychologique fort persistant sur plus de 15 jours est un délit qualifié de "violence majeure".
B. (Répression) La violence majeure est punie de 5 années de détention (( 45 minutes )) et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "violence majeure aggravées".
La peine est alors portée à : 15 années de détention (( 90 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Injures:
Article 1 : Injures
A. (Définition) Le fait de tenir un propos, cri, discours, image, objet ou diffusion de tout élément qui est hautement offensant et atteint gravement la dignité, la réputation, ou l'honneur d'autrui est un délit d'injure.
B. (Répression) L'injure est un délit puni de 1.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait que l'injure soit commise dans une ou plusieurs des circonstances suivantes en fait une "injure aggravée":
- Le fait que l'injure soit motivée par la race, la religion, l'orientation sexuelle, politique, philosophique, religieuse, l'origine, le handicap, le sexe ou la situation sociale, vraie ou supposée, de la victime
- Le fait que l'injure soit diffusée par voie de presse, d'affichage public ou par voie électronique
La peine est alors portée à 3 mois (( 20 minutes )) de détention et 5.000 $ d'amende.
D. (Exemption) Il n'y a aucune injure dans les cas suivants:
- Les propos tenus en audience devant un juge ou devant le conseil municipal
- Les propos qui sont vrais ou plausibles de par les éléments apportés par l'auteur du propos
- Les propos purement hypothétiques
- Les propos tenus, en tout temps, par les élus au conseil municipal ainsi que le Maire

Harcèlement:
Article 1 : Harcèlement
A. (Définition) Le fait de tenir des propos, actes ou comportements qui, par leur multiplicité et leur récurrence seraient de nature a bouleverser profondément la qualité de vie ou le psychisme de la personne qui en fait l'objet est un délit de harcèlement.
B. (Répression) Le délit de harcèlement est puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le harcèlement commis dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes est qualifié de harcèlement aggravé:
- Le fait que le harcèlement soit motivé par la race, la religion, l'orientation sexuelle, politique, philosophique, religieuse, l'origine, le handicap, le sexe ou la situation sociale, vraie ou supposée, de la victime
- Le fait que le harcèlement ait une teneur, un objectif ou une nature sexuelle
- Le fait que le harcèlement soit commis par une personne ayant autorité sur la victime, notamment son employeur, un parent ou un agent de l'Etat
La peine est alors portée à 5 années (( 60 minutes )) de détention et 15.000 $ d'amende.

Menace:
Article 1 : Menace
A. (Définition) Le fait d'affirmer, sous entendre ou expliciter de quelque manière que ce soit, qu'une personne encourt un risque quelconque (physique ou non), de manière malicieuse et illégitime, est un délit de menace.
B. (Répression) Le délit de menace est puni d'une année (( 30 minutes )) de détention et 7.500 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commetre ce délit dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes est qualifié de "menace aggravée".
- Le fait que la menace soit motivée par la race, la religion, l'orientation sexuelle, politique, philosophique, religieuse, l'origine, le handicap, le sexe ou la situation sociale, vraie ou supposée, de la victime
- Le fait que la menace ait une teneur, un objectif ou une nature sexuelle
- Le fait que la menace soit commise par une personne ayant autorité sur la victime, notamment son employeur, un parent ou un agent de l'Etat
- Le fait que la menace soit une menace sérieuse de mort ou de mutilation
- Le fait que la menace soit précédée, accompagnée ou suivi de gestes ou de comportements de nature a intimider très sérieusement la victime
- Le fait que la menace soit faite avec usage d'une arme, blanche ou à feu
- Le fait que la menace soit réitérée dans le temps
La peine est alors portée à:
- 3 années de détention (( 45 minutes )) et 12.500 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 7 années de détention (( 70 minutes )) et 30.000 $, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes
D. (Exemption) Ne peut pas constituer une menace, le fait d'indiquer à un individu son intention de faire usage d'un recours légal.

Embuscade:
Article 10 : Embuscade
A. (Définition) Le fait d'attendre malicieusement, dans un lieu précis, avec des armes ou du matériel, des agents publics, avec l'intention claire de les attaquer à leur passage, est un délit "d'embuscade".
B. (Répression) L'embuscade est punie de 7 années (( 70 minutes )) de détention  et 15.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Séquestration:
Article 4 : Séquestration
A. (Définition) L'entrave à la liberté de déplacement contre la loi et le plein gré d'un individu, soit par la menace, la force, la contrainte, l'entrave, ou l'intimidation est un crime qualifié "de séquestration".
B. (Répression) La séquestration est punie de 10 années de détention (( 60 minutes )) et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "séquestration aggravées".
Est également qualifié de "séquestration aggravée", la séquestration commise dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes:
- La séquestration dure plus de cinq jours complets
- La séquestration est accompagnée d'un enlèvement (défini comme l'acheminement illégal et non consenti de la victime)
- La séquestration est accompagnée d'une prise d'otage (définie comme le fait d'utiliser un individu comme une denrée utile a la commission d'un délit, la protection -bouclier humain- ou l'obtention d'une rançon (de quelque forme que ce soit)
La peine est alors portée à :
- 20 années de détention (( 90 minutes )) et 20.000 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 30 années de détention (( 150 minutes )) et 30.000 $, la peine de mort est également encourue de ce chef, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent fédéral Roberto Oldenburg.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:36, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 17:00



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 11 - DOMINIC LOMBARDOZZI

LES FAITS

Non assistance à personne en danger le 04/10/16:
Aucune aide n'est donné à Rodrigo et à Ippolito lorsqu'ils se font passer à tabac dans la soirée.

Collusion criminelle le 04/10/16:
Entente entre Dominic, Lucio et Tobey afin de faire venir Ippolito et Rodrigo pour les passer à tabac.

Embuscade le 04/10/16:
Complice de Tobey.

Séquestration le 04/10/16:
Complice de Tobey.

Assassinat aggravé le 13/10/16:
Après avoir menacé Dominic Lombardozzi pour qu'il commette ce meurtre, Knox et Anthony lui fournissent une arme et l'amènent dans une maison de campagne pour tuer l'homme ayant dénoncé un membre de la famille il y'a plusieurs année à New York. Dominic abbatiat cet homme et sa compagne sur le toit de leur maison, ce, sous les ordres de Anthony et Knox.


LES PREUVES

Enregistrement audio et vidéo - 10/04/16 (Collusion criminelle, non assistance à personne en danger, embuscade séquestration):
On peut voir Dominic présent durant la totalité de la soirée. Il assiste au passage à tabac des deux individus sans les aider, et a aidé Dominic à les faire venir.

Bande audio & vidéo - 13/10/16 (Assassinat aggravé):
[22:46:05] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Bon 'coutez.
[22:46:52] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Un gars de New York a été bouclé pour trafic d'héro' il y a trois ans.
[22:47:10] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Le type tout le monde le connaissait, j'sais pas si vous en avez entendu parler.
[22:47:34] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Humm'...
[22:48:00] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: On l'appelait Vito deux fois.
[22:48:19] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Il avait pris son surnom des affranchis ce malheureux.
[22:48:59] Lucio Padovano dépose ses mains sur le siège de Anthony, approchant sa tête entre les deux sièges pour mieux entendre.
[22:49:03] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Et il a malheureusement eu une fin triste, il a pas voulu dénoncer ses potes du cou
[22:49:12] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...coup il en a pris pour trente ans.
[22:49:38] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Et merde..
[22:49:52] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Quelques temps après on a entendu parler d'un certain Franky la sauterelle.
[22:49:54] Dominic Lombardozzi écoute l'histoire contée par Anthony, le regard bas et l'esprit vide.
[22:50:19] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: C'était le type qui était à la même table de billiard que Vito deux fois, le jour o
[22:50:25] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...où il s'est fait chopper.
[22:50:49] [Fenêtre fermée] Dominic Lombardozzi dit: Et c'est une balance?..
[22:51:09] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Il a témoigné devant le juge alors ouais.
[22:51:26] [Fenêtre fermée] Dominic Lombardozzi dit: Et il habite ici? (montrant la maison du doigt)
[22:51:46] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Et ce connard ils lui ont filés une baraque, celle là à vrai dire et par dessus tou
[22:51:50] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: ...tout un aut' nom.
[22:52:00] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Mais il a gardé le même prénom à la con, Frank.
[22:52:18] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Je l'ai croisé l'aut' fois quand j'emmenais ma mère chez le médecin.

[22:58:17] Dominic Lombardozzi dit: Alors, alors?
[22:58:38] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Cet enculé est en haut, une nana lui taille une pipe putain.
[22:58:53] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] On dirait que c'est son père tellement qu'il a pris l'âge c'lui là.
[22:58:59] Knox Bataglia dit: [voix basse] Sérieux ?
[22:59:00] Dominic Lombardozzi dit: [voix basse] Merde.. et la nana, on en fait quoi, hein?
[22:59:08] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Rien, on en fait rien.
[22:59:09] Knox Bataglia dit: [voix basse] Ses dernières heures auront été belle.
[22:59:21] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] J'tue pas les nanas Noxy.
[22:59:32] Knox Bataglia dit: [voix basse] Putain quelle tafiole tu fais.
[22:59:41] Knox Bataglia dit: [voix basse] Les salopes méritent que ça.
[22:59:59] Anthony Machiavelli dit: [voix basse] Bon v'nez, Dommie tu n'hésites pas hein.
[23:00:03] Knox Bataglia dit: [voix basse] Je tuerais ma fiancée si elle me fait un coup foireux.
[23:00:03] Dominic Lombardozzi dit: [voix basse] Bon, alors on fait quoi p'tain?!
[23:00:08] Anthony Machiavelli dit: Allez.
[23:00:09] Knox Bataglia dit: [voix basse] Tu butes les deux.

[23:01:31] Anthony Machiavelli dit: DESCEND CET ENCULE PUTAIN ! L'ENCULE !
[23:01:42] Knox Bataglia admire le spectacle.
[23:01:52] Frankie tombe sur la nana, le coeur en sang. ((Anthony Machiavelli))
[23:02:01] Dominic Lombardozzi tire donc quatre balles, il a touché le mec, qui est tombé raide mort mais la femme agonise.
[23:02:09] Anthony Machiavelli se précipite sur la gonzesse.
[23:02:11] Ils n'auront pas eu le temps de dire quoi que ce soit, même pas de savourer leurs petit moment. ((Knox Bataglia))
[23:02:17] Anthony Machiavelli dit: FERME LA ! PUTAIN FERME LA !
[23:02:25] Knox Bataglia dit: Fini là/
[23:02:30] Dominic Lombardozzi dit: Je la finis?..
[23:02:35] Knox Bataglia dit: Bordel, j'suis trop vieux pour ces conneries.
[23:02:38] Lucio Padovano s'approche d'un pas hésitant, admirant la scène avec dégout.
[23:02:44] La femme se met à crier en menacant les hommes de les balancer. ((Anthony Machiavelli))
[23:02:48] Knox Bataglia dit: J'devrais baiser ma gonzesse merde.
[23:02:53] Screenshot Taken - sa-mp-385.png
[23:02:59] Dominic Lombardozzi termine la femme, la pression à son comble.
[23:02:59] Anthony Machiavelli dit: TU VAS RIEN DIRE MERDE !
[23:03:05] Anthony Machiavelli dit: MAI..MAIS !
[23:03:06] Elle n'aura finalement pas eu le temps de menacer tant que ça. ((Knox Bataglia))
[23:03:13] Anthony Machiavelli crie: MAIS QU'EST-CE QUI T'AS PRIS ?!!
[23:03:17] Anthony Machiavelli dit: J'AI DIS PAS LA NANA !
[23:03:20] Dominic Lombardozzi se recule, réalisant ce qu'il vient de faire, il s'éloigne d'Anthony.
[23:03:21] Anthony Machiavelli dit: Eh merde.
[23:03:22] Knox Bataglia affiche un large sourire de diable, semblant adorer la scène.

LES CHARGES

Non assistance à personne en danger:
Article 6 : Non assistance à personne en danger
A. (Définition) Le fait pour toute personne de s'abstenir volontairement de porter secours à une personne en grave péril, alors que cela lui était possible sans risque pour elle même ou pour autrui est une "non assistance à personne en danger".
B. (Exemption) Ne peut être coupable de cette infraction la personne qui a contacté les secours.
C. (Répression) La non assistance à personne en danger est un délit puni de 3 années de détention (( 45 minutes )) et 15.000 $ d'amende.

Séquestration:
Article 4 : Séquestration
A. (Définition) L'entrave à la liberté de déplacement contre la loi et le plein gré d'un individu, soit par la menace, la force, la contrainte, l'entrave, ou l'intimidation est un crime qualifié "de séquestration".
B. (Répression) La séquestration est punie de 10 années de détention (( 60 minutes )) et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "séquestration aggravées".
Est également qualifié de "séquestration aggravée", la séquestration commise dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes:
- La séquestration dure plus de cinq jours complets
- La séquestration est accompagnée d'un enlèvement (défini comme l'acheminement illégal et non consenti de la victime)
- La séquestration est accompagnée d'une prise d'otage (définie comme le fait d'utiliser un individu comme une denrée utile a la commission d'un délit, la protection -bouclier humain- ou l'obtention d'une rançon (de quelque forme que ce soit)
La peine est alors portée à :
- 20 années de détention (( 90 minutes )) et 20.000 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 30 années de détention (( 150 minutes )) et 30.000 $, la peine de mort est également encourue de ce chef, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes

Embuscade:
Article 10 : Embuscade
A. (Définition) Le fait d'attendre malicieusement, dans un lieu précis, avec des armes ou du matériel, des agents publics, avec l'intention claire de les attaquer à leur passage, est un délit "d'embuscade".
B. (Répression) L'embuscade est punie de 7 années (( 70 minutes )) de détention  et 15.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Assassinat:
Article 2 : Assassinat
A. (Définition) Le fait d'ôter volontairement la vie à autrui en organisant, préparant, préméditant l'acte meurtrier à l'avance est qualifié "d'assassinat".
B. (Répression) L'assassinat est puni de 50 années de détention (( 150 minutes )) et 20.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre un assassinat dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif au meurtre est qualifié "d'assassinat aggravé".
La peine est alors portée à 60 années de détention (( 180 minutes )) et 30.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.


Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent spécial Roberto Oldenburg.
Agent spécial Kyle Parks.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:36, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 17:00



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 12 - JOVANY CANZANO

LES FAITS

Collusion criminelle le 13/10/16:
Dans la soirée du 13/10/16, Knox part en campagne accompagné de Little Dommie et Lucio pour leur présenter "La Taupe". Ce dernier se présente comme le chef de l'organisation criminelle Mazzanti Mob et leur annonce que maintenant qu'ils ont reçu une "tape sur l'épaule" (cf.introduction), ils bossent pour lui et qu'ils n'ont pas intérêt à le décevoir.

Collusion criminelle le 22/10/16:
Dans la soirée du 22/10/16, Jovany préside une réunion appelée "THE COMMISSION OF HEAD" qui regroupe les grosses têtes des organisations criminelles locales afin de faire un point sur l'argent, les têtes à abbatre, etc...

Assassinat et Terrorisme le 07/09/16:
Le mercredi 7 septembre 2016 au soir, aux alentours de 21h50 une lourde détonation retentie. Les cris et la fumée fusent, les forces de police sont rapidement dépêchés sur place, la zone est bouclée, les constations primaires font état de 10 victimes, quasiment toutes membres du groupuscule criminel opérant sur Los Flores les Playboys 13.


LES PREUVES

Bande audio & vidéo - 13/10/16 (collusion criminelle):
[23:47:26] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Ce qui nous différencie réellement avec les grandes écoles, ce qu'il faut savoir se mon
[23:47:44] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: ...montrer réellement digne de recevoir une petite tappe, une médaille, appelez ça comm
[23:47:47] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: ...comme vous le voulez.
[23:48:25] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Il ne suffit pas d'être malin ou fort pour être qualifié de "bon petit gars".
[23:48:57] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Mais bon, on dirait que vous l'avez bien mérité vous deux.
[23:49:00] Lucio Padovano replace ses deux mains dans son dos, acquiessant sans plus s'arreter les paroles de Jovany.
[23:49:17] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Comme La Frippe, Noxy et les autres je vous ouvre mes bras.
[23:49:23] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Je vous tend ma main.
[23:49:35] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Soit vous vous relevez à mes cotés pour m'être fidèle.
[23:49:38] Lucio Padovano dit: On saura vous le rendre, soyez en certain!
[23:49:44] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Soit vous dégagez là tout de suite.
[23:50:12] Dominic Lombardozzi fait balancer sa tête d'haut en bas.
[23:50:21] Knox Bataglia fixe les deux gus avec attention.
[23:50:22] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Bien, très bien même.
[23:50:45] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: A partir de ce moment vous pouvez prétendre être mes hommes.
[23:50:51] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Les hommes de La Taupe.
[23:51:42] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Montrez vous digne et je vous ouvrirais mes bras.
[23:51:55] Knox Bataglia dit: Salissez pas ce nom.
[23:51:56] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Montrez vous indigne et vous saurez pourquoi je suis à cette place et vous à celle ci.
[23:52:07] Lucio Padovano dit: C'est une grande fierté, un honneur.
[23:52:33] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Soyez envahit par cet honneur dans ce cas, j'ai assez perdu de temps ce soir.

Bande audio & vidéo - 22/10/16 (Collusion criminelle:
[22:51:45] Jovany Canzano dit: Au moins on sait qui sait se tenir à ses rendez-vous.
[22:51:51] Lucio Padovano fait un signe de ma tête en guise de salutation en entrant dans la salle puis s'approche de la table, y déposant le plateau.
[22:51:54] Jovany Canzano dit: Les russes n'ont pas montrés le bout de leurs nez ?
[22:52:10] Johnny Carcano dit: Les Russes ont prévenus d'un empêch'ment, hier dans la nuit.
[22:52:24] Jovany Canzano dit: Je leurs laisse quatre mois Johnny, quatre mois.
[22:52:35] Jovany Canzano dit: Et ils ne sont pas là quand ile le faut.

[22:52:56] Jovany Canzano dit: Et le consigliere il est où ?
[22:53:02] Jovany Canzano dit: Où est passé Marco ?
[22:53:12] Jovany Canzano dit: Messieurs prenez place.
[22:53:12] Johnny Carcano dit: Ils vivent à l'autre bout du monde, ils n'ont p't'être pas les mêmes notions d'respect qu'nous.
[22:53:16] Lucio Padovano dit: Prenez place messieurs.
[22:53:19] Jovany Canzano dit: Ca ne va pas tarder à commencer.
[22:53:22] Estebann Sorrano dit: Merci bien.
[22:53:31] Johnny Carcano récupère son téléphone.
[22:53:33] Jovany Canzano dit: Johnny tu prends la place de Marco, assis toi toi aussi.

Bande audio & vidéo - 06/10/16 (Objectif de la commission):
[22:53:33] Tristan Callejaz dit: Quant est t-il des sujets abordés lors de cette réunion?
[22:53:36] Tristan Callejaz dit: On parlera de quoi?
[22:53:38] Anthony Machiavelli dit: Et il en est pas mort, grâce à dieu.
[22:53:53] Anthony Machiavelli dit: Tout, le fric, le business, les fouilles-merdes...
[22:54:02] Lucio Padovano garde un visage impassible, faisant mine de comprendre l'échange entre les trois hommes.
[22:54:21] Anthony Machiavelli dit: Et ça sera une table pour faire la paix entre ceux qui veulent.
[22:54:28] Tristan Callejaz dit: On sera avantagé ou pénalisé, dans l'histoire?
[22:54:32] Tristan Callejaz dit: Que je sache d'avance.
[22:54:36] Baldomero Mojica dit: Donc, si j'en conclus, tu es ici pour faire la paix avec nous?
[22:54:40] Anthony Machiavelli dit: Avantagés bien sûr, comme tout le monde.

Bande audio & vidéo - 06/10/16 (Assassinats aggravé & terrorisme) :
[22:45:32] Anthony Machiavelli dit: On a reçu des ordres, ce qui s'est passé est oublié, pour cette fois.
[22:45:40] Tristan Callejaz envoie son mégot au coeur de la fontaine.
[22:45:42] Anthony Machiavelli dit: Ce qui arrive n'a pas besoin de rancune.
[22:46:14] Tristan Callejaz dit: Qui t'a que ce qui s'est passé était oublié?
[22:46:23] Baldomero Mojica dit: Vous parlez de l'altercation qu'il y'a eu entre nos deux organisations?
[22:46:54] Anthony Machiavelli dit: Ce n'était pas vraiment une altercation, juste vos gars qui ont manqués de respect à quelqu'un d'imp
[22:46:57] Anthony Machiavelli dit: ...important.
[22:47:07] Tristan Callejaz dit: C'est réciproque.
[22:47:29] Baldomero Mojica zieute parfois Lucio, affichant un regard noirâtre.
[22:47:45] Anthony Machiavelli dit: Disons que la réunion qui arrive met fin à tous les conflits sur le marché.
[22:47:54] Baldomero Mojica finit son mégot qu'il jette à son pied pour l'écraser.
[22:48:06] Anthony Machiavelli dit: D'où cet arrêt soudin de représailles car bon, c'est vrai que les hommes du patron sont allés un peu
[22:48:08] Anthony Machiavelli dit: ...fort.
[22:48:25] Baldomero Mojica affiche un sourire vers Tristan.
[22:48:31] Baldomero Mojica dit: On a répondu de la même manière.
[22:48:39] Anthony Machiavelli dit: L'explosion...la grosse tête...mais bon vous avez touché à l'un des capo d'un homme important...
[22:48:48] Tristan Callejaz dit: De beaux propos n'enterreront jamais la hache de guerre.
[22:48:49] Tristan Callejaz dit: Jamais.
[22:48:55] Baldomero Mojica dit: On peut dire que nous quittes, en tout cas.
[22:49:00] Tristan Callejaz dit: On participera à votre commission, par honneur.
[22:49:08] Tristan Callejaz dit: Vu que toutes les cliques surenos le feront.
[22:49:09] Tristan Callejaz dit: Sans plus.
[22:49:12] Anthony Machiavelli dit: Parce que vous avez linchés l'un des types que personne ne connait dans la rue ?
[22:49:19] Anthony Machiavelli dit: On s'en fiche un peu mais ce n'est pas le sujet..
[22:49:46] Tristan Callejaz dit: Votre bombe, des enfants, des femmes, des membres morts, blessés.
[22:50:03] Tristan Callejaz dit: Un gros bonnet.
[22:50:04] Anthony Machiavelli dit: Vous le saviez peut-être pas mais.
[22:50:34] Anthony Machiavelli dit: Vos gars ont tirés sur La Frippe pour des provocations des deux cotés.
[22:50:50] Tristan Callejaz dit: Je ne comprends pas votre objectif.
[22:50:58] Tristan Callejaz dit: Faire des morts?
[22:51:01] Anthony Machiavelli dit: Vous savez qui on est.
[22:51:01] Tristan Callejaz dit: Ou faire du business?
[22:51:08] Anthony Machiavelli dit: On fait du business avec tout le monde.
[22:51:20] Anthony Machiavelli dit: On connait des types de la main pour tout vous dire.
[22:51:28] Tristan Callejaz dit: Nous aussi.
[22:51:44] Baldomero Mojica dit: On les connait même mieux que vous.
[22:51:44] Tristan Callejaz dit: On travaille avec eux, on les cottoie régulièrement.
[22:51:47] Anthony Machiavelli dit: Oui sauf que la main ne sont pas nos boss.
[22:52:02] Anthony Machiavelli dit: Ils ne sont pas nos supérieurs mais des invités sur notre table.
[22:52:17] Tristan Callejaz dit: C'est ce que je dis.
[22:52:20] Baldomero Mojica dit: Vous savez, si mes membres, l'autre soir, a tiré sur votre homme.
[22:52:22] Tristan Callejaz dit: Nous seront là pour faire honneur.
[22:52:24] Baldomero Mojica dit: C'est pas pour rien.
[22:52:37] Anthony Machiavelli dit: Vos gars ont pas réflechis à ce qui aurait pu se passer s'ils auraient été retirés les membres de la
[22:52:38] Baldomero Mojica dit: Il a peut-être une place importante dans "votre" hiéarchie.
[22:52:39] Anthony Machiavelli dit: ...table ?
[22:52:41] Baldomero Mojica dit: Mais pas la nôtres.
[22:52:44] Baldomero Mojica dit: Mais pas la nôtre.
[22:52:59] Anthony Machiavelli dit: Les retirer de la plus grosse réunion de ce siècle ?
[22:53:06] Baldomero Mojica dit: Ton gars s'est permis de faire des choses avec mon membre.
[22:53:11] Anthony Machiavelli dit: Ils auraient réagis comment face à des petits jeunes ?
[22:53:18] Baldomero Mojica dit: Qu'il n'aurait pas du faire non plus, certe, il ne méritait pas la mort.
[22:53:32] Baldomero Mojica dit: Ni des coups de feux.
[22:53:33] Tristan Callejaz dit: Quant est t-il des sujets abordés lors de cette réunion?
[22:53:36] Tristan Callejaz dit: On parlera de quoi?
[22:53:38] Anthony Machiavelli dit: Et il en est pas mort, grâce à dieu.
[22:53:53] Anthony Machiavelli dit: Tout, le fric, le business, les fouilles-merdes...
[22:54:21] Anthony Machiavelli dit: Et ça sera une table pour faire la paix entre ceux qui veulent.
[22:54:28] Tristan Callejaz dit: On sera avantagé ou pénalisé, dans l'histoire?
[22:54:32] Tristan Callejaz dit: Que je sache d'avance.
[22:54:36] Baldomero Mojica dit: Donc, si j'en conclus, tu es ici pour faire la paix avec nous?
[22:54:40] Anthony Machiavelli dit: Avantagés bien sûr, comme tout le monde.
[22:54:51] Tristan Callejaz dit: J'espère.
[22:54:54] Anthony Machiavelli dit: On a jamais été en guerre les mecs.
[22:54:59] Anthony Machiavelli dit: On a toujours été réglos.
[22:55:05] Baldomero Mojica dit: Mh.
[22:55:07] Anthony Machiavelli dit: Jusqu'à que le feu sorte du flingue.
[22:55:24] Anthony Machiavelli dit: A partir du moment où ça utilise le feu, bah on brule.
[22:55:40] brûle* ((Anthony Machiavelli))
[22:55:49] Baldomero Mojica dit: La réunion a lieu quand?
[22:56:07] Tristan Callejaz serre le poing, prit d'une folle haine.
[22:56:24] Anthony Machiavelli dit: Vous n'êtes pas directement invités mais ceux qui vous gérent de la main si.
[22:56:42] Anthony Machiavelli dit: Comme El Corona.
[22:56:42] Tristan Callejaz dit: On doit être présent ou non?
[22:56:44] Tristan Callejaz dit: Faut savoir.
[22:56:47] Tristan Callejaz dit: Nous, nous deux.
[22:57:05] Anthony Machiavelli dit: Vous avez des gars de la main qui s'occupe de vot' quartier non ?
[22:57:19] Tristan Callejaz dit: Pas directement, non.
[22:57:24] Tristan Callejaz dit: C'est un taulard.
[22:57:33] Anthony Machiavelli dit: Ah bah vous serrez là alors.
[22:57:42] Tristan Callejaz dit: Quoi que.
[22:57:49] Tristan Callejaz dit: On verra s'il peut se libérer.
[22:57:58] Baldomero Mojica dit: On en a un mais plus sur Los Santos.
[22:57:58] Anthony Machiavelli dit: S'il peut se libérer, qu'il soit là.
[22:58:02] Baldomero Mojica dit: Du moins, pas pour le moment;
[22:58:22] Anthony Machiavelli dit: Vous pouvez le prévenir dès maintenant ?
[22:58:32] Anthony Machiavelli dit: Il sera invité à un hôtel de luxe la veille.
[22:58:35] Tristan Callejaz dit: Chaque chose en son temps.
[22:58:36] Baldomero Mojica dit: Il nous faudrait déjà une date.
[22:58:47] Anthony Machiavelli dit: Le lendemain une voiture l'emmenera au lieu de rendez-vous, il sera très loin d'ici.
[22:59:01] Anthony Machiavelli dit: Vous serez mit au courant une semaine avant.
[22:59:18] Tristan Callejaz dit: On nous bombarde mais pas de date?
[22:59:29] Anthony Machiavelli dit: Il manque deux quartiers c'est pour ça.
[22:59:37] Anthony Machiavelli dit: Les G'D.
[22:59:44] Anthony Machiavelli dit: Et les Cyclones, ils ont eu des soucis je crois.
[22:59:50] Anthony Machiavelli dit: Et du coup ils ont plus le même patron.
[22:59:52] Tristan Callejaz dit: T'étais déjà venu me voir en juillet.
[22:59:57] Tristan Callejaz dit: Pour cette réunion.
[23:00:16] Tristan Callejaz dit: Vous tournez en rond.
[23:00:24] Tristan Callejaz dit: Peu importe.
[23:00:28] Anthony Machiavelli dit: Oui et là tout le monde est dans le coup, si d'ici peu ils ne se montrent pas.
[23:00:31] Anthony Machiavelli dit: On commencera sans eux.
[23:00:41] Baldomero Mojica dit: Et y'a qui?
[23:00:45] Baldomero Mojica dit: Corona, nous, ensuite?
[23:01:13] Anthony Machiavelli dit: Les arabes, les russes, idlewood, lexington et qui d'autres déjà...
[23:01:18] Anthony Machiavelli dit: Ah, seville aussi.
[23:01:29] Baldomero Mojica dit: Ils vous manque Jefferson.
[23:01:34] Anthony Machiavelli dit: Ah et eux aussi.
[23:01:38] Anthony Machiavelli dit: On les a aussi.
[23:01:43] Tristan Callejaz dit: Comme dit.
[23:01:46] Tristan Callejaz dit: On fera honneur.
[23:01:54] Anthony Machiavelli dit: Ravi de l'entendre.
[23:02:07] Tristan Callejaz dit: T'es trop serrein, le coureur.
[23:02:13] Tristan Callejaz dit: Je ne baisserais pas mon froc devant de belles paroles.
[23:02:18] Anthony Machiavelli dit: Ah bon ?
[23:02:20] Anthony Machiavelli dit: Peu importe.
[23:02:22] Tristan Callejaz dit: Que tu sois avisé.
[23:02:32] Tristan Callejaz dit: Je parle pas de la réunion.
[23:02:36] Tristan Callejaz dit: Je parle des liens externes.
[23:02:39] Tristan Callejaz dit: Entre nos deux organisations.
[23:02:44] Anthony Machiavelli dit: On est pas rentré en guerre avec vous sâche le mec.
[23:02:53] Anthony Machiavelli dit: Vous êtes dans un quartier, vous vous faites bombarder tous les jours.
[23:02:54] Tristan Callejaz dit: Des relations qui ont été souillées, salies.
[23:02:57] Anthony Machiavelli dit: Nous tu sais où on est ?
[23:03:04] Anthony Machiavelli dit: Moi on s'en tappe des types comme moi.
[23:03:07] Anthony Machiavelli dit: Il y a dix autres.
[23:03:17] Anthony Machiavelli dit: Mille autre.
[23:03:21] Anthony Machiavelli dit: Rien à branler d'eux tu vois ?
[23:03:28] Anthony Machiavelli dit: Le type que t'as descendu, on s'en branle de lui.
[23:03:37] Anthony Machiavelli dit: Et comme Mero l'a dit.
[23:03:39] Tristan Callejaz dit: Je me fiche de ça.
[23:03:46] Tristan Callejaz dit: Je parle de cette bombe.
[23:03:51] Anthony Machiavelli dit: Tu dis que monsieur La Taupe est not' patron à nous seulement ?
[23:03:53] Tristan Callejaz dit: D'un lieutenant qu'on a perdu.
[23:04:02] Anthony Machiavelli dit: Il va falloir te renseigner plus que ça.
[23:04:09] Tristan Callejaz dit: Je ne baisserais pas mon froc, tu peux en être sûr.
[23:04:16] Baldomero Mojica dit: Je m'en fiche, le gars qu'on a tué était le poseur de bombe.
[23:04:20] Baldomero Mojica dit: Jusque là, j'me suis venger.
[23:04:28] Anthony Machiavelli dit: Ouais on fait comme les russes sur ce coup.
[23:04:30] Anthony Machiavelli dit: Ca me fait marrer.
[23:04:36] Anthony Machiavelli dit: Ils choppent des gosses à dix ans.
[23:04:49] Tristan Callejaz dit: Bon.
[23:04:51] Anthony Machiavelli dit: Ils leurs donnent un sac et ils leurs disent "allez va poser ça dans le bar et revient".
[23:04:54] Tristan Callejaz matte l'heure sur son smartphone dernier cri.
[23:04:55] Anthony Machiavelli dit: Et le gosse revient pas.
[23:05:12] Anthony Machiavelli dit: Il explose avec le sac, c'est le système de kamikaze tu vois le genre ?
[23:05:12] Baldomero Mojica dit: Dommage.
[23:05:22] Anthony Machiavelli dit: On s'en branle de lui, j'le connaissais même pas c'type mais bon.
[23:05:25] Tristan Callejaz dit: Pas que les russes.
[23:05:28] Anthony Machiavelli dit: C'vrai qu'il a fait fort.
[23:05:33] Tristan Callejaz dit: Au temps de al capone il faisait déjà ça.
[23:05:58] Anthony Machiavelli dit: Ouais et même avant, les juifs crachent toujours sur les romains depuis qu'ils les avaient comme ésc
[23:06:03] Anthony Machiavelli dit: ...esclaves.
[23:06:09] Tristan Callejaz dit: Tu m'en diras tant.
[23:06:10] Anthony Machiavelli dit: Et devine où ils sont les romains aujourd'hui ?
[23:06:13] Anthony Machiavelli dit: Devant vous.
[23:06:20] Anthony Machiavelli dit: Allez salut les mecs, on s'tire Lucio.
[23:06:25] Lucio Padovano dit: Ciao.

Bandes audio & vidéos (Collusion criminelle):
Le 28/09/16:
[21:46:02] Anthony Machiavelli dit: Ecoute Devil, on est les hommes de La Taupe.
[21:46:05] Anthony Machiavelli dit: On te l'a dit le premier jour.
[21:46:12] Anthony Machiavelli dit: On t'a prévenu à qui t'avais à faire.
[21:46:21] Anthony Machiavelli dit: Et des types ont quand même sacagés l'un de ses capos.

[21:47:20] Anthony Machiavelli dit: Monsieur La Taupe vous accorde une autre chance, la main doit être présente sur la table.

Le 01/10/16:
[23:09:41] Adalrico Endrizzi dit: Bon, bah ça va alors. Dans la théorie c'est bien, espèrons que ça parte pas en couille dans la pratiqu
[23:09:44] Adalrico Endrizzi dit: pratique.
[23:09:52] Anthony Machiavelli dit: Esperons pas.
[23:09:59] Marvin Pedrotti dit: Ca ne se passe jamais comme prévu.
[23:10:11] Anthony Machiavelli dit: Sinon on va se retrouver avec Sonny Black, La Taupe et Spez...non pas lui, sur le dos.

Le 06/10/16:
[22:07:29] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: T'as déjà entendu parler de monsieur La Taupe ?
[22:07:58] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: La Taupe ? u'h.. j'ai déjà entendu son nom mais sans plus. Je l'ai jamais rencontré.
[22:08:27] [Fenêtre fermée] Anthony Machiavelli dit: Tu m'étonnes, c'est l'homme le plus puissant de l'état.
[22:08:34] Anthony Machiavelli dit: Le boss des boss.

[23:03:51] Anthony Machiavelli dit: Tu dis que monsieur La Taupe est not' patron à nous seulement ?
[23:03:53] Tristan Callejaz dit: D'un lieutenant qu'on a perdu.
[23:04:02] Anthony Machiavelli dit: Il va falloir te renseigner plus que ça.

Le 08/10/16:
[22:41:51] Johnny Carcano dit: Tu peux désormais te la péter sur Delfino street et Main-street.
[22:41:57] Johnny Carcano dit: Tu peux prétendre êt' l'un des notres.
[22:42:00] Adalrico Endrizzi pique un donut dans la boîte.
[22:42:03] Johnny Carcano dit: Un homme de la Frippe, un homme de la Taupe.

Le 13/10/16:
[23:44:53] Knox Bataglia dit: L'homme devant vous c'est La Taupe en personne.
[23:45:04] Lucio Padovano ouvre grand les yeux l'air surpris puis dépose son regard sur Jovany en acquiessant; il semble ravi.
[23:45:05] Knox Bataglia hôche positivement la tête, venant lire leurs réactions.
[23:45:23] Dominic Lombardozzi se creuse l'esprit, il tente de se rappeller où avoir entendu ce surnom.
[23:45:25] Knox Bataglia dit: Tout les gars que vous avez vu jusqu'à maintenant ils sont sous ses ordres.

[23:50:45] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: A partir de ce moment vous pouvez prétendre être mes hommes.
[23:50:51] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Les hommes de La Taupe.

LES CHARGES

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Assassinats:
Article 2 : Assassinat
A. (Définition) Le fait d'ôter volontairement la vie à autrui en organisant, préparant, préméditant l'acte meurtrier à l'avance est qualifié "d'assassinat".
B. (Répression) L'assassinat est puni de 50 années de détention (( 150 minutes )) et 20.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre un assassinat dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif au meurtre est qualifié "d'assassinat aggravé".
La peine est alors portée à 60 années de détention (( 180 minutes )) et 30.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.
C. (Circonstances aggravantes) Sont des circonstances aggravantes de cette infraction :
- Le fait que la victime soit un agent public dans ses fonctions ou que le meurtre ne serve a interférer avec une mission publique
- Le fait que la victime soit mineur, particulièrement vulnérable ou qu'au moment des faits elle était en train de porter secours à une personne le nécessitant
- Le fait que le meurtre soit spécialement haineux, atroce ou dépravé
- Le fait que le meurtre ait été suivi, précédé ou accompagné de torture, de violences sexuelles ou de séquestration
- Le fait que le meurtre fasse partie d'une série d'atteintes volontaires à la vie ou qu'il ai été commis par plusieurs individus
Le meurtre commis dans une ou plusieurs de ces circonstances est qualifié de "meurtre aggravé".
La peine est alors portée à 60 années de détention (( 180 minutes )) et 30.000 $ d'amende. La peine de mort est également encourue de ce chef.

TERRORISME:
Article 3 : Terrorisme
A. (Définition) L'atteinte à l'intégrité de la Nation, de ses institutions fédérales, de son (ou leur) fonctionnement, ou de ses intérêts directs (commerciaux inclus), sur ou hors du territoire national, par la commission d'actes répréhensibles par la loi, violents, ou frauduleux en vu de déstabiliser durablement le gouvernement, la nation ou sa population, ou bien de terroriser les masses, est un crime de terrorisme.
B. (Répression) Le crime de terrorisme est puni de 100 années (( 180 minutes )) de détention et 75.000 $ d'amende. La peine de mort est encourue de ce chef.


Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent spécial Kyle Parks.


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:36, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Dim 30 Oct - 17:00



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Canzano Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 13 - MARCO SPEZZA

LES FAITS

Collusion criminelle le 13/10/16:
Dans la soirée du 13/10/16, Lucio rencontre Le Taupe, le parrain local de l'organisation pour officialiser son entrée dans l'organisation. Lors de la rencontre avec celui-ci, La Taupe demande à Lucio qui l'a pris sous son bras, en désignant Spezza.

Collusion criminelle le 22/10/16:
Dans la soirée du 22/10/16, se déroule la Commision qui a pour but de réunir l'ensemble des grosses têtes des organisations criminelles locales. A cette occasion, le parrain de la pègre locale cherche son bras droit en désignant Marco.

LES PREUVES

Bande audio & vidéo - 13/10/16 (Collusion criminelle):
[23:35:19] Jovany Canzano préte attention aux gamins devant lui.
[23:35:43] Knox Bataglia dit: Celui qui s'est bien fait beau. *désignant du menton Lucio*
[23:35:46] Lucio Padovano laisse s'échapper un léger sourire sur son visage cryspé.
[23:35:57] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Approche gamin.
[23:36:05] Dominic Lombardozzi grimace, ne comprenant pas pourquoi on ne lui dit jamais qu'il est beau.
[23:36:09] Lucio Padovano s'approche donc lentement de Jovany en gardant les mains dans le dos.
[23:36:09] Knox Bataglia recule très légèrement, histoire de laisser passer Lucio.
[23:36:25] Knox Bataglia matte les environs.
[23:36:26] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: Qui t'a ouvert les bras ? Spezza ?
[23:36:57] Lucio Padovano dit: J'ai jamais rencontré Spezza. (dit-il remuant négativement la tête)
[23:37:07] Lucio Padovano dit: C'est Le Frippe qui m'a ouvert les bras.
[23:37:20] [Fenêtre ouverte] Jovany Canzano dit: La Frippe, d'accord d'accord.

Bandes audio & vidéo - 22/10/16 (Collusion criminelle):
[22:52:56] Jovany Canzano dit: Et le consigliere il est où ?
[22:53:02] Jovany Canzano dit: Où est passé Marco ?

[20:30:57] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: C'est qui lui ? (dit-il, le regard rivé sur Spezza)
[20:31:04] [Fenêtre fermée] Luciano Endrizzi dit: Un mec à qui tu dois dire vous.
[20:31:13] Knox Bataglia hôche la tête légèrement en guise de salutation.
[20:31:21] Carl Cappechi affiche un sourire, regardant Lucio.
[20:31:46] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: C'est quoi son prénom donc ?
[20:31:50] [Fenêtre fermée] Luciano Endrizzi dit: Spezza.
[20:32:15] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Oh merde, c'est lui ? Il bosse avec La Taupe c'est ça ?
[20:32:25] [Fenêtre fermée] Luciano Endrizzi dit: T'es flic ou quoi ?
[20:32:39] [Fenêtre fermée] Carl Cappechi dit: Il demande pas mal d'questions lui!
[20:32:41] [Fenêtre fermée] Lucio Padovano dit: Depuis l'temps que j'entend parler d'ce mec.
[20:32:45] [Fenêtre fermée] Carl Cappechi dit: Il parraît qu'il est flic!
[20:32:50] [Fenêtre fermée] Luciano Endrizzi dit: Te renseigne pas trop sur lui.
[20:32:53] [Fenêtre fermée] Luciano Endrizzi dit: Un simple conseil.

LES CHARGES

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent spécial Kyle PARKS


Dernière édition par Kyle Parks le Dim 20 Nov - 19:37, édité 1 fois
avatar
Kyle Parks
Messages : 261
Date d'inscription : 27/03/2016

Re: Canzano Mob Investigation (K.Parks, R.Oldenburg)

le Lun 21 Nov - 17:50



FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION
Mazzanti Mob Investigation
______________________________________________

Chargé d'enquête : Kyle Parks
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Lucio Padovano"
En coopération avec : Roberto Oldenburg.
Agent Spécial au bureau fédéral d'investigation.
Infiltré sous le nom de "Ippolito Mazzi"
Sous la supervision de : Saul Terrenson.
Directeur de l'agence de Los Santos du bureau fédéral d'investigation.
Et avec la participation de : Rodrigo Nardini.
Indicateur du bureau fédéral d'investigation.
____________________________________________________________________________________________
   
DOSSIER 14 - LUCIANO ENDRIZZI

LES FAITS

Refus d’obtempérer et collusion criminelle - 18/11/16:
Dans la soirée du 18/11/2016, Adalrico, Dominic et Luciano roulent tous les trois en voiture. Lorsque le FBI leur somme de s’arrêter, ceux-ci décident de prendre la fuite en voiture. Luciano se rend donc complice.

Entrave à la justice et collusion criminelle le 18/11/16:
Dans la soirée du 18/11/2016, alors que Adalrico Endrizzi et Dominic Lombardozzi apprennent qu'ils sont sous le coup d'un mandat d’arrêt, ceux-ci décident de prendre la fuite et de quitter le pays avec l'aide de Luciano qui les accompagnent. Luciano se rend donc complice.

Séquestration aggravée le 20/11/16:
Le 20/11/2016, Luciano est repéré sur le territoire américain... les équipes du FBI sont déployés afin de le retrouver. Lorsque le contact est enfin établis, celui-ci prend la fuite à bord d'une sultan blanche qui sera accidenté quelques minutes plus tard. Il en profite alors pour prendre en otage l'agent PARKS avec l'aide d'une arme à feu et après plusieurs dizaines de minutes de négociation, le relâche avant de reprendra la fuite.

LES PREUVES

Enregistrement vidéo - 18/11/2016 (refus d'obtempérer):
Les caméras des véhicules du FBI engagés dans la poursuite filment les trois comparses tout paniqués avec Adalrico au volant du véhicule en fuite.

Enregistrement audio - 18/11/16 (Entrave à la justice):
[23:36:44] Votre portable sonne. Expéditeur: 770930 (Luciano Endrizzi).(/p pour décrocher)
[23:36:50] La personne dit (Téléphone): LUCIO PUTAIN REPONDS.
[23:36:52] La personne dit (Téléphone): ON EST DANS LA MERDE
[23:36:55] La personne dit (Téléphone): FAUT NOUS AIDER PUTAIN DE MERDE.
[23:36:58] La personne dit (Téléphone): Bordel, qu'est-ce qu'il se passe ?
[23:37:00] La personne dit (Téléphone): (il peut entre des gyrophares hurlants)
[23:37:03] La personne dit (Téléphone): ON EST DANS UNE PUTAIN DE MERDE.
[23:37:06] La personne dit (Téléphone): ON VA TOUS SE FAIRE CREVER LA RACE.
[23:37:11] La personne dit (Téléphone): Putain c'est quoi ces gyrophares ?
[23:37:22] La personne dit (Téléphone): PUTAIN ON EST DANS LA MERDE MEC.
[23:37:26] La personne dit (Téléphone): FAIS UN TRUC PUTAIN.
[23:37:29] La personne dit (Téléphone): VOUS ETES OU ?
[23:37:30] La personne dit (Téléphone): ILS NOUS ONT TOUS ARRETE, ILS ONT EU LA FRIPPE
[23:37:33] La personne dit (Téléphone): ILS ONT TUE TONY.
[23:37:35] La personne dit (Téléphone): ON EST DANS LA MERDE BORDEL.
[23:37:36] La personne dit (Téléphone): ON EST DANS LA MERDE.
[23:37:40] La personne dit (Téléphone): COURS ET PREVIENS LA TAUPE FAIS UN TRUC.
[23:37:44] La personne dit (Téléphone): PUTAIN!
[23:37:49] La personne dit (Téléphone): MAGNES TOI DE LE PREVENIR.
[23:37:50] La personne dit (Téléphone): J'viens te récupérer !
[23:37:54] La personne dit (Téléphone): VA PREVENIR LA TAUPE PUTAIN.
[23:37:57] La personne dit (Téléphone): COURS LE PREVENIR.
[23:38:02] La personne dit (Téléphone): Oui, oui!
[23:38:07] La personne dit (Téléphone): AVANT QU'ILS TE CHOPENT AUSSI.
[23:38:10] La personne dit (Téléphone): BON SANG !
[23:38:19] La personne dit (Téléphone): VIRES TA BATTERIE DE TELEPHONE.
[23:38:20] La personne dit (Téléphone): DEGAGES TOUT.
[23:38:23] La personne dit (Téléphone): Vous êtes ou là ? Ca va ou c'est terminé ?
[23:38:30] La personne dit (Téléphone): ON EST DANS LA MERDE.
[23:38:32] La personne dit (Téléphone): ILS NOUS SUIVENT ENCORE.
[23:38:37] La personne dit (Téléphone): Eh merde...
[23:38:41] La personne dit (Téléphone): PUTAIN.
[23:38:48] La personne dit (Téléphone): Bon j'moccupe de La Taupe!
[23:38:51] La personne dit (Téléphone): APPELLES LE PREVIENS LE.
[23:38:52] Il raccroche

[23:40:29] Votre portable sonne. Expéditeur: 770930.(/p pour décrocher)
[23:40:42] La personne dit (Téléphone): ON LES A SEME, PREVIENS LA TAUPE ON VA PAS DURER LONGTEMPS
[23:40:43] La personne dit (Téléphone): Allo ?
[23:40:50] La personne dit (Téléphone): BORDEL!
[23:40:51] La personne dit (Téléphone): Y A ENCORE UN HELICO, PLUS AUCUNE VOITURE MAIS UN PUTAIN D'HELICO
[23:40:58] La personne dit (Téléphone): TU L'A PREVENU ?
[23:41:00] La personne dit (Téléphone): CHIER !
[23:41:04] La personne dit (Téléphone): NON
[23:41:08] La personne dit (Téléphone): J'arrive pas à la joindre!
[23:41:11] La personne dit (Téléphone): Je tente, je tente!
[23:41:13] La personne dit (Téléphone): PUTAIN VA SONNER CHEZ LUI
[23:41:17] La personne dit (Téléphone): REVEILLES TOUTE SA FAMILLE IL EST DANS LA MERDE AUSSI BORDEL.
[23:41:26] La personne dit (Téléphone): J'sais pas ou il crèche putain.
[23:41:31] La personne dit (Téléphone): ENCORE UNE VOITURE BORDEL.
[23:41:33] La personne dit (Téléphone): RICHMAN MERDE.
[23:41:35] La personne dit (Téléphone): UNE VILLA SUR RICHMAN.
[23:41:45] La personne dit (Téléphone): Putain, je vais regarder sur le net!
[23:41:48] La personne dit (Téléphone): MAGNES TOI MAGNES TOI.
[23:41:52] La personne dit (Téléphone): Donne moi des nouvelles, oui.
[23:41:52] Il raccroche

[00:10:07] Votre portable sonne. Expéditeur: 770930.(/p pour décrocher)
[00:10:16] La personne dit (Téléphone): Oh bordel ENFIn
[00:10:22] La personne dit (Téléphone): (Numéro inconnu de Lucio)
[00:10:24] La personne dit (Téléphone): Lucio.
[00:10:27] La personne dit (Téléphone): C'est Lucky.
[00:10:30] La personne dit (Téléphone): Lucky!
[00:10:33] La personne dit (Téléphone): Bordel!
[00:10:39] La personne dit (Téléphone): Bon, on a échappé aux flics.
[00:10:51] La personne dit (Téléphone): Vous êtes ou ?
[00:10:55] La personne dit (Téléphone): Je peux pas te dire où.
[00:10:57] La personne dit (Téléphone): Y'en a partout en ville, c'est dingue.
[00:11:02] La personne dit (Téléphone): On va se barrer loin, très loin.
[00:11:10] La personne dit (Téléphone): Il faut que tu parles à La Taupe pour nous.
[00:11:18] La personne dit (Téléphone): Ils te cherchent pas, ils te connaissent pas.
[00:11:23] La personne dit (Téléphone): Tu dis à La Taupe que :
[00:11:35] La personne dit (Téléphone): Tony est mort, La Frippe a été arrêté par les fédéraux, Adal, Dommie, Lucky et Jacky sont en cav
[00:11:49] La personne dit (Téléphone): cavale, qu'on part pour l'Argentine parce qu'on peut être extradés et qu'il nous faut un contact
[00:11:55] La personne dit (Téléphone): là-bas au port principal dans DEUX SEMAINES.

[00:11:57] La personne dit (Téléphone): Bon dieu... imagine qu'ils en aient aussi contre moi.
[00:12:02] La personne dit (Téléphone): Ils te connaissent pas.
[00:12:12] La personne dit (Téléphone): Je peux te faire confiance mec ?
[00:12:13] La personne dit (Téléphone): J'espère....
[00:12:19] La personne dit (Téléphone): On se retrouvera, bientôt.
[00:12:21] La personne dit (Téléphone): Reste fort mon pote.
[00:12:27] La personne dit (Téléphone): Un contact au port principal dans deux semaines.
[00:12:31] La personne dit (Téléphone): Argentine.
[00:12:32] La personne dit (Téléphone): Deux semaines.
[00:12:36] La personne dit (Téléphone): J'lui dit ça, d'accord.
[00:12:56] La personne dit (Téléphone): Bon, faites gaf à vous!
[00:13:10] La personne dit (Téléphone): Ca marche ?
[00:13:12] La personne dit (Téléphone): attends
[00:13:17] La personne dit (Téléphone): Uh ?
[00:13:44] La personne dit (Téléphone): Il s'passe un truc putain ?
[00:13:47] La personne dit (Téléphone): Tout va bien ?
[00:13:52] La personne dit (Téléphone): Non ça va.
[00:13:59] La personne dit (Téléphone): Encore des flics ?
[00:14:01] La personne dit (Téléphone): On est dans le bateau, on part pour l'Argentine.
[00:14:21] La personne dit (Téléphone): Vous avez réussi à attraper un cargo ?
[00:14:40] La personne dit (Téléphone): On a un bateau, on a de quoi tenir trois mois, de l'essence.
[00:14:48] La personne dit (Téléphone): Ca va bientôt couper quand on s'éloigne.
[00:15:01] La personne dit (Téléphone): Faut que je raccroche.
[00:15:02] La personne dit (Téléphone): Oh bon dieu, ça m'fait flipper.
[00:15:04] La personne dit (Téléphone): Je compte.. On compte tou ssur toi.
[00:15:10] La personne dit (Téléphone): Bon courage! Soyez forts.
[00:15:13] La personne dit (Téléphone): Préviens La Taupe, sois discret.
[00:15:17] La personne dit (Téléphone): Oui, bien sur.
[00:15:18] La personne dit (Téléphone): Dans maximum deux ans on se retrouve.
[00:15:25] La personne dit (Téléphone): Ok... ok..
[00:15:26] La personne dit (Téléphone): Prends soin de toi mon pote..
[00:15:33] La personne dit (Téléphone): Faites gaff à vous.
[00:15:43] La personne dit (Téléphone): *il soupire, de l'émotion se fait entendre dans sa voix*
[00:15:49] La personne dit (Téléphone): *il entend Dominic gueuler prend soin de toi Lucio*
[00:16:04] La personne dit (Téléphone): *un long silence se laisse entendre*
[00:16:16] La personne dit (Téléphone): Je raccroche, faut qu'on garde notre batterie on doit tenir longtemps avec.
[00:16:18] La personne dit (Téléphone): Ca va bien se passer, j'en suis certain.
[00:16:24] La personne dit (Téléphone): Bon courage les mecs!
[00:16:24] La personne dit (Téléphone): Ouais.. Te fais pas choper, oublie pas de lui dire..
[00:16:30] La personne dit (Téléphone): Tony est mort, La Frippe arrêté et nous on se tire.
[00:16:32] La personne dit (Téléphone): Oui, le plus rapidement.
[00:16:32] La personne dit (Téléphone): Faut qu'il nous amène un contact.
[00:16:35] La personne dit (Téléphone): Oublie pas, hein.
[00:16:45] La personne dit (Téléphone): Non, je pourrai pas oublier BORDEL !
[00:16:52] La personne dit (Téléphone): Quand c'est fait on se rappelle, faut qu'on soit certain que tout est prêt.
[00:17:02] La personne dit (Téléphone): Compris, t'en fais pas.
[00:17:03] La personne dit (Téléphone): Je raccroche..

Bande audio & vidéos - 18/11/16 (Séquestration aggravée):
[16:38:54] Inconnu_94733 fixe les agents un à un, gardant toujours la main sur son arme, visiblement stressé.
[16:39:02] Inconnu_61192 crie: J'VEUX VOIR TES MAINS.!!
[16:39:06] Inconnu_98314 crie: T'es cerné, ne joue pas aux cons !!
[16:39:07] Inconnu_94733 crie: EH!!
[16:39:09] Inconnu_94733 crie: JE VEUX PAS MOURIR!!
[16:39:09] Manuel Castellanos crie: C'est terminé pour toi!!
[16:39:11] [Radio]Agent Sp Superv. Kyle_Parks dit: Il est armé, attention à vous!
[16:39:11] [Radio]Kyle_Parks dit: Il est armé, attention à vous!
[16:39:31] [Radio]Agent Sp Superv. Kyle_Parks dit: Aphrodita, à couvert! VITE.
[16:39:31] [Radio]Kyle_Parks dit: Aphrodita, à couvert! VITE.
[16:39:36] [Radio]Agent Sp Superv. Aaron_Ressler dit: A COUVERT DERRIERE UN VEHICULE SI POSSIBLE, VITE.
[16:39:38] Inconnu_94733 crie: J'SUIS PAS CELUI QUE VOUS CHERCHEZ MERDE!!
[16:39:49] Inconnu_61192 crie: SORS DE TON VEHICULE !!!
[16:39:54] Kyle Parks crie: LUCKY, SORT DE LA, MAINS EN L'AIR !!!
[16:39:55] Inconnu_94733 crie: VOUS VOUS TROMPEZ LES GARS!!
[16:39:59] Inconnu_94733 crie: JE VEUX PAS MOURIR MERDE!!
[16:40:18] Inconnu_37658 a en joug les roues de la sultan en cas de fuite.
[16:40:21] Kyle Parks crie: La Frippe est chez nous! C'est ton tour maintenant! Tu n'y échapperas pas.!!
[16:40:23] Manuel Castellanos crie: Espèce d'malade, t'es encore plus mauvais menteur que cette enflure de CANZANO!!
[16:40:36] Inconnu_94733 crie: J'AI RIEN A VOIR AVEC EUX PUTAIN!!
[16:40:47] Leon Castellanos crie: SORS DE CETTE PUTAIN DE VOITURE !!
[16:40:50] Inconnu_61192 crie: DESCENDS BORDEL !!!
[16:40:51] Kyle Parks crie: Lucky, c'est terminé! Je sais que tu n'es pas idiot.!!
[16:41:01] Inconnu_98314 crie: Descends de la bagnole, et fous tes mains sur le c^rane !!
[16:41:06] Inconnu_94733 crie: VOUS AVEZ QUOI SUR MOI ? HEIN ?!!
[16:41:06] Inconnu_61192 crie: TIRS !!!
[16:41:22] Inconnu_35437 attrape dans le coffre un barrage pliant, qu'il dépose sur la route.
[16:41:31] [Radio]Agent Sp Superv. Aaron_Ressler dit: Y a eu un tir bordel !
[16:41:33] Inconnu_94733 crie: JE VAIS ME RENDRE LES GARS!!
[16:41:35] Inconnu_94733 crie: JE VOUS JURE QUE JE VAIS ME RENDRE!!
[16:41:40] Inconnu_94733 crie: JE VEUX PAS MOURIR, JE VAIS ME RENDRE!!
[16:41:41] [Radio]Agent Spl en Chg. Jack_Rownlands dit: Il y a eu un tir de précision, j'ai besoin d'hommes.
[16:2:02] Kyle Parks crie: Lucky, sort de là !!!
[16:42:03] Inconnu_98314 crie: Allez Endrizzi, sors de la voiture !!
[16:42:13] Inconnu_94733 ouvre la portière, range son arme de poing dans son jean rapidement et incognito.
[16:42:19] Kyle Parks passe ses deux mains derrière son dos et s'avance lentement.
[16:42:21] Il laisse le M4 et le MP5 à l'intérieur. ((Inconnu_94733))
[16:42:33] Kyle Parks crie: Je m'avance, lentement, met tes mains sur la tête.!!
[16:42:48] Kyle Parks dit: C'est terminé, doucement..
[16:42:51] Inconnu_94733 tremble, il fixe Kyle, puis chacun des autres agents.
[16:42:52] Kyle Parks dit: Couche toi au sol.
[16:42:54] Inconnu_94733 dit: J'veux pas mourir putain.
[16:42:57] Inconnu_94733 dit: Pourquoi vous me voulez, merde.
[16:43:02] Inconnu_37658 inspecte d'un regard bref l'habitacle de la voiture.
[16:43:13] Jack Rownlands est prêt à lui coller un pruneau dans la tête au moindre geste déplacé.
[16:43:17] Dans l'habitacle, quelque chose de suspect? ((Inconnu_37658))
[16:43:18] Inconnu_94733 prend son arme de son jean et pointe le canon sur la tempe de Kyle, il a les mains qui tremblent encore.
[16:43:25] Kyle Parks manque de se ramasser en trébuchant se le trotoir et laisse tomber son arme au sol.
[16:43:26] Inconnu_94733 crie: J'AI RIEN FAIS DANS TOUT CA!!
[16:43:36] Inconnu_98314 dit: Da shit.
[16:43:37] Inconnu_94733 prend Kyle de son autre main et le met devant lui.
[16:43:41] Kyle Parks dit: Bon dieu... LUCKY !
[16:43:51] Inconnu_94733 garde la main sur la détente, le canon sur la tempe de Kyle.
[16:43:55] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Merde, reculez!
[16:43:57] Inconnu_94733 crie: VOUS SAVEZ COMME MOI QUE SI JE MEURS, MES MUSCLES VONT APPUYER!!
[16:43:57] Inconnu_37658 crie: ARRETE TOI LA.!!
[16:43:59] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: RECULEZ.
[16:43:59] Inconnu_61192 ajuste sa M4, il vise la tête/
[16:44:04] Inconnu_94733 crie: JE VEUX PAS MOURIR PUTAIN!!
[16:44:11] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: NE TIREZ PAS, il l'a en joug.
[16:44:12] Inconnu_94733 crie: JE VEUX JUSTE PARTIR, PARTIR LOIN!!
[16:44:23] Kyle Parks dit: Lucky... écoutes-moi.
[16:44:28] Inconnu_94733 dit: Q..QUOI PUTAIN.
[16:44:38] Kyle Parks dit: Fais moi confiance et tout se passera bien.
[16:44:52] Kyle Parks dit: Nous ne voulons pas plus de blessés.
[16:44:54] Inconnu_94733 dit: Tu comprends pas que la seule personne en qui j'avais confiance m'a foutu dans la merde..? M'a emmenée jus
[16:44:57] Inconnu_94733 dit: jusqu'ici..?
[16:45:06] Inconnu_94733 dit: Et c'est ce putain de Canzano, TU COMPRENDS CA ?
[16:45:12] Inconnu_94733 dit: J'AI RIEN VOULU LA DEDANS PUTAIN DE MERDE
[16:45:35] Kyle Parks dit: Canzanno est chez-nous! Il a tout avoué, on pourra passer un accord.
[16:45:45] Inconnu_94733 dit: Canzano.. Il a rien.. Y'a rien contre lui..
[16:45:52] Inconnu_94733 dit: Je le sais putain.. Me mens pas..
[16:46:17] Kyle Parks dit: Tu te trompes, soit en certains.
[16:46:22] Inconnu_94733 crie: C'EST QUI CELUI QUI NEGOCIE ?!!
[16:47:12] Manuel Castellanos crie: Bon écoute, dépose les armes!!
[16:47:16] Manuel Castellanos crie: Tu sais comment ça va se finir!!
[16:47:18] Inconnu_94733 se penche en gardant son arme sur la tempe de Kyle jusqu'à la voiture pour récupérer son arme sur le siège passager.
[16:47:26] Inconnu_94733 se redresse immédiatement tout en continuant de le braquer.
[16:47:39] Leon Castellanos crie: C'est moi qui négocie (il élève sa main libre)!!
[16:47:42] Inconnu_94733 dit: Bouge pas.
[16:47:54] Inconnu_94733 crie: JE VAIS LE FAIRE MONTER AVEC MOI!!
[16:47:57] Leon Castellanos crie: Tu es cerné ENDRIZZI, et toi qui ne veut pas mourrir, c'est ce que tu cherches !!
[16:48:03] Inconnu_94733 crie: JE VAIS JUSQU'A UN ENDROIT OU JE PEUX PARTIR ET JE VOUS PROMET QUE LE LE LACHE!!
[16:48:10] Kyle Parks en profite pour jeter un rapide coup d'oeuil sur le siège passager, ouvrant ensuite grand les yeux, les regard dirigé vers s
[16:48:10] Inconnu_94733 crie: JE LUI FERAIS PAS DE MAL J'SUIS PAS UN TUEUR!!
[16:48:12] Leon Castellanos crie: Laches le ici alors !!
[16:48:15] - ses collègues. ((Kyle Parks))
[16:48:33] Agent Spl en Chg. Jack_Rownlands dit: FBI: Nous écoutons la demande.
[16:48:34] Inconnu_94733 pousse l'arme par terre avec son pied vers le négociateur, sur la route.
[16:48:38] Inconnu_94733 crie: JE VAIS L'EMMENER!!
[16:48:44] Inconnu_94733 crie: ET JE LE LACHE QUAND VOUS SEREZ PLUS DERRIERE MOI!!
[16:48:46] Leon Castellanos crie: NON ENDRIZZI !!
[16:48:48] Inconnu_94733 crie: VOUS AVEZ MA PAROLE!!
[16:48:52] Leon Castellanos crie: LACHES LE MAINTENANT!!
[16:48:59] Inconnu_94733 crie: J'AI AUCUNE CHANCE DE PARTIR SI JE LE LACHE!!
[16:49:01] Inconnu_61192 reprend sa respiration, il ajuste son viseur sur la tête d'Endrizzi.
[16:49:01] Agent Spl en Chg. Jack_Rownlands dit: FBI: Les agents sont déjà mobilisés sur une autre opération, navré.
[16:49:04] Inconnu_94733 crie: ET VOUS SAVEZ COMME MOI QUE SI JE LE TUE JE VAIS MOURIR!!
[16:49:09] Inconnu_94733 crie: ET JE VEUX PAS MOURIR PUTAIN DE MERDE!!
[16:49:15] Leon Castellanos crie: Alors laches le !!
[16:49:23] Leon Castellanos crie: Parce que si tu ne le laches pas ici, tu meurs aussi !!
[16:49:24] Inconnu_94733 crie: JE LE LACHES QUAND JE POURRAIS PARTIR!!
[16:49:38] Leon Castellanos crie: Tu préfères quoi ? On avise pour te laisser partir ensuite, laches le !!
[16:49:45] Inconnu_94733 tremble toujours, il tient parfois son arme à deux mains pour être plus précis.
[16:49:48] Leon Castellanos crie: Tu partiras pas avec lui !!
[16:49:52] Kyle Parks dit: Lucky... ils ne te laisseront pas partir avec moi.
[16:49:58] Inconnu_94733 crie: JE SUIS PAS UN CONNARD NÉ PUTAIN!!
[16:50:02] Leon Castellanos crie: Laches le et on avise ensuite pour que tu partes !!
[16:50:03] Inconnu_94733 crie: JE SAIS QUE JE VAIS MOURIR DES QU'IL SERA RELACHÉ!!
[16:50:10] Leon Castellanos crie: LACHES le et je fais reculer des agents!!
[16:50:17] Kyle Parks dit: Laisse moi partir, et je te promet que tu pourras partir d'ici.
[16:50:22] Leon Castellanos crie: LACHES LE JE TE DIS OU TU MEURS !!
[16:50:29] Leon Castellanos crie: LACHES LE MAINTENANT BON DIEU !!
[16:50:29] Inconnu_94733 dit: Me prends pas pour un con, putain arrêtes..
[16:50:37] Inconnu_94733 crie: SI JE MEURS IL MEURT AVEC MOI!!
[16:50:44] Inconnu_94733 crie: Y'A UN EXPLOSIF DANS LA VOITURE!!
[16:50:46] Inconnu_61192 attrape sa radio, il lache quelques mots, il se remet à viser ensuite.
[16:50:47] Leon Castellanos crie: Sauf que tu ne veux pas mourir!!
[16:50:52] Kyle Parks dit: Lucky... fais moi confiance bordel !
[16:50:52] Inconnu_94733 crie: ON VA FAIRE UN TRUC!!
[16:50:54] Leon Castellanos crie: ALORS lâches le bordel de merde !!
[16:50:57] Inconnu_94733 crie: ECOUTES MOI!!
[16:51:01] [Radio]Agent Sp Superv. Aaron_Ressler dit: J'ai peut-être un visu.
[16:51:11] Inconnu_94733 crie: Je veux qu'il y ai plus que toi, moi et l'otage à moins de cinq cent mètres.!!
[16:51:12] Inconnu_37658 crie: L'EXPLOSIF C'EST DU BLUFF IL VIENT DE LA LOUER.!!
[16:51:13] Inconnu_94733 crie: Là, je le lache.!!
[16:51:21] Leon Castellanos crie: OK !!
[16:51:27] Sergent Estefania_Olivarez: Message bien reçu.
[16:51:33] Luciano peut entendre la radio de Kyle: "J'ai peut-être un visu". ((Kyle Parks))
[16:51:36] Inconnu_94733 crie: TOUT LE MONDE S'ELOIGNE ET JE LE LACHE !!
[16:51:47] [SMS]Leon_Castellanos écrit: Reculez et encerclez la zone je vais gérer
[16:51:48] Inconnu_94733 crie: JE VEUX PLUS QUE CE FOUTU NEGOCIATEUR SUR CETTE ROUTE!!
[16:51:57] Il aura parlé très doucement à la radio.  ((Leon Castellanos))
[16:52:04] [Radio]Agent Sp Superv. Aaron_Ressler dit: T2, on recule, lentement.
[16:52:06] Leon Castellanos crie: Ok, je met ca en place. !!
[16:52:13] Kyle Parks inspire longuement en entendant sa radio, regardant ses collègues uns-à-uns, en balançant la tête de droite à gauche.
[16:52:13] Inconnu_94733 crie: MEME VOTRE SNIPER IL DEGAGE!!
[16:52:36] Inconnu_94733 tourne Kyle vers la masse d'agent pour pas se prendre de balle par derrière.
[16:52:50] Inconnu_94733 dit: C'est quoi ton nom..?
[16:52:54] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Bloquez l'autre voie, deux agents vont chercher l'AM.
[16:53:16] Kyle = Lucio, Lucianno peut facilement le reconnaitre. ((Kyle Parks))
[16:53:16] Leon Castellanos crie: OK C'EST EN COURS !!
[16:53:24] Kyle Parks dit: Lucio, tu m'connais.
[16:53:26] Manuel Castellanos crie: Un p'tit instant!!
[16:53:33] Inconnu_94733 dit: T'es vraiment un enfoiré putain..
[16:53:52] Kyle Parks dit: Ne dis pas ça, j'ai fait ça pour ton bien Lucky.
[16:53:59] Inconnu_94733 dit: Pour mon bien .. C'est faire ça pour mon bien ?
[16:54:15] Inconnu_94733 crie: LE MEC DERRIERE MOI MERDE!!
[16:54:25] Inconnu_94733 crie: JE VAIS LE LACHER MAIS J'AI DIS PERSONNE SUR CETTE ROUTE!!
[16:54:25] Kyle Parks dit: J'ai supprimé tous les dossiers contre toi.
[16:54:39] Inconnu_94733 dit: Te fous pas de ma gueule, tu t'es déjà assez foutu de moi comme ça./
[16:54:45] Kyle Parks dit: Ils ne te veulent plus que pour la cavale... Lucky ! Tu n'aurais pas du les aider à fuir.
[16:54:59] Inconnu_94733 dit: Je les ai pas aidé bordel de merde.
[16:55:00] Inconnu_37658 dit: DEGAGEZ!
[16:55:09] Leon Castellanos crie: Laches le maintenant!!
[16:55:15] Inconnu_94733 dit: Y'a encore trop de monde, je veux que nous trois.
[16:55:16] Leon Castellanos crie: y a pu personne à moins de 5m!!
[16:55:21] Inconnu_94733 dit: J'ai dis cinq cent mètres.
[16:55:29] Leon Castellanos crie: 5m c'est 5m mon vieux !!
[16:55:30] Inconnu_94733 dit: Je vais te dire ce qu'il va se passer..
[16:55:40] Kyle Parks dit: Lucky, rend moi la monnaie de la pièce et relache moi.
[16:55:48] Leon Castellanos crie: T'es un lâche si tu le gardes !!
[16:55:50] Inconnu_94733 dit: Tout le monde s'éloigne, je le lache, il reste que toi et lui.
[16:56:01] Inconnu_94733 dit: Et tout le monde est content, vous avez encore une chance de m'avoir et moi je peux me tirer putain !
[16:56:03] Leon Castellanos crie: Ok, bah laches le !!
[16:56:09] Inconnu_94733 dit: J'ai dis cinq cent mètres !
[16:56:25] Kyle Parks acquiesse en regardant Leon droit dans les yeux.
[16:56:32] [Radio]Agent Aspirant Finlay_Freeman dit: J'ai une visu depuis le haut des conteneurs.
[16:56:44] Radio:J'ai une visu depuis le haut des conteneurs. ((Kyle Parks))
[16:56:45] Inconnu_94733 retire les attaches du gilet de Lucio petit à petit en gardant son arme braquée sur lui.
[16:56:56] [Radio]Agent Aspirant Finlay_Freeman dit: **Il aura dit faiblement en radio**
[16:56:56] Manuel Castellanos crie: Bon écoute l'ami!!
[16:57:08] Inconnu_94733 crie: FAITES CE QUE J'AI DIS ET JE LE LACHE PUTAIN C'EST PAS COMPLIQUÉ!!
[16:57:14] Kyle Parks hausse les épaules, prenant une grande inspiration en entendant la radio.
[16:57:16] Manuel Castellanos crie: J'sais pas si t'es au courant mais tu vas pas sortir en vie d'ici si tu continues dans cette lancée!
[16:57:27] Manuel Castellanos crie: C'est quoi ton offre dans ce cas?!!
[16:57:31] Inconnu_94733 crie: LE GARS SUR LE CONTENEUR SI IL DESCEND PAS JE LE TUE!!
[16:57:40] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Cassez-vous de ce conteneur.
[16:57:43] Inconnu_94733 crie: J'AI DIS!!
[16:57:51] Inconnu_94733 crie: PLUS PERSONNE A PART MOI, LE NEGOCIATEUR ET LUCIO A CINQ CENT METRES D'ICI!!
[16:57:53] Radio:Cassez-vous de ce conteneur. ((Kyle Parks))
[16:57:59] Inconnu_94733 crie: JE LE LACHE, ET LA JE PEUX PARTIR!!
[16:58:06] Inconnu_94733 crie: SI JE LE TUE, Y'A TOUJOURS LE NEGOCIATEUR POUR M'AVOIR!!
[16:58:08] Inconnu_94733 crie: CA VOUS VA ?!!
[16:58:17] Manuel Castellanos crie: Bon ça roule!!
[16:58:26] Manuel Castellanos crie: Dégagez la zone, soyez prêt à le suivre.!!
[16:58:30] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Dégagez la zone, soyez prêt à le suivre.
[16:58:30] Inconnu_94733 crie: JE VEUX QU'ON SOIT PLUS QUE TROIS A CINQ CENT METRES D'ICI!!
[16:58:46] Inconnu_94733 dit: Pourquoi t'as fait ça.. Pourquoi putain..
[16:58:46] Radio: Dégagez la zone, soyez prêt à le suivre. ((Kyle Parks))
[16:58:48] Inconnu_94733 dit: Je te faisais confiance..
[16:58:51] [Radio]Agent Sp Superv. Aaron_Ressler dit: T2, préparez à embarquer.
[16:59:04] Radio: T2, préparez à embarquer. ((Kyle Parks))
[16:59:12] Inconnu_94733 crie: IL RESTE LE GARS DERRIERE MOI!!
[16:59:13] Manuel Castellanos crie: C'est bon, tu montes tranquillement dans ta saloperie de voiture, tu l'braques!!
[16:59:15] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Et tu démarres
[16:59:19] Manuel Castellanos crie: Et tu démarres!!
[16:59:23] [Radio]Agent Spl en Chg. Jack_Rownlands dit: Huntley noir plein sud.
[16:59:23] Radio: Et tu démarres. ((Kyle Parks))
[16:59:25] Manuel Castellanos crie: Ensuite tu l'lâches, pigé?!!
[16:59:26] Inconnu_94733 crie: LE GARS DERRIERE IL VA DE VOTRE COTÉ!!
[16:59:32] Radio: Huntley noir plein sud. ((Kyle Parks))
[16:59:43] Inconnu_94733 crie: J'AI DES COMPLICES DANS LE COIN!!
[16:59:51] Jack Rownlands dit: Castellanos.
[16:59:51] Inconnu_94733 profite visiblement d'entendre la radio pour faire du bluff
[16:59:59] Manuel Castellanos dit: C'est moi.
[17:00:07] Jack Rownlands dit: Faîtes quelques tirs de sommation au tout-terrain là-bas, il n'a toujours pas compris.
[17:00:14] Inconnu_94733 crie: LE MEC DERRIERE MOI IL VA DE VOTRE COTÉ J'AI DIS PUTAIN!!
[17:00:22] Manuel Castellanos crie: Minute, j'fais rien de mal okay?!!
[17:00:27] Inconnu_94733 crie: RESTES LA!!
[17:00:36] Inconnu_94733 crie: RECULEZ ENCORE UN PEU VOTRE PUTAIN DE RANCHER!!
[17:00:36] Manuel Castellanos crie: Panique pas, j'vais juste voir l'huntley pour préserver mes gars!!
[17:00:38] Manuel Castellanos crie: Ca roule?!!
[17:00:45] Inconnu_94733 crie: T'AVANCES PAS D'ICI PAS MAINTENANT!!
[17:00:57] Inconnu_94733 crie: RECULEZ LE RANCHER D'ENCORE VINGT METRES!!
[17:01:00] Manuel Castellanos crie: Bon, on met ton offre en place ça roule?!!
[17:01:04] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Reculez encore le rancher.
[17:01:13] Radio: Reculez encore le rancher. ((Kyle Parks))
[17:01:14] Inconnu_94733 dit: Avant que je.. Parte.. Ou que je meurs..
[17:01:21] Inconnu_94733 dit: T'as de quoi faire tomber Canzano.. Hein..?
[17:01:36] Kyle Parks dit: Ouais, t'en fais pas.
[17:01:45] Manuel Castellanos dit: Montez.
[17:01:59] Manuel Castellanos crie: C'est okay?!!
[17:02:18] Inconnu_94733 tire légèrement Kyle vers lui pour l'approcher de la fenêtre conducteur.
[17:02:26] [Radio]Agent Sp Superv. Manuel_Castellanos dit: Levez les barrages.
[17:02:33] Inconnu_94733 crie: JE MONTE ET J'ARRETE DE LE BRAQUER EN VOITURE!!
[17:02:38] Radio: Levez les barrages. ((Kyle Parks))
[17:02:39] Manuel Castellanos crie: Ca m'va!!
[17:02:48] Inconnu_94733 monte dans la voiture en braquant toujours Kyle.
[17:02:52] Manuel Castellanos dit: On va devoir ne pas le lâcher.
[17:02:59] Inconnu_94733 monte le son de la musique une fois dans la voiture en le braquant toujours, inspirant un grand coup.
[17:02:59] [Radio]Agent Aspirant Finlay_Freeman dit: J'avance non armé pour prendre le barrage.
[17:03:08] [Fenêtre ouverte] Jack Rownlands dit: Castellanos, montez.
[17:03:10] Radio: J'avance non armé pour prendre le barrage. ((Kyle Parks))
[17:03:18] Inconnu_35437 récupère le barrage pliant, courant avec celui-ci dans les mains.
[17:03:27] Inconnu_94733 le braque toujours, monte le son, comme voulant profiter une dernière fois de la musique.
[17:03:40] [Fenêtre fermée] Inconnu_94733 dit: Fais gaffe à toi Lucio.. Peu importe la fin qui arrivera..
[17:03:54] [Fenêtre fermée] Inconnu_94733 dit: Je veux que.. Que tu t'en sorte.. Cet enfoiré m'a mis dans une merde pas possible pour lu
[17:03:58] Kyle Parks prend une grande inspiration, acquiessant suite aux dires de Luciano.
[17:04:22] Inconnu_94733 inspire une dernière fois, abaissant son arme.

LES CHARGES

Refus d'obtempérer:
Article 1 : Refus d'obtempérer
A. (Définition) Le fait pour toute personne d'opposer une résistance active à la légale sommation d'un policier ayant annoncé sa qualité est un délit qualifié de "refus d'obtempérer".
B. (Nature de la résistance)Pour que l'infraction soit constituée, la résistance doit être active. Le simple fait de résister passivement n'est pas un refus d'obtempérer. Le fait de fuir, de se mouvoir, de résister même sans violence à l'action de la police est en revanche un refus d'obtempérer.
C. (Légalité de la sommation) La sommation, pour être qualifiée de sommation, doit être un ordre clair, intelligible et légal. Il doit être donné dans l'intérêt de la loi, être proportionné au but poursuivi et nécessaire.
Le fait de désobéir à une sommation illégale n'est une excuse que si la sommation était manifestement illégale.
D. (Annonce de la qualité) Le policier faisant la sommation doit nécessairement annoncer sa qualité, soit en portant son uniforme, soit en annoncant avant ou après la sommation, le nom du service de police auquel il appartient.
D. (Usage de la force) Les polices disposent du droit de contraindre un individu par la force afin d'obtenir sa reddition ou son obtempération si les sommations restent sans effet ou si l'urgence le commande.
La force employée le sera uniquement si elle est nécessaire.
Dans le cas des zones bloquées et des barrages de police, il pourra être fait usage des armes contre les véhicules qui, à vive allure et sans ralentir, se dirigent sur le barrage pourtant visible ou sur les véhicules qui le franchissent.
E. (Forme de la sommation) La sommation peut prendre toute forme possible: cri, parole par mégaphone, panneau, signe aux automobilistes. Elle reste légale tant qu'elle est intelligible.
F. (Barrage de police) La présence d'un véhicule de police en travers d'un axe de circulation, d'une barrière de police, d'un groupe de plots posés par la police en travers de la route ou d'une herse de la police vaut sommation interdisant l'accès et bloquant la zone.
Ce qui par extension octroie aux polices le droit, lorsque cela est nécessaire, d'interdire l'accès à une zone.
G. (Priorité) Les véhicules de polices, mais aussi ceux des secours hospitaliers et des pompiers disposent d'avertisseurs sonores et lumineux de priorité. En mission d'urgence ils peuvent, dans l'intérêt général, les activer.
Lorsque ces avertisseurs sont activés, ils sont considérés comme une sommation signifiant "Faites place, rangez vous sur le coté et immobilisez vous".
H. (Répression) Le refus d'obtempérer est puni d'un an (( 45 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende.

Entrave à la justice:
Article 2 : Entrave à la justice
A. (Définition) Le fait de ralentir, entraver, bloquer, compromettre, empêcher ou nuire de quelque manière que ce soit à l'exécution du mandat d'un juge est un délit d'entrave à la justice.
B. (Répression) L'entrave à la justice est punie de 5 années (( 45 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) L'entrave à la justice est dite aggravée lorsqu'elle est commise dans une ou plusieurs des circonstances citées au C. de l'article 1 relatif à l'évasion.
La peine est alors portée à 10 années (( 90 minutes )) de détention et 15.000 $ d'amende.

Collusion criminelle:
Article 5 : Collusion criminelle
A. (Définition) L'entente volontaire de plusieurs personnes en vue de se préparer a commettre, de commettre, de faciliter a commettre, la commission d'une infraction ; ou bien de faciliter la fuite ou la non idenfitication des auteurs d'une infraction est un crime:
- Qualifié de "collusion criminelle au 1er degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de moins de 5 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 2ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies au total de 5 à 15 années de détention
- Qualifié de "collusion criminelle au 3ème degré" lorsque la ou les infractions en question sont punies de plus de 15 années de détention
L'entente entre plusieurs personnes peut notamment se prouver par les signes distinctifs, les couleurs des vêtements, les cris et paroles, et les comportements associés notoirement à des groupements de rue territorialement situés (communément appelés "gangs").
B. (Répression) La collusion criminelle est punie:
- De 5 années (( 50 minutes )) de détention et 10.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 1er degré,
- De 10 années (( 100 minutes )) de détention et 20.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 2ème degré,
- De 30 années (( 160 minutes )) de détention et 40.000 $ d'amende, lorsqu'elle est commise au 3ème degré.
C. (Cumul) La charge de collusion criminelle s'ajoute à toutes les autres charges qui constituent déjà l'infraction.
D. (Droits) La suspension automatique des droits (à un appel, à un médecin et à un avocat) prévues au B. de l'article 1 de ce paragraphe ne s'applique pas pour la collusion criminelle. En revanche: la personne arrêtée pour collusion criminelle se voit limiter ses droits selon les modalités suivantes :
- Son appel téléphonique pourra être écouté, tracé, enregistré et identifié
- Il dispose du droit à une visite médicale
Si la police procède à cette limitation des droits, elle informe l'accusé qu'il a le droit effectif d'écrire à la Cour pour demander que ces restrictions soient levées.

Séquestration aggravée:
Article 4 : Séquestration
A. (Définition) L'entrave à la liberté de déplacement contre la loi et le plein gré d'un individu, soit par la menace, la force, la contrainte, l'entrave, ou l'intimidation est un crime qualifié "de séquestration".
B. (Répression) La séquestration est punie de 10 années de détention (( 60 minutes )) et 10.000 $ d'amende.
C. (Circonstances aggravantes) Le fait de commettre ce crime dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes prévues au C. de l'article 1 relatif à la mutilation est qualifié de "séquestration aggravées".
Est également qualifié de "séquestration aggravée", la séquestration commise dans une ou plusieurs des circonstances aggravantes suivantes:
- La séquestration dure plus de cinq jours complets
- La séquestration est accompagnée d'un enlèvement (défini comme l'acheminement illégal et non consenti de la victime)
- La séquestration est accompagnée d'une prise d'otage (définie comme le fait d'utiliser un individu comme une denrée utile a la commission d'un délit, la protection -bouclier humain- ou l'obtention d'une rançon (de quelque forme que ce soit)
La peine est alors portée à :
- 20 années de détention (( 90 minutes )) et 20.000 $ d'amende, dans le cas de commission dans une seule de ces circonstances aggravantes
- 30 années de détention (( 150 minutes )) et 30.000 $, la peine de mort est également encourue de ce chef, dans le cas de commission dans deux ou plus de ces circonstances aggravantes



Fidélité, bravoure, intégrité.
Agent Spécial Superviseur Kyle PARKS.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum